AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

L'empire du Chaos

Bienvenu dans L'empire du Chaos, un forum RP ou le monde magique et médiéval s'affronte ou s'unisse
 

Partagez | 
 

 Une grande étape de la vie (texte event numéros 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Apprenti

Messages : 80
Apprenti
avatar
MessageSujet: Une grande étape de la vie (texte event numéros 2)   Sam 2 Avr - 0:39
C’est vendredi. Je suis enfin en weekend end. Pas trop tôt ! Avec ma classe nous sommes tellement à cran que nous étions en train de tous nous bouffer le nez. Sa vas faire du bien le weekend. Malheureusement je ne pourrais pas rester sur le canapé à ne rien faire comme j’aurais aimé car demain j’ai mes premier cours de conduite. J’aurais bien manifesté mon enthousiasme malheureusement je ne suis pas du tout réjouis a cette idée ! Pardonnez-moi. Avec toutes ces idées qui circulent en pagaille dans ma tête je n’ai pas pris la peine de me présenter. Je me Jérémy Chylenski. Mais tout le monde m’appelle Jéjé ! Bref qu’est-ce que je disais déjà ? … Ah oui ! Je déteste les voitures ! Je peux vous dire que j’en ai chié pour avoir mon putain de code. J’y avais passé à peu près tous mes samedis, déjà rien de mieux pour te pourrir le weekend end les cours avait lieux juste après l’heure du repas donc j’y vais en pleine digestion ajoutez à sa une voix du moniteur sonnant comme une berceuse et un cours plus chiant et inintéressant que le film Aladin avec Kev adam’s ! Et vous obtenez un combats acharné contre le sommeil, combats qui s’est d’ailleurs souvent soldé par ma défaite … oui j’ai réussis avoir mon code. Ne me demandez pas comment.
Non, je vous vois venir, je n’ai pas eu a « donné de ma personne » pour soudoyé un moniteur. Non je l’ai eu sur un coup de pots mais je l’ai eu ! … au bout de 9 fois …
 
Mais une bonne nouvelle n’arrivant jamais seul maintenant je dois me lancé dans le permis cette fois … et merde …
 
Bref revenons dans le présent. Nous sommes en plein de moi de décembre il est 19 h il fait nuit, je me trouve dans le bus scolaire charger de me ramener chez moi. Malheureusement il se trouve qu’il y a eu un accident qui bloque la route. Vu comme c’est partit je ne suis pas chez moi avant 20 h ! Du coup en attendant j’admirai les décorations. Enfin admirai et décoration était de bien grand mots. Sa consistait juste à trois pauvres guirlandes qui se battent en duels, très certainement plus vielles que mon grands-pères et répartit n’importe comment ! Ba putain ils ne se sont pas foulés pour noël. Ça ne serre a rien que je vous dise le nom du patelin en question car vous ne le connaitriez certainement pas. Oui voyez j’habite dans un endroit tellement paumé que ne connais même pas Jean Pierre Pernod, pour citer Kamini. En tout cas je peux vous dire que ça se situe très exactement entre la fesse gauche a la fesse droite du monde. Le trou du cul de terre !
 

 
Enfin il est 20h30 et je suis enfin rentré chez moi ! Mon voisin m’a gentiment ramené a la maison après s’être arranger avec mes parents. Je suis tout seul, mon père est au sport et ma mère a une réunion. Je me dirige dans le couloir, balance mon sac dans la chambre par la porte ouverte, quitte ma veste et mes chaussures et vais en direction de la cuisine. J’ouvre le frigo et constate que ma mère m’a gardé une pars de Quiche maison. Après le repas je me douche et me laisse tomber dans mon lit épuisé pars ma longue journée
Le lendemain je me réveille, ma chambre était plongée  dans la pénombre. J’ouvre le volet et constate que a l’exception de mon lit et de ma table de chevet tous les meubles avait disparus. Oui j’ai oublié de précisé que je déménageais.  Et ka veille je n’ai pas remarqué leur absence. Je constate qu’il y avait un petit mot avec de la monnaie sur ma table de chevet.
 
« Pense à prendre du pain bisous »
 

 
Après le petit déjeuné ce fut mon grand-père qui m’emmenai a l’auto-école, répétant inlassablement a quel point je serais content d’avoir mon permis, ma voiture je serais libre, etc. Sans doute avait-il raison. Malheureusement ce n’est pas ça qui me motivais plus allé à ce truc ! Mon grand-père me déposa donc et repartit, j’attendais sur le trottoir voyant d’autre personnes à peu près de mon âgé attendant également. Certain était accroché a leur portable, d’autre avais des écouteurs enfoncer dans les oreilles enfin je voyais aussi un couple se bouffer les amygdales … charmant ! Face à nous des voitures blanche orné du logos et des coordonnés de l’école stationner en créneau le long du trottoir. Puis je pus voir un groupe d’adultes, certainement les moniteurs s’approcher en disant des noms. Le miens fut prononcé par un homme, dans les 35 ans a vu de nez, petit, chauve et bien portant. Il me fit m’installer à la place du conducteur et me servit tous son spitch sur les voitures la sécurité routière et le programme, bref je vous épargne les détails. Donc pour mes premières leçons ce sera lui qui maniera les pédales et le levier de vitesses et moi je n’aurais que je volant. C’était largement suffisent ! Ce n’est qu’après avoir heurté plusieurs fois le trotteur et taper de nombreux rétroviseur de voiture stationner le long de la route que je commençais à me familiarisé avec l’engin.  Curieusement c’est après cette expérience que je compris pourquoi je finissais toujours dernier au jeu Mario kart sur Wii.
 

 
Après plusieurs heures de conduite le mec se décida à m’apprendre à me servir des pédales et du levier de vitesse
 
Moniteur : _ bon aujourd’hui tu vas apprendre à te servir des pédales. Appuie sur la pédale d’embrayage.
Moi : _ Ok (je baisse mon regard au niveau des pédales et constates qu’il y en trois je je regarde a nouveau le moniteur) c’est laquelle ?
Moniteur les yeux écarquiller : _ Putain Ya du boulots (et il se mit à rire)
 

Encore plusieurs heures de conduites plus tard, lorsque je savais manier les leviers et les pédales les moniteurs me fit de nombreuses la remarque que je conduisais trop lentement. Vous voyez d’habitude, enfin pour mes camarades quand ils ont appris à conduire sa a été plutôt »LACHE CE PUTAIN D’ACCELERATEUR » Ba moi dans mon cas ça a été « APPUIE SUR CE PUTAIN D’ACCELERATEUR !!! »
 

 
Au final ce fut après avoir comptabilisé plus de 60h de conduites, et au bout de la quatrième fois que je l’ai obtenus. Je me souviens encore de quand j’ai appelé pour savoir le résultat.
 
Moi : _ Oui bonjours excusé-moi de vous déranger je voudrais savoir le résultat de mon examens … même si j’ai déjà une petite idée de la réponse
Moniteurs : _ Tu es reçu
Moi : _ QUOI ?!
Moniteurs : _ tu as obtenus ton permis
Moi : _ mais … vous êtes surs ? … vous n’êtes pas trompé de Jérémy ?
Moniteur : _ non je suis formel.
 
Quand je leur ai annoncé même mes parents n’y ont pas crus ! Nous sommes venus à la conclusion qu’ils me l’ont donné car il en avait marre de me voir.
 

Non non vous avez bien lu : 60h de conduite, quatre tentatives. Ajouté à cela les 9 tentatives de codes, je peux vous dire que le portemonnaie de mes parents se souviens encore de cette histoire. Aujourd’hui encore le sujet est sensible … pour ne pas dire tabou.  On a mangé jambon coquillette pendant un moment ….


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une grande étape de la vie (texte event numéros 2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'empire du Chaos :: Taverne :: Textes des Events-
Sauter vers: