AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

L'empire du Chaos

Bienvenu dans L'empire du Chaos, un forum RP ou le monde magique et médiéval s'affronte ou s'unisse
 

Partagez | 
 

 Distorsion temporelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Apprenti

Messages : 65
Localisation : Wonderland.
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Ven 11 Mar - 14:03
De toute ses révélations Ryuki n'en retenu que quelques une. La première, était qu'Enael était gay. Bon, il s'en doutait un peu, mais au moins il en avait la confirmation. Ensuite, que sa rival, Reine de Thyrée avait au bas mot un bon millénaire d'existence. C'est vrai qu'il avait des vues sur elle, cela en faisait-il un gérontophile? Il n'en savait rien, et très franchement, il s'en fichait un peu. Et enfin, la dernière nouvelle, c'était qu'il allait monter sur un Dragon, un vrai de vrai! Si on lui avait dit hier qu'il ferait ça, il lui aurait très probablement rit au nez, sans aucune vergogne. 
 
En tout cas, sans attendre plus longtemps, le Combattant prit place sur le dos du Dragon, et invita son garde du corps à en faire pareil. Malgré ses air impassible, il savait qu'il en crevait d'envie lui aussi. Une fois le duo installé, Okita prit son envole, non sans soulever une grande quantité de poussière, sable et autre particule volatile. Et les voici partie, volant dans les airs! Ryuki ne prêta pas attention au reste du groupe. Etait-il parti à pied? en vol? Il n'avait pas fait attention, profitant du moment présent.
 
Pour ne pas tomber, le Roi serrait un maximum les jambes, et se tenait aux écailles. Il avait déjà fait du cheval à cru, mais ce n'est pas vraiment la même chose que d'être sur un Dragon. Le vent fouettait son visage, et le rafraîchissait par la même occasion. Prit par une bouffé de confiance en soi, Ryuki lâcha prise, levant le mains les l'air:
 
Ryuki, hurlant à moitié pour se faire entendre: Et sans les mains!
Raytöku: Faites attention, Maître. Ce n'est pas un jeu!
Ryuki: Ne t'inquiète pas Gamin! Je contrôle la situati...
 
Le reste de sa phrase se perdit dans l'air, tandis qu'il se rattrapait vivement aux écailles d'Okita. Ce dernier, ayant entendu toute la conversation, s'était fait une joie de perdre un peu d'altitude pour tenter de faire peur à l'Humain bien téméraire.
 
Après plusieurs minutes de vol, ils arrivèrent finalement aux abords de Thyraël, dans le Royaume des Sages, près du grand port. Là, était amarré le navire de Raytöku et de Ryuki, contenant à son bord quelques hommes. Okita reprit forme humaine, tandis que le reste du groupe les rejoignait.
 
Ryuki: Avant d'aller à la nation des écolos Thyrée, on va passer pas Wonderland. Disons que l'on va essayer de passer un peu plus discret. On va tenter de trouver une solution pour vos ailes, et on va vous trouver des vêtements plus... Approprié.
Melkhiel: Ils sont bien non?
Ryuki: Pour votre continents, oui. Mais chez nous... Sauf si c'est pour une convention bien spécifique, ça ne va pas passer... Mais ne t’en fais pas Melky ! On va trouver de quoi vous vêtir. J’ai tout ce qu’il faut ! Bon assez discuté! On y va! A bord tout le monde!
 
Un par un, ils grimpèrent sur l'embarcation. Les matelots déjà présents posèrent des regards émerveillés et interrogateurs sur leur invité. De leur coté, certains d'entre eux observaient ces hommes aux drôles d'allures, ainsi que le bateau sur lequel ils se trouvaient. 
 
Ryuki: Messieurs! Direction Wonderland, et plus précisément notre capitale, Asmoran!
Matelots: Ouai!


Ils se mirent tout en action. Le moteur vrombit, faisant sursauter quelques personnes, tandis qu'il quittait petit a petit le port, d'aventurant dans l'océan...


Le meilleur moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mon AMV [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Merci à Raytöku!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3

Messages : 100
Localisation : Quelque part dans les cieux
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Sam 12 Mar - 23:14
Enael était sous le choc, l'Ange Mizuki qu'il aimait et aime encore n'est rien d'autre que les restants d'un monde oublié ? En plus de ça, il serait âgé de plus de 1200 ans ? C'était difficilement concevable et pour le moment il décida de nier la vérité. La question d'Hansel sur la gérontophile l'énerva plus qu'atre chose mais il eut le bon goût de ne pas y répondre. Tous à l'exception d'Enael montèrent sur le dos d'Okita. Les deux énergumènes du monde moderne par pure excitation et Melkhiel était bien trop choqué pour pouvoir faire un tel voyage sans risque en volant.
Il arrivèrent rapidement à l'endroit de l'embarcation et Okita put reprendre forme humain, Paradoxe disparut et tous montèrent sur le bateau. D'ailleurs cette machine ne ressemblait pas du tout eux leurs. Leur design était beaucoup plus fin et élancé, les voiles étaient inexistantes et un drôle de bruit en émanait quand ils naviguaient. Enael et Melkhiel étaient impressionnés et ne pouvaient s'empêcher de le montrer. Ryuki prit un malin plaisir à venir les titiller.

Ryuki : -Vous comprenez notre excitation quand nous sommes arrivés maintenant ?
Melkhiek : -En quelque sorte... Cependant nous n'irons pas jusqu'à coupé les jambes d'un de vos matelos...
Ryuki (avec un sourire féroce) : -Si l'envie vous prends, ne vous gênez pas !

Les deux Séraphins firent comme s'ils n'avaient rien entendu et le voyage put continuer sans embuches. Au bout d'un certain moment Enael sentit une douleur grandissant dans sa poitrine. Ce fut pareil pour Melkhiel. Ils comprirent que c'était la magie qui les quittait, laissant un vide énorme en eux. C'était comme si une partie d'eux s'était effacée... Quand la douleur disparut, plus aucun souffle de magie coulait dans leurs veine. Prit de mélancolie, Enael s'envola et se posta sur le point le plus haut du navire, se laissant bercer par les vagues et la brise marine. Il fut déranger par Ryuki qui avait réussi à monter jusqu'à lui par un moyen inconnu... Il abordait un sourire malsain, dérangeant.

Ryuki : -Et bien petit, on a le mal de mer ?
Enael : -....
Ryuki : -Ça fait quoi de ne plus avoir de magie en soi ?
Enael : -.... C'est affreux... J'ai l'impression d'être vide, d'être une coquille vide... (après un moment) Comment se bateau fait pour avancer ? Il n'y a pas de voiles, ni de vent.
Ryuki : -On utilise du pétrole
Enael : -Du quoi ?
Ryuki (soupirant) : -Laisse tomber...

Le Combattant vint s'asseoir à côté de lui et ils restèrent silencieux pendant un long moment. Enael se sentait mal à l'aise, il n'était vraiment pas rassuré à ces côtés... Il se leva pour partir mais Ryuki l'empoigna avec ce même sourire du début...

Ryuki : -Reste la petit, je veux te causer encore un peu...

Enael se débattait mais il n'était pas de taille contre l'homme. Sans magie, il ne restait plus que la force physique mais ce n'était pas son point fort.

Enael : -Lâche moi !
Ryuki : -Alors comme ça on est gay ? Voilà une information qui m'intéresse...
Enael : -Ça ne regarde que moi ! Lâche moi ! En plus de ça, tu n'es pas mon genre !
Ryuki : -Sinon quoi ? Rien ne se mettra en travers de mes envies, tu le sais. Et je ne suis pas ton genre ? Tes yeux disent le contraire pourtant...

Quelles envies ? Enael commençait à paniquer, il était bloqué dans un endroit presque inaccessible avec un fou furieux prêt à assouvir ses désirs.... Que devait il faire.... ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-chaos.forumactif.org
Niveau 3

Messages : 103
Localisation : A la Capitale du Royaume des Sages
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Dim 13 Mar - 0:27
Ce fut avec une certaine réticence que Melkhiel monta sur l'étrange navire. Quel drôle de modelage pour un bateau. Les voiles étaient inexistantes, aucune trace de Rame non plus. L'embarcation était constituée  d'une grande coque, dont les bords étaient parés d'une barrière solide. Vers l'avant s'élevait une sorte de cabine. A l'intérieur se trouvait plusieurs hommes qui scrutaient d'étrange cadran, ainsi que des interrupteurs qui clignotaient de manière cyclique. Le Roi ne put s'empêcher de tout regarder, mais aussi de toucher. Le pare-terre était en bois à ce qu'il semblait, tandis que le reste était faite en une manière dure et extrêmement froide au touché. Bien que ce soit le même matériau, on semblait l'avoir teint de différente manière, pour donner un air plus esthétique au tout.
 
          Ce bateau lui semblait si étrange... S'il éprouvait déjà ça pour un objet, qu'est-ce que cela sera quand il se retrouvera dans ce nouveau monde... Il serait tel en enfant qui découvrira le monde, ignorant toutes les possibilités, mais aussi les dangers. Lorsque tout le monde fut sur le navire, un vrombissement retendit dans l'air, arrachant un sursaut au Roi. Quel drôle de bruit! Et d'où cela pouvait-il provenir? En se concentrant, il crut comprendre que ces bourdonnements provenaient de sous ses pieds. C'était grâce à ça qu'ils avançaient? Très franchement, il n'y comprenait rien du tout...
 
           Ils quittèrent alors le port, au départ à une allure lente, avant de prendre rapidement de l'allure, jusqu'à pratiquement aller plus vite que les embarcations de leur monde. Melkhiel ne savait pas comment cela marchait, mais c'était plutôt efficace! Ayant soif de connaissance, et ne trouvant plus Ryuki, il se dirigea vers Raytöku afin d'en savoir plus:
 
Melkhiel: Raytöku? Puis-je vous poser quelques questions?
Raytöku: Bien sûr Sir Melkhiel. Que puis-je pour vous?
Melkhiel: J'avoue que votre navire m'intrigue au plus haut point... Vous ne semblez possédez aucune manière de pouvoir avancer, et pourtant nous voguons sur les flots à une allure soutenue. Cela est-ce dû à ce ronflement qui emplis l'air?
Raytöku: Contrairement à ici, nos bateaux n’utilisent pas de voile pour avancer. En faite, tout ce trouve sous l'eau. Pour simplifier, une machine faite tournée une voire plusieurs hélices pour nous faire avancer.
Melkhiel: Je vois... C'est elle qui provoque ce bruit si je ne m'abuse?
Raytöku: Absolument.
Melkhiel: Mais comment marche-t-elle? Vous n'avez aucune magie. Vous faîtes travaille des hommes?
Raytöku: Oh non. Eux, ils restent sur le pont pour conduire et corriger notre direction. En réalité, nos machines fonctionnent avec ce que l'on appelle ici du pétrole.
Melkhiel, surpris: Du "Pétrole"?
Raytöku: Oui, en faite, il s'agit un peu de notre magie à nous. Il s'agit d'un liquide, qui suivant ses transformation sert à différente tâche, comme celle de faire avancer un véhicule.
Melkhiel: Je vois, intéres -sa fin de se phrase se perd, tandis qu'il s'agenouille une main sur le coeur, le visage crispé par la douleur-
Raytöku: Sir Melkhiel! Tout va bien? 
 
            Souffrant, le Roi ne put répondre dans l'immédiat. Sa poitrine lui faisait subir mille supplices. Il se tenait maintenant à quatre pattes, se recroquevillant un maximum dans une posture protectrice. Plusieurs personnes l'entourèrent, voulant savoir ce qu'il se passait. D'ailleurs, il n'y avait pas qu'un seul rassemblement. D'autre se tenait autour du jeune Enael, qui semblait subir la même chose. C'était comme si une froide et glacé enserrait son coeur et tendait de l'arraché de la manière la plus violente qu'il soit.
 
             Ce supplice qui sembla durer une éternité pour les Séraphins, se déroula pendant quelques minutes. Alors que la douleur diminuait petit à petit, laissant à la place un vide, on installa le Souverain sur une chaise, en lui tendant un verre d'eau, tandis que l'Ange parti de son coter, préférant la solitude.
 
Raytöku: Vous allez mieux?
Melkhiel, buvant une gorgée, haletant: Oui... Ca commence enfin à passer...
Raytöku: Mais que s'est-il passé?
Melkhiel: Nous venons d'entrer dans un monde sans magie... Et elle vient de quitter nos corps tout entier...
Raytöku: Ca va aller?
Melkhiel: Il le faut... Mais voici une bien étrange sensation...
Raytöku: Vraiment?
Melkhiel: Oui... J'ai l'impression de ne plus être moi-même... Quelque chose me manque... 
 
         Ce qu'il omis de dire, pour éviter de laisser un avantage notamment à Ryuki, c'était qu'il se sentait grandement affaiblit... La magie sacrée semblait l'avoir quitté complètement, ébréchant par la même occasion le lien qu'il avait tissé avec son Dieu. En d'autre circonstance, cela aurait pu être interprété comme un abandon du Divin...
 
Melkhiel: Je ne vous souhaite pas de ressentir cela...
 
         Sur ces mots, il se releva, s'accoudant à une barrière. Le vent balayait son visage, emmêlant par la même occasion ses cheveux. Un peu d'air frais pourrait lui être bénéfique... Il plongea dans ses pensées, tentant d'oublier sa douleur, lorsqu'une main inconnue vint effleuré ses ailes. D'un geste brusque, il se retourna, faisant face à un marin, arborant un large sourire:
 
Marin: On est sensible? J'imagine que l'on aime bien se faire masser ici?
Melkhiel: Ne me touchez pas!
Raytöku: Laissez le.
 
         Sans rien dire, le matelot parti, non sans gratifier le duo d'un sourire carnassier. Melkhiel se tourna alors vers le cyborg:
 
Melkhiel: Sans vouloir être offensant, dîtes moi que vous n'êtes pas tous comme ça. Vous n'êtes pas tous soumis à vos désirs? 
Raytöku: Disons que c'est un peu spécial. 
Melkhiel: C'est-à-dire?
Raytöku: Contrairement aux Royaumes des Sages, nous n'avons aucunes lois à Wonderland... Ryuki l'a voulu ainsi
Melkhiel, bouche bée, après un moment de silence: Aucunes... lois? Mais...
Raytöku: Vous avez toujours la carte que nous vous avons apportée? 
Melkhiel: Bien sûr.
Raytöku: Venez, je vais vous parler de notre continent.


           Alors, le duo partie en direction de la cabine, pour pouvoir discuter au calme, sans être dérangé. En entrant, Melkhiel vit du coin de l'oeil Ryuki qui monta sur le toit, où se trouvait aussi Enael. Il hésita un moment à rester dehors pour surveiller... Mais il se dit qu'en étant à l'intérieur il pourrait tout aussi bien se tenir au courant des fait du Roi de Wonderland...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti

Messages : 65
Localisation : Wonderland.
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Dim 13 Mar - 1:22
Le navire avançait désormais à une vitesse de croisière. Encore quelques petites heures et il serait enfin à Asmoran, sa Capitale! Il était pressé d'y être rien que pour voir la tête de ses invités. Pour une fois qu'il les recevait chez lui! Il pourrait leur montrer la valeur de son pays, et aussi l'avancée technologique qu'il a sur eux. C'est bien beau la magie, mais rien ne vaux la technologie! Il pourrait enfin crâner et leur en mettre plein la vue. Ce serait enfin à son tour! Non mais! Na! Les autres sont là, des Dragons, des Boule de feu... Youpi... Mais lui il avait les Lances flammes et plein d’autre truc qui pètes ! Mouahahah! Enfin bref... On s'égare du sujet, là...
 
Durant un moment, Ryuki se tenait dans la cabine de pilotage, observant les différents écrans, et appuyant sur les boutons. Au hasard? Ca dépendait, quand il s'ennuyait, c'est ce qu'il faisait pour voir le résultat, mais là, il regardait les conditions climatiques, et surtout qu'il n'y avait pas de vaisseaux étranger sur leur route. Et heureusement, tout semblait aller pour le mieux. Pas de forte houle, ni de navire ennemi. Pour une fois! Tout semblait se dérouler sous les meilleurs hospices!
 
La traversée se faisait tranquillement, lorsque soudainement, Enael et Melkhiel (au minimum) se crispèrent de douleur. Que leur arrivait-il? Lorsque leur crise fut passé, il apprit qu'ils venaient de rompre tout lien avec la magie. C'était logique... Son monde n'en possédait pas la moindre trace. Heureusement que cela ne lui faisait pas la même chose quand il venait chez Melky! Avoir autant mal pour ça... C'est trop barbant! Quoique, le jeu en valait en chandelle... Enfin, il ne se posait pas la question puisqu'elle n'avait pas lieu d'être.
 
Du coin de l'oeil, il vit qu'Enael se mit à voler pour atteindre le point le plus haut du navire, à savoir, une petite tourelle située sur la cabine. Elle servait à la base à recevoir les informations satellite, mais ils n'étaient pas encore arrivés à l'endroit pour les capter. Il voulait être seul? C'était son choix... Mais pour une fois que Melky n'était pas sur son dos, il n'allait pas le laisser tranquille. C'était une occasion trop belle! C'est cruel de laisser le jeune Ange se morfondre... Il faut bien que quelqu'un se dévoue pour lui tenir compagnie. Ryuki se proposait, lui. Et oui, sa bonté le perdra... A la la... Qu'est-ce que l'on ne ferait pas pour un joli minois.
 
Pour aller le rejoindre, Ryuki prit une chaise, et monta sur le toit de la cabine. Ca, c'est fait! Il reste plus que la petite tour. Ce ne serait pas trop problématique, il avait suffisamment de force pour y arriver. La construction ne possédait pas d'échelle, mais elle était élevé grâce un assemblage de chassie en métal en forme de crois (comme les pylône électrique). Le Roi de Wonderland s'en approcha, et entreprit de l'escalader. Sûr de lui, il commença son ascension, prenant quand même garde où il mettait les pieds. Finalement, il atteint finalement le haut. Enael était assis dans la coupole, le regard perdu à l'horizon où s'étendait de l'eau à perte de vu.
 
En montant, le Combattant avait fait un peu de bruit, signalant sa présence. Ce fut avec un large sourire moqueur et pervers qu'il vint s'installer vers l'Ange, tout en s'allumant une cigarette. Il en proposa d'ailleurs une à l'Enael. Ryuki entama la conversation sur des banalités, avant qu'un silence ne reprenne entre les deux hommes. Du coin de l'oeil, il voyait le jeune Séraphin se tortiller, tentant de prendre une position assurée. Il était mal à l'aise le petit? Ceci arracha un petit rire au Roi de Wonderland, ce qui eut pour effet de faire se relever Enael qui semblait vouloir échapper à sa présence. Cependant, il ne le laissa pas faire, le rattrapant pas le poignet.
 
Pendant un court instant, l'Ange voulu tenter de se débattre pour se soustraire à son emprise, avant de s'y résigner. Au moins, il comprend vite qu'il n'aura pas l'avantage ici. Même si Melky est présent, sans sa magie, il pourrait faire que peu de chose. Ce dernier ne semble pas vraiment porté sur les capacités physiques:
 
Enael : Lâche moi !
Ryuki, posant la question qui lui brûlait les lèvres : Alors comme ça on est gay ? Voilà une information qui m'intéresse...
Enael : Ça ne regarde que moi ! Lâche moi ! En plus de ça, tu n'es pas mon genre !
Ryuki : Sinon quoi ? Rien ne se mettra en travers de mes envies, tu le sais. Et je ne suis pas ton genre ? Tes yeux disent le contraire pourtant...
 
Un nouveau silence s'installa entre les deux hommes. Enael semblait de plus en plus mal à l'aise, au plus grand plaisir de Ryuki, qui s'amusait grandement de la situation. Finalement, sans lâcher son poignet, le Roi se mit debout, et plongea son regard améthyste dans celui, océan, du Séraphin:
 
Ryuki, élargissant son sourire, tandis qu'il se rapprochait encore plus d'Enael: Tout ce que je désire, je l'obtiens. Peu importe le temps que ça prend. Tu dois commencer à le savoir ça. *dans un murmure* Je te ferais des choses que tu ne pourras oublier, et je mettrais ta vertu en danger. *reprenant une voix normale* Mais où est ce mioche arrogant et impulsif, hein? Tout ce que je vois devant moi, c'est un gamin en manque d'amour, qui ressasse sans cesse une relation maintenant morte et sans doute bien six pieds sous terre. Tu t'accroches désespérément à un bout de souvenir comme un naufragé à une bouée. Tourne la page. Arrête de chercher des excuses et des prétextes. Maintenant, ose me regarder droit dans les yeux et me dire que je ne suis pas ton genre. Me répondre par la négative serait un pur mensonge, nous le savons tous les deux... Mais essais quand même... *il se rapprocha encore plus d'Enael, avançant son visage à quelques centimètres de celui du blond* Suis-je ton genre? … Après tout, qui ne dit mot consent...
 

Pour finir sa phrase, il prit doucement entre ses dents la lèvre inférieure de l'Ange, et la tira doucement, en attendant plus ou moins patiemment sa réponse...


Le meilleur moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mon AMV [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Merci à Raytöku!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti

Messages : 80
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Dim 13 Mar - 21:08
Ainsi donc nous embarquions tous dans ce drôle d’engins qu’était le bateau de Ryuki. Je déteste cette machine !!! Premièrement avant de partir ce bateaux lâche un « pouette » monumentale qui me fait sursauter. Deuxième quand il avance ce truc fais un raffut de tous les diables. Et cerise sur les gâteaux, le pire du pire, cette saloperie n’arrête pas vibré !!! Où est le problème me direz-vous ? Imaginer les vibrations amplifier par 20 et vus aurez une petite idée de ce qu’une personne ayant le sens du toucher ultra développer comme moi ressens !!!
 
Et pour finir en botter je me retrouve privé de mes pouvoirs de manière assez violente … j’étais en train d’écouter les explications de raytoku sur le fonctionnement de son engins. Quand je fuis pris d’un violent maux de tête. Je remarquais également que melkiel et enael se tenais la poitrine … mais qu’en était-il d’okita ? Suite à cela je fus submergé par une froid intense et une sensation de vide intérieur. C’est horrible j’ai l’impression qu’on m’a arraché le cœur … tandis que l’équipage aidait melkiel à s’assoir sur une chaise. Je vis vit enael s’envoler au sommet d’un … mat ?  moi pendant ce temps je me relevais péniblement et tituba en direction du bord de bateau dans l’espoir que l’air marin me permette de faire passer cette sensation de mal être … plongé dans mes pensé je regarde autour de moi ce qui passe.je vis melkiel  suivre raytoku dans une cabine tandis que ryuki essayait de pécho enael. Je ne pouvais rien pour l’archange qui semblais en situaton de faiblesse sans magie je n’ai aucune chance dans un combats contre ryuki … a moins que …. Au sa y’est j’ai une idée. Je rejoignis le roi des ages et le cyborg en cabine. Il était concentré sur une carte.
 
Moi sans aucune subtilité : _ c’est normal que ryuki essaye de pécho enael ?
 

Le but de la manœuvre ? faire sortir raytoku de ces gonts . j’ai remarqué qu’il avait une certaine jalousie en ce qui concerne le comportement de son roi.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3

Messages : 100
Localisation : Quelque part dans les cieux
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Dim 13 Mar - 23:21
Ryuki : Tout ce que je désire, je l'obtiens. Peu importe le temps que ça prend. Tu dois commencer à le savoir ça. Je te ferais des choses que tu ne pourras oublier, et je mettrais ta vertu en danger. Mais où est ce mioche arrogant et impulsif, hein? Tout ce que je vois devant moi, c'est un gamin en manque d'amour, qui ressasse sans cesse une relation maintenant morte et sans doute bien six pieds sous terre. Tu t'accroches désespérément à un bout de souvenir comme un naufragé à une bouée. Tourne la page. Arrête de chercher des excuses et des prétextes. Maintenant, ose me regarder droit dans les yeux et me dire que je ne suis pas ton genre. Me répondre par la négative serait un pur mensonge, nous le savons tous les deux... Mais essais quand même... Suis-je ton genre? … Après tout, qui ne dit mot consent...

L'Ange était dans une situation délicate, il se sentait faible mais avait une terrible envie de lui faire ravaler ses dents à ce petit arrogant. Il le fixa droit dans les yeux pour lui répondre. Il voulait voir le gamin impulsif et arrogant ? Qu'il en soit ainsi, il ne sera pas déçu.

Enael : -En effet tu es mon genre mais sache que je ne suis pas une vulgaire putain que tu peux avoir comme ça. Tu obtiens toujours ce que tu désires ? Et bien ça ne sera pas pour aujourd'hui, va donc renifler d'autres minets (pour ceux qui ignore c'est le terme chez les gay pour désigner un jeune mignon ^^')

Au moins ça c'est dit... Cependant cette réponse ne plaisait guère au combattant qui n'aimait pas qu'on lui parle de la sorte. Il resserra son emprise, faisant mal à l'Ange. Il le tira vers lui et bloqua son corps contre le siens. Sa bouche s'approchait dangereusement dans la sienne, il devait faire quelque chose mais quoi ? Parler c'est bien beau mais il faut agir maintenant... Ne trouvant pas d'autre solution, il se mit à prier à voix basse.

Enael : Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel....

Le Combattant fut surpris par cette réaction et ne put s'empêcher de rire.

Ryuki : -Crois tu vraiment que ton Dieu va t'aider? Toi qui est maintenant un être sans magie ? Tu ne peux m'arrêter.

L'Ange continuait sans s'arrêter, ce qui agaça Ryuki, ce dernier prit les devant et recommença son manège.

Enael : Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés....
Ryuki : -Tais toi un peu !
Enael : -Et ne nous soumets pas à la tentation,
mais délivre-nous du Mal. Amen.

A peine avait il finit sa prière qu'une étrange présence se fit sentir dans les alentours. Un étrange flux d'énergie arriva et sépara les deux hommes, envoyant Ryuki par terre à quelques mètres. Enael s'approcha de lui, le regard féroce; il déploya ses ailes pour montrer sa 'dominance' (oui il se la pète un peu).

Enael : -Jamais quelqu'un me touchera sans mon accord. Je ne possède peut-être plus ma magie mais je ne suis pas abandonné de Dieu pour autant. Reste à ta place, stupide païen.

Le Combattant le fixait avec un hargne certaine, il était prêt à lui sauter dessus pour le tuer mais il n'eut pas le temps. Enael s'envola loin de lui pour retourner auprès de Melkhiel. Ryuki sortit son pistolet pour lui tirer dessus mais son arme disparut d'un seul coup de ses mains. C'était Okita qui le tenait maintenant. Il avait observé la scène depuis le début et c'était lui qui était intervenu à la fin de la prière de l'Ange. Faisant partie d'un monde oublié, il pouvait encore utiliser la magie dans des quantités minimes...

Okita : -La saison de la chasse au pigeon n'est pas ouvertes, désolé mon brave.

Le Combattant se releva avant de pousser un soupir de dédain, il était vraiment contrarié.

Ryuki : -C'était donc toi qui nous a séparé... Moi qui croyais vraiment que son Dieu l'avait sauvé... Me voilà doublement ridicule et vous me le paierez cher vous deux.

Raytöku arriva, le regard aussi furieux que celui de son maitre...

[Retour à Enael]

L'Ange entra dans la cabine de pilotage ou se tenait Hansel et Melkhiel. Ce dernier arriva vers lui en panique. Il avait eut horriblement peur quand il eut entendu que Ryuki voulait 'pécho' Enael... Il l'examina sous toute ses coutures avant de poser ses mains sur ses joues.

Melkhiel : -Tout va bien ?
Enael : -On va dire que oui, cependant j'ai peur de l'avoir un peu froissé...
Melkhiel : -Comment ça ?

L'Ange lui raconta dans les détails l'histoire. Le souverain ne put s'empêcher de soupirer...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-chaos.forumactif.org
Apprenti

Messages : 65
Localisation : Wonderland.
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Lun 14 Mar - 1:50
Tss... Ryuki n'en revenait toujours pas! Comment ce Mioche avait-il osé le ridiculiser! Il prenait ses airs supérieur, cependant, il ne s'était pas lui même sortit lui même de la situation. Il a du compter sur l'aide du Dragon Noir. Ce dernier venait de redescendre dans son estime. Peut-être qu'il se fichait éperdument de ce qu'un humain pouvait penser de lui, mais ce n'est pas qui allait empêcher le Combattant d'avoir un avis sur la question. Pour qui se prenait-il pour intervenir ainsi dans une conversation qui ne le concernait nullement! Qu'il aille du diable!
 
Un nouveau sourire, cette fois bien sadique, apparut sur le visage du Roi. Cet Ange pensait vraiment pouvoir lui échapper longtemps? C'est ce qu'il verrait! Après tout, c'est ce que l’on n’obtient pas tout de suite qui suscite encore plus le désir. Enael pensait s'être débarrassé de lui? Il serait bien naïf de penser ça! La prochaine fois, il n'aura pas son "Dieu" qui viendra le secourir. Et sans l'aide du Croco on verra bien comment il se débrouillera. Il serra uniquement à lui. 
 
Tandis qu'il pensait à tout cela, Raytöku, le regard furieux, le fusilla à l'aide de ce dernier, et fronça les sourcils:
 
Raytöku: Vous avez fini de vous amusez... maître...
Ryuki: Toujours aussi jaloux à ce que je vois.
Raytöku: Je ne suis pas d'humeur à rigoler. 
Ryuki: Ne joue pas les rabat joie.
Raytöku, s'énervant: Qu'est-ce que vous voulez à la fin! Je...
Matelot: Patron! On approche d'Asmoran! Nous y serons dans quelques minutes!
 
Venant d'être interrompu ainsi par un des marins, Raytöku tourna les talons et parti dans une direction, ressassant sa mauvaise humeur. Cependant Ryuki ne s'inquiétait pas pour lui. Ce gamin lui était entièrement dévoué, et était devenu accroc à lui. C'est pour ça qu'il avait ses crises de jalousie, qui amusait grandement le Ténébreux, bien qu'elles deviennent de plus en plus fréquentes. Ah mais que voulez vous! C'est ça la rançon de la gloire! C'est ça d'être si beau! 
 
Enfin, il fallait se préparer à accoster, et en plus le soleil commençait à disparaître, peignant le ciel de couleur rouge, orangé et rosé. Ryuki se dirigea vers la cabine de pilotage, où finalement tout le monde se trouvait. Il ouvrit la porte d'un coup sec, et entra l'air assuré et confiant comme si rien ne s'était passé. Enael se trouvait vers Melkhiel. Ce dernier se tenait devant lui, toujours dans un esprit protecteur. En passant, il effleura ses ailes, ce qui fit froncer les sourcils du Séraphin. Il annonça alors au groupe:
 
Ryuki: La nuit va tomber! Il sera trop tard pour aller à Thyrée pour rencontrer Hanna. Déjà que les écolos de jours sont compliqué, alors de nuit, je ne vous parle même pas... En plus ils connaissant le terrain. Il vaudra mieux attendre le lendemain. Du coup, je vous convie chez moi!
 
Un silence s'installa, avant que le Combattant ne reprenne:
 
Ryuki: Quelle gaieté... Me dites pas merci... Ah oui! Je vous déconseille de prendre une auberge pour éviter de dormir chez moi. On n’est pas chez Melky ici. Ce n'est pas le Royaume des Bisounours. Je vous propose une certaine protection en mon domaine, si vous la refuser, c'est votre choix, mais je ne vous porterai pas secours. Bien préparez-vous on va accoster.

Alors, après plusieurs minutes de navigation, plus quelques instants supplémentaire pour "garer" le navire, la troupe mit un pied à terre. Cependant, un problème demeurait... Les ailes des deux Séraphins... Pour les cacher ici, ce ne sera pas chose aisé... En plus, sur ce bateau, il n'y avait pas vraiment de quoi les dissimuler... Ryuki se dit que finalement, le fait de vouloir leur enlever leurs ailes n’était pas si mauvais... Au moins, ils n'auraient pas à trouver une solution pour ça... Cependant, ces Séraphins sans ailes... Ce n'est plus vraiment eux... Dans tous les cas, du navire, il appela directement son Palais, demandant que l'on apporte une limousine au port pour conduire le groupe jusqu'au Palais. Il pourrait passer un peu plus "discrètement" et peu de personnes verront leurs ailes...


Le meilleur moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mon AMV [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Merci à Raytöku!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3

Messages : 103
Localisation : A la Capitale du Royaume des Sages
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Lun 14 Mar - 9:39
Melkhiel se tenait devant une carte du monde, contenant maintenant deux continents. Il écoutait attentivement les histoires que lui racontait Raytöku, apprenant ainsi un peu plus sur ce monde. Ainsi, il découvrit que, comme pour chez eux, quatre Roi se partageait ses terres. Il y avait Ryuki, sur Wonderland, Royaume sans aucune loi, laissant ainsi une totale liberté aux habitants aux détriments de la sécurité. Ici, vol, viol, meurtre, prostitution, recèle de drogue, etc... n'étaient pas punissable, et pas le moins du monde déconseillé. Il y avait aussi la nation de Calith, composé principalement de mercenaire. Il n'avait pas vraiment d'allier, aidant un pays voisin en échange d'argent ou autres services. Il était impossible de leur faire confiance, pourtant leur aide était capitale dans une bataille. Puis, vint Dorkenstein, pays fermé, n'entretenant pratiquement aucune relation avec ses voisins. Il s'agissait d'une dictature militaire autoritaire. Si Wonderland n'avait aucune loi, Dorkenstein en possédait énormément. Et enfin, ils parlèrent de Thyrée, lieux qui les intéressait plus particulièrement. Ce pays gouverné par Hanna était le refuge des écologistes, qui protégeait de toutes les manières possibles leur terre, sa faune et sa flore. Apparemment, Ryuki avait eut quelque différents avec la reine. En faite, avec qui le Ténébreux ne s'était pas disputé...
 
           Alors que Melkhiel allait poser une question supplémentaire, Hansel entra dans la petite pièce, et lança cache:
 
Hansel: C’est normal que Ryuki essaye de pécho Enael ? 
 
           "Pécho"? Là, sur le coup, le Souverain ne sut comment réagir, ne connaissant pas le sens de ce mot. Cependant, au vu de la mine contrarié de Raytöku, et du fait que cela concernait Ryuki, il fut facile d'en interpréter le sens. Il est impossible de le laisser seul deux secondes?! Ce n’est pas un humain, mais un Incube ou un satire! Dans un soupire énervé, le Séraphin s'apprêtait à quitter la pièce, lorsque Enael arriva et se mit directement à ses cotés. Le cyborg, lui, ne s'y arrêta pas, et parti rejoindre son maître:
 
Melkhiel : Tout va bien ?
Enael : On va dire que oui, cependant j'ai peur de l'avoir un peu froissé...
Melkhiel : Comment ça ?
 
         Alors, il lui raconta la vérité. La petite discussion avec le Combattant, mais surtout l'intervention d'Okita qui lui avait fait prendre l'avantage. Le Haut-Elfe est de nouveau reconnaissant au Dragon noir. Il s'agissait d'un allier précieux, à la sage et retenu. 
 
Melkhiel: Je suppose qu'il la bien mérité... Reste ici le temps que la traversée se finisse.
 
         En disant cela, Melkhiel jette un regard de dehors, où les couleurs du crépuscule commençait à se faire entrevoir. Alors, la porte se rouvrit de manière brusque, laissant entré le Combattant, toujours aussi altier. En passant, ce dernier effleura de ses mains les Ailes du Roi. Mais qu'est-ce qu'il avait tous à les toucher! A quelque pas de lui, Raytöku le suivait, et il ne semblait pas vraiment calmé...
 
Ryuki: La nuit va tomber! Il sera trop tard pour aller à Thyrée pour rencontrer Hanna. Déjà que les écolos de jours sont compliqués, alors de nuit, je ne vous parle même pas... En plus ils connaissant le terrain. Il vaudra mieux attendre le lendemain. Du coup, je vous convie chez moi! Quelle gaieté... Me dites pas merci... Ah oui! Je vous déconseille de prendre une auberge pour éviter de dormir chez moi. On n’est pas chez Melky ici. Ce n'est pas le Royaume des Bisounours. Je vous propose une certaine protection en mon domaine, si vous la refuser, c'est votre choix, mais je ne vous porterai pas secours. Bien préparez-vous on va accoster.
 
           Ainsi, ils allaient devoir passer une nuit chez Ryuki? Cette idée ne lui plaisait pas vraiment... Mais les autres alternatives ne l’enchantaient pas non plus. Tandis que le Ténébreux se retourna pour contrôler son navire, Melkhiel parla à Enael, il parlant brièvement des différents royaumes. Mais surtout il me mit en garde, le priant à la plus grande prudence à Wonderland, et de ne pas hésiter à l'appeler en renfort s'il avait besoin.
 
          Après un petit moment, la capitale de Wonderland apparut enfin aux yeux du groupe. Asmoran s'étalait devant eux. Le Séraphin ouvrait grand les yeux, extrêmement surprit par l'architecture des lieux. C'était complètement différent du Royaume des Sages. Alors, c'est à ça que ressemble un pays technologiquement avancé? Il ne s'attendait pas vraiment à ça... Dans le port où ils accostèrent, de multiple bateau semblable au leur, quoique moins grand, y étaient amarrés. Au de-là s'étendait la ville. Elle était principalement composée de grands bâtiments verticaux. La plupart étaient rectangulaire, et d'un gris maussade. Cependant plusieurs était originales, adoptant des formes arrondies, des couleurs particulières, où bien des matériaux différents. Dans les rues, roulaient d'étranges machines à roues qui faisait un bourdonnement plus important que celui du bateau. C'est ainsi que les gens devaient se déplacer ici. Melkhiel e profita pour regarder les habitant d'ici, mais aussi leurs habitudes vestimentaires. Et il y avait vraiment de tout. D'une tenue sérieuse, on passait à des vêtements taillés courts laissant voir les courbes de la personne, en passant par un simulacre d'habit du monde médiéval. C'était vraiment étrange. Dans les quartiers, s'élevait de grand poteau, tenant une lanterne éclairant les lieux.
 
            Ce monde était rempli de surprises... Au centre de la ville, s'élevait une tour plus grande que les autres, sans doute celle de Ryuki. A n'en point douter... En regardant tout cela, Melkhiel ne put s'empêcher de tousser à plusieurs reprises. Quelque chose dans l'air lui irritait la gorge. L'air n'y était pas aussi pur que chez lui. Alors, le Roi de Wonderland, après avoir passé un appel, indiqua au groupe qu'un véhicule allait passer les chercher et les conduirait jusqu'à chez lui. Tout ça pour éviter que les gens ne voient les ailes des Séraphins. C'était contraignant, mais sans doute justifié. Déjà que Ryuki avait voulut les arracher, ce n'était pas le moment pour que toute une troupe veuille en faire de même...
 
             Après quelques instants d'attentes, le véhicule arriva enfin. Et... Ils allaient passer discrètement avec ça? Ils ne devaient pas avoir la même définition de la discrétion ici... En effet, il s'agissait du même attelage que les autres moyens de transport. Un moteur vrombissant, quatre roues et des vitres teintées. Cependant, tandis que la plupart pouvait contenir quatre à cinq personnes, ce véhicule, long de plusieurs mètres, pouvait en contenir bien plus. Ils appelaient ça une "limousine" ici. 
 
Ryuki: En voiture tout le monde! On ne va pas passer la nuit sur le port!


             A tour de rôle, ils entrèrent dans la voiture. Cependant, un petit problème se posa... Bien qu'elle soit spacieuse et tout, sa hauteur n'était pas vraiment prévu pour des ailes d'Ange... Ils pouvaient entrer, mais disons que la ballade dans l'automobile ne serait pas des plus agréable. Pourvu que le voyage se termine vite... C'est ainsi que l'équipé partit en direction du "Palais" de Ryuki.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3

Messages : 100
Localisation : Quelque part dans les cieux
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Mar 15 Mar - 15:57
Après réflexion, Enael se sentait mal à l'aise à cause de sa réaction avec Ryuki. Certes il ne devait pas se laisser faire mais de la à lui parler comme ça et à le provoquer... Qu'importe, ce qui est fait, est fait. Le voyage dans le drôle de véhicule qu'ils appelaient 'Limousine' fut long et inconfortable. En plus de son malaise physique à cause du manque de place, se rajoutait un malaise psychique. Le Roi de Wonderland le fixait le regard plein de haine... Il se trémoussa pour essayer de faire partir sa gêne mais rien n'y faisait. Okita quant à lui était installé paisiblement dans son coin, regardant par la fenêtre, le poing fermé dans le creux de sa joue. Comme il l'avait dit tous les signes distinctifs de sa race avaient disparu et quelques rides les avaient remplacé...
Si seulement c'était pareil pour Melkhiel et lui... Cacher leurs ailes va être difficile et surtout très inconfortable pour eux. Alors qu'il roulait tranquillement, la voiture s'arrêta brusquement, secouant les passagers. Ryuki jura et frappa sur la vitre de séparation. Le conducteur ne répondait pas, ce qui agaça encore plus le Combattant. Au bout d'un moment la vitre se baissa enfin.

Ryuki : -Philippe, tu tiens à être viré ou à perdre ta vie ?!
??? : -Désolé mais Philippe a déjà perdu la vie !

C'était une femme qui parlait. Okita eut un sourire en coin, il l'avait reconnu. Il daigna enfin bouger et se faufila jusqu'à la cabine du chauffeur.

Okita : -Ma belle Shana, c'est un plaisir de te revoir...

Shana ? Enael avait déjà entendu ce prénom et d'après ce qu'il en sait, ce n'était pas bon pour eux. D'ailleurs, il n'était pas le seul à commencer à paniquer, Melkhiel semblait stressé. Une jeune femme apparu, au long cheveux noire, la peau blanche et des crocs acérés. Elle portait une longue robe noire moulante et très élégante.

Shana : -C'est un plaisir partagé le lézard... Que me vaut l'honneur de te voir ?
Okita : -Je te retourne la question, tu es sensé être morte et enterrée.
Shana : -Enterrée une vampire ? C'est un peu paradoxal, tu ne trouves pas ?

Une vampire ? Donc la fameuse pupille de Gabriel était une vampire ? Encore un moins bonne nouvelle pour eux... La question était surtout de voir comment il allait se débarrasser d'elle sans faire de blessés ou de mort... Okita avait beau être puissant, dans ce monde la, sa magie était réduite...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-chaos.forumactif.org
Apprenti

Messages : 80
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Mar 15 Mar - 22:24
Lorsque j’informais le roi des sages et le cyborg non sans une certaine malice des derniers fait en date, Enael ne tarda a se pointé dans la cabine, finalement il n’a pas eu besoins que j’agisse, il avait réussis à se débrouiller … tout seul ? Mais comment ?  L’ange expliqua en détail ce qui s’est passé. Lorsqu’il nous sortit la réplique  qu’il a balancée à la figure du roi du pays des merveilles je ne pus me retenir de rire aux éclats.
 
Moi : _ Bravo ! je te félicite pour ta répartit j’approuve complètement.
 
Ensuite nous ne tardions pas arrivé a arrivé sur les terres de Ryuki.Je le sens mal ce territoire. Tout est gris l’air ai emplis d’odeur nauséabonde et d’un vacarme pas possible. En fait ces terres sont à l’image de son roi …  Ensuite le roi fit appelle a un bien étrange engin, un moyen de transporte qui nous amènerais chez le maitre des lieux. L’idée de de dormir chez cette homme ne me dérangeais aucunement, a vrai dire à ce moment-là j’avais l’esprit  totalement occupé par autre chose. Je ne me sentais pas très bien. Je voyais par mon reflet dans la vitre que je devenais pâle. Je sentais divers gargouillis dans mon ventre, je ressentais des étourdissements et une affreuse nausée.
 
Moi : _  mais qu’est ce qui m’arrive ?
Raytoku : _ c’est très simple tu as le mal de route. C’est quelque chose d’assez communs dans les voitures, cela arrive quand deux de tes sens indique des choses contradictoires. Sa s’estompera des qu’on descendra. 
Moi : _ je crois que je vais …. (haut les cœur) …vomir….
 
Machinalement toutes les personnes présentes s’écartèrent de moi ….  Ensuite, la limousine, s’arrêta brusquement …. Merci beaucoup un violent coup de freins c’est qu’l fallait à mon estomac en vrac ….

Ensuite une vampire entra dans le véhicule, elle s’appelait shana ce nom me disait quelque chose, mais n’éveillais guerre en moi de bon souvenir … m’en fiche si elle s’approche de moi je lui gerbe dessus !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti

Messages : 65
Localisation : Wonderland.
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Mer 16 Mar - 10:32
Alors que la limousine roulait bien tranquillement, Ryuki observait ses invités. Okita regardait dehors, sans se soucier de rien, Melkhiel et Enael, semblait bien mal à l'aise dans le véhicule, sans doute à cause de leurs ailes. Oui, les automobiles n'était pas vraiment adapté pour eux... D'ailleurs, il commença a penser à une manière de cachée ces dernières... La seule qui lui venait à l'esprit était de les bander, pour qu'elles se rapprochent au plus près de leur corps. Cependant, en plus d'être incommodante, pas sûr que cela les fasse passer plus inaperçu... Ils passeraient d'êtres ailés, à des personnes à l'allure bossue... Etait-ce préférable? Raytöku, lui, avait prit un ordinateur se trouvant dans l'habitacle et commençait à pianoter sur le clavier, à la recherche de diverses informations. Et enfin, il y avait Hansel, qui semblait bien mal au point...
 
Hansel: Mais qu’est ce qui m’arrive ? 
Raytoku : C’est très simple tu as le mal de route. C’est quelque chose d’assez communs dans les voitures, cela arrive quand deux de tes sens indique des choses contradictoires. Ça s’estompera dés qu’on descendra.  
Hansel: Je crois que je vais …vomir….
Ryuki: Tu as pas intérêt à faire ça dans la voiture, je ne veux pas que tu salir le cuir!
 
A peine avait-il prononcé cela que la voiture s'arrêta brusquement. On était déjà arrivé? En regardant pas la fenêtre, le Roi de Wonderland réalisa qu'ils étaient encore loin de sa tour. Agacé par cela, Ryuki commença à hurler sur son chauffeur.
 
Ryuki : -Philippe, tu tiens à être viré ou à perdre ta vie ?!
??? : -Désolé mais Philippe a déjà perdu la vie !
 
C'était une vois féminine... A moins que Philippe ait changé de sexe en quelques minutes, il y avait une autre personne à l'intérieur. Le seul à bouger fut Okita, qui avec un sourire en coin partie vers la cabine du conducteur:
 
Okita : -Ma belle Shana, c'est un plaisir de te revoir...
 
Shana? Cela lui disait quelque chose... Le Roi ressassa ses souvenirs... Shana... Shana... C'était une de ses exs non? Ah non, autant pour lui, c'était Shara! Bah du coup, il ignorait complètement qui était cette Shana. Mais a en croire le visage des autres, c'était pas vraiment une bonne nouvelle...
 
Shana : -C'est un plaisir partagé le lézard... Que me vaut l'honneur de te voir ?
Okita : -Je te retourne la question, tu es sensé être morte et enterrée.
Shana : -Enterrée une vampire ? C'est un peu paradoxal, tu ne trouves pas ?
Ryuki: Oh! Tu dois être une bonne suceuse non?
Raytöku, dépité: de sang...
 
Alors que les deux Séraphins semblait complètement blasé et trouvant le Combattant bien futile, la femme à la chevelure ébène se tourna vers lui, surprise et en colère
 
Shana: Riyuki?! Que fais-tu ici le nypho?
Ryuki: Non, moi c'est Ryuki. Ne me confond pas avec l'autre!
Okita: Il ne s'agit pas de l'Apôtre.
Shana: Ah bon? Pourtant il se ressemble...
 
Un silence se fit dans le véhicule avant que la vampire ne reprenne la parole:
 
Shana: Bon, on va rester là indéfiniment ou quoi? S'il le faut, je vais conduire!
Okita: Je préférerais éviter.
Shana: Trouillard!
Ryuki, comprenant qu'ils ne se débarrasseront pas d'elle comme ça: Gamin...
Raytöku: J'ai compris, je vais conduire.

Les deux de l'Ancien monde revirent dans l'habitacle, tandis que le Cyborg prit place devant le volant, en enlevant du corps de l'ancien chauffeur.


Le meilleur moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mon AMV [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Merci à Raytöku!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3

Messages : 103
Localisation : A la Capitale du Royaume des Sages
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Mer 16 Mar - 15:31
Déjà que la voiture était bien inconfortable, forçant les Séraphins à plier de manière peu naturelle leurs ailes, voici qu'elle s'arrêta soudainement. Ryuki sembla s'énerver contre son conducteur, lui ordonnant de s'expliquer sur cet arrêt aussi soudain qu'inutile. Mais pour toute réponse, il eut un sarcasme de la part d'une femme. Voix, qui semblait inconnue à tous sauf au Dragon noir, Okita. Ce dernier se contenta de sourire, et de rejoindre la personne.
 
        C'est ainsi que le Séraphin appris le non de l'inconnue, Shana. A ce nom, le coeur du Souverain se mit à battre plus vite, tandis qu'il se sentait encore plus inconfortablement installé. Etait-ce la même Shana nommer dans les écrits sur l'Ancien monde? Si sa mémoire était juste, il s'agissait de la Pupille de l'Empereur du mal. D'ailleurs, il a été plusieurs fois fait mention qu'ils étaient bien plus que cela.
 
         D'après les écrits de Kyo qui se trouvait à la bibliothèque, Shana serait sadique, intelligente, maligne et aussi loyale à son maître, en plus d'aimer jouer avec ses victimes et être ironique. Si elle décidait de rester là, il faudrait faire attention à ses paroles et peser chacun de ses mots. Même s'il n'y croyait pas, son fort intérieur espérait qu'il s'agisse d'une autre personnes. Cependant le dialogue entre Okita et elle balaya ses folles espérances.
 
Shana : -Enterrée une vampire ? C'est un peu paradoxal, tu ne trouves pas ?
 
         Il s'agissait donc bien de la même Shana... Cela n'arrangeait pas du tout le Séraphin. Non pas qu'il avait une quelconque animosité envers elle, mais c'est surtout qu'elle était de caractère plutôt changeante. N'est-ce pas elle qui a faillit tuer l'Apôtre Bookman en le poignardant près du coeur, après l'avoir violé, avant d'avoir une relation amoureuse ensemble? Comment allaient-ils se débarrasser d'elle, sans être trop blesser...
 
         Cependant, quelque chose changea les plans que commençait à construire le Souverain. En effet, la Vampire et le Dragon noir revinrent vers eux, tandis que Raytöku prit place en tant que conducteurs. Ils allaient donc tous partir comme ça ensemble? La désapprobation dû se lire sur le visage de Melkhiel puisque Shana lui adressa directement la parole:

Shana: Qu'y a t-il le piaf? Tu n'es pas content que je sois là?

Melkhiel: Ce n'est pas ça, mademoiselle... Mais une question hante mon esprit. Je vous prie d'excuser ma brusquerie, mais, pourquoi êtes vous là?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3

Messages : 100
Localisation : Quelque part dans les cieux
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Ven 18 Mar - 15:27
Enael était anxieux, avec l'arrivée de Shana, l'ancienne pupille de Gabriel il ne savait plus ou se mettre. Il se sentait faible et misérable mais il essaya de garder ça pour lui. Apparemment c'était loupé, la Vampire n'arrêtait pas de le fixer depuis l'espèce de petit miroir accroché sur la vitre. Il se décala pour ne plus être dans son champs de vision.
Melkhiel ne semblait pas être dans un meilleurs état, d'ailleurs il se prit une remarque en plein de la figure.

Shana: -Qu'y a t-il le piaf? Tu n'es pas content que je sois là?
Melkhiel: -Ce n'est pas ça, mademoiselle... Mais une question hante mon esprit. Je vous prie d'excuser ma brusquerie, mais, pourquoi êtes vous là?

Elle rit aux éclats devant cette question, qui apparemment était stupide. Elle reprit son sérieux et se faufila jusqu'à lui avec élégance. Elle s'approcha doucement de son visage mettant sa main froid sur sa joue. Son charisme de vampire faisait effet, Melkhiel semblait hypnotiser, ne pouvant rien faire à part rougir et attendre. Elle lui susurra à l'oreille d'une voix suave.

Shana : -Je suis venu reconquérir le monde que mon maître mérite...

Le Roi ne répondait rien, il ne pouvait pas bouger... La Sangsues descendait lentement dans le cou de Melky... Ses yeux virèrent au rouge sang et ses crocs s’agrandirent. Voyant son protecteur dans cet état, Enael décida d'agir. Il la bouscula avant de vite revenir à sa place. Le charme prit fin, laissant l'Ange se mouvoir à nouveau.

Shana : -Espèce de misérable larve, comment oses tu m'interrompre ?

Elle attrapa le jeune homme au coup et le plaqua contre le siège, prêt à en finir. Heureusement Okita intervint, calmant ses pulsions sanguinaires.

Okita : -Voyons Shana, contrôle toi un peu, tu auras tout le temps de tuer quand nous serrons arrivé.
Shana : -Il n'empêche que je n'aime pas cette larve. Il me le paiera. J'ai la gorge en feu, il me faut du sang et vite.
Okita : -Je suis sûr que Sir Ryuki va vous trouvez quelques larbins pour ça ?

Il lança un regard furtif à l'intéressé qui répondit par l'affirmatif. La Pupille libéra Enael de son étreinte. Il se tint le cou tentant tant bien que mal de reprendre son souffle. Ils finirent par arriver au palais. Ils descendirent du véhicule, les Anges restant ensemble entre tous les autres pour cacher leurs ailes. Ils suivaient de prêt Ryuki et Shana qui marchaient fièrement le torse bombé et la tête haute...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-chaos.forumactif.org
Apprenti

Messages : 65
Localisation : Wonderland.
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Sam 19 Mar - 10:38
Après un moment de route, la fine équipe arriva enfin devant ce que l'on pourrait appeler le "Palais" de Ryuki. Ce dernier était bien loin architecturalement (Whaou, vous avez vu ce mot!) parlant de celui de Melky, mais il remplissait les mêmes besoins et conditions que celui de son confrère Séraphin. Il s'agissait d'un gratte ciel, bien plus haut que ceux du reste de la ville. Il n'y avait que lui qui avait le droit de surplomber et de contempler sa ville ainsi. Personne d'autre que lui ne pouvait avoir cette vue. Il avait "sacrifier" bien trop de chose pour en arriver là. Aucune autre personne ne pouvait s'élever au dessus de lui. Non, parce que, tu leur donnes ça, il te prenne ça! On connait l'adage... 
 
L'édifice possédait des courbes, et était recouvert de vitre teinté. La porte était coulissante, s'ouvrant à la venue des invités. Cette technologie bien que usuelle dans ce Royaume, étonna quelque peu ses compères. Il les invita à y pénétrer, dévoilant une entrée faite principalement de marbres blancs aux veinures noirs. On ne se refuse rien! Vu l'heure tardive, il n'y avait personne dans les couloirs, leur permettant de passer discret. Sur leur gauche se tenait toute une série d'ascenseurs. Ryuki fit entrer tout le monde à l'intérieur, certain plus réticent que d'autre. C'est sûr qu'entrer dans une boite comme ça, sans savoir ce qu'il va se passer, n'est pas très engageant...
 
Une fois tout le monde à l'intérieur, bien qu'un peu serré, Ryuki appuya sur un bouton le menant tout en haut de la tour, au dernier étage ou se trouvait le bureau du Combattant. Il s'agissait d'une grande pièce, avec en son centre un large secrétaire. Devant se tenait deux petit siège, tandis que derrière trônait un grand fauteuil, indiquant qui était le souverain en ces lieux. Dans un coin se tenait plusieurs étagère contenant divers classeurs aux noms multiples.
 
Raytöku: Vous revenez enfin dans cette pièce? Cela fait bien des lustres que vous n'êtes venue ici...
Ryuki: C'est pas de ma faute si cette pièce n'est pas confortable. Il y a pas de canapé ici...
Okita, sarcastique: C'est malheureux en effet...
Ryuki: Mais bon, il faut bien que je vous montre mes richesses aussi! Je vous aurais bien reçu au lit, mais certains auraient encore gueulé...
Melkhiel: Ce que je trouve normale.
Shana: Parce que tu t'arrête à ça? Amateur...
Ryuki: Simplement pour aujourd'hui, le temps qu'ils prennent confiance en eux.
 
Trouvant ce dialogue de mauvais goût, Melky se racla la gorge de sorte à faire une sorte de diversion pour changer de sujet.
 
Ryuki: Bon la sangsue t'avais pas faim toi?
Shana, lançant un regard affamé sur les Séraphin: Toujours...
Ryuki: Tututu... Pas touche. Enfin pas pour le moment. J'ai la priorité.
Melkhiel: Nous ne sommes pas des objets.
Shana: Tu préfères goûter à ma morsure humain?
Ryuki: J'avoue que tu me tentes grandement, mais pour une prochaine fois, promis.
 
A peine le Roi de Wonderland avait-il dit ça, qu'il appuya sur un bouton. Cela alluma une petite diode, tandis qu'il reprit la parole:
 
Ryuki: Will! Ramènes toi en haut j'ai un boulot pour toi!
Will, par l'interphone: Bien Maître.
Ryuki: Tu préfères quoi, jeune vieux? Homme, femme? Riche, pauvre? J'ai de tout...
 
Quand il eut prononcé ses mots, l'ascenseur s'ouvrit de nouveau, laissant entré un homme à la carrure imposant, la peau noire et au crâne rasé. Il était vêtu d'un treillis militaire.
 
Will: Vous m'avez appelé?
Ryuki: Conduit donc la demoiselle au sous sol, vers nos cellules. Laisse la choisir qui elle veut. 
Will: Très bien
Ryuki, reprenant soudainement son sérieux: Ah! Et pas un mot sur la présence de mes invités, ni sur leur physique. Si j’apprends qu'il y a une telle rumeur qui circule... Tu sais ce qu'il va arriver à ta famille...
Will, crispé: Ou... Oui, maître...
Ryuki, arborant un sourire amusé: Parfait! Dans ce cas, je te laisse l'escorter dans ce cas.
 
La vampire suivit l'homme, puis ils disparurent rapidement dans l'ascendeur qui descendit jusqu'en bas.
 
Raytöku: Vous n'avez pas peur qu'elle n'en fasse que des siennes maître?
Ryuki, s'allumant une clope: C'est une créature de l'autre monde, ici elle possède moins de pouvoir... Et puis, c'est plutôt gagnant gagnant pour elle pour le moment. Après, on verra... Mais j'ai du monde pour m'aider, n'est-ce pas?
 
Il lança un regard à l'équipe en face de lui. Comme personne ne répondait, le Roi s'assit directement sur son bureau, balançant ses jambes tout en continuant à fumer.

Ryuki: Bon... Et si on prévoyait pour Thyrée?


Le meilleur moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mon AMV [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Merci à Raytöku!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3

Messages : 100
Localisation : Quelque part dans les cieux
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Sam 19 Mar - 23:42
Heureusement pour eux, le 'palais' de Ryuki était vide à cette heure ci. Ils purent alors déambuler sans crainte dans les couloirs, quoiqu'ils étaient encore avec Shana et c'était un réel problème... L'endroit était si différent de chez eux ; c'était froid et mort. C'était une construction qui avait pour but l’esthétisme, ce n'était pas du tout chaleureux et ne donnait pas envie d'y rester... Le roi leur fit faire le tour du propriétaire, montrant chacune de ses fiertés et richesse. Tout cela n'avait aucun sens pour les habitants de l'autre continents mais ils firent semblant d'être impressionnés pour ne pas froisser leur hôte.
La visite se termina dans une pièce qui semblait être le bureau. Le Combattant appuya sur un bouton qui se mit à clignoter et une voix sortit de l'appareil. Était-ce de la magie ? De la télépathie ? A première vue non, aucune vibration magique n'émanait de l'appareil. Un homme apparut peu de temps plus tard, la crainte se lisait sur son visage et encore plus quand Ryuki menaça sa famille. Il partit avec Shana et le départ de la Vampire fut un soulagement partagé unanimement.


Ryuki: -Bon... Et si on prévoyait pour Thyrée ?
Melhkiel : -Ne devrions pas plutôt nous occuper de Shana en priorité ?
Ryuki : -Tu ne veux pas servir de dîner 'le piaf' ?
Melhkiel : -Pas vraiment non...
Ryuki : -Moi ça ne me dérangerait pas que tu sois mon dîner...
Okita (intervenant) : -Il a raison sur ce point, Shana est une priorité. Elle est peut-être instable mais dévouée à son maître. Elle exécutera les ordres quoiqu'il arrive.
Enael : -Tu as quelque chose à proposer ?

Tous se regardèrent et apparemment aucun n'avait une réponse. En ayant marre de ce silence lourd qui faisait perdre du temps, Enael prit la parole en premier.

Enael : -On peut se sauver pendant qu'elle mange non ?
Okita : -Elle nous traquera et ça sera bien pire.
??? : -Pourquoi ne pas accepter mon aide ?

Une voix féminine, douce et reposante se fit entendre dans la pièce. Ils regardèrent autour d'eux mais ne virent personne. Une douce lueur apparut au plafond et descendit petit à petite, prenant forme humaine. C'était une femme d'une rare élégance, émanant une aura de paix et de sérénité. Ryuki ouvrit grand les yeux en la voyant. Il en lâcha sa cigarette et la pointa du doigt.

Ryuki : -Qu'est ce que tu fiche ici vieille taupe ?! T'es pas perdu entre tes choux et tes carottes ?
Enael : -Qui est-ce ?
Ryuki : -C'est la vieille Hanna ! Qu'est ce qu'elle fiche ici ?!
Hanna : -Un peu de retenu Ryuki, je ne suis pas si vieille que ça...
Ryuki : -Parle pour toi ! Et dire que je miroitais ta jolie paire de Roberts...
Hanna : -Vous êtes irrécupérable... Je vais faire vite. J'ai appris par Saito que vous cherchiez à me joindre. J'ai également sentit l'aura de Shana autour de vous, je profite de son absence pour vous offrir une porte de sortie.

Elle tendit la main et un portail s'ouvrit laissant apparaitre de multiples verdure de l'autre côté.

Hanna : -Prenez ce portail, il vous conduira directement dans mon Royaume, je ne peux le maintenir trop longtemps à cause de cette terre qui rejette la magie, faîtes vite je vous prie. Nous discuterons une fois chez moi. Une fois traversé prenez plein sud et suivit le chant des oiseaux. A bientôt.

Elle disparut aussitôt laissant le portail derrière elle. Sans trop attendre, le groupe profita de cette opportunité et commencèrent à se faufiler dedans. Enael fut le dernier à partir mais hélas tout ne se passa pas comme prévu. Shana, qui avait sentit la magie était remontée en trombe, stoppant son repas. En voyant qu'il ne restait qu'Enael, elle rougit de rage.

Shana : -Tu ne t'en tireras pas indemne, je le jure.

Elle lui bondit dessus en conjurant une épée maudite, prête à en découdre. Voyant cela, l'Ange se dépêcha de passer le portail mais trop tard. Elle réussit à le blesser au mollet, laissant une entaille peu profonde mais renfermant plus de ténèbres que ceux habitant dans le coeur d'un Tentateur. Enael tomba au sol devant ses amis et compagnons de voyage, le portail se referma aussitôt. Melhkiel fut le premier à se précipiter à son secours. Il voulut toucher la blessure pour évaluer la gravité mais il fit repoussé violemment en arrière, s'écrasant contre un arbre. De petites tentacules d'ombres sortait de la blessure laissait paraître la malédiction.
Enael se sentait mal, il avait chaud et éprouvait un mal-être profond lui donnant comme la sensation de se suicider ou de mourir à petit feu. Son énergie se vida brusquement et il tomba au sol, inconscient.
Melhkiel se releva et approcha de nouveau, faisant attention d'éviter tout contact avec sa blessure. Il était mort d'inquiétude.

Melhkiel : -Il faut l'emmener auprès de Dame Hanna, elle seul pourra le guérir. Ses jours sont en danger, nous n'avons que quelques heures devant nous.

Il repéra où était le sud et ils commencèrent le voyage, Enael sur le dos de Ryuki. La traversée de cette forêt dense allait être difficile mais la vie du jeune homme en dépendait...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-chaos.forumactif.org
Apprenti

Messages : 80
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Dim 20 Mar - 14:22
Je ne prêtais nullement attention à ce qui se passait dans la limousine Personnellement je regardais par la vitre ce qui se passait dehors et je priais pour que cette torture s’arrête au plus vite. Puis enfin nous arrivâmes à le demeure de ryuki. J’étais tellement soulager de descendre du véhicule que je pense que je pense que j’aurais pu embrasser le sol. Le maître des lieux nous visiter tout cela avec la plus grande fierté. Personnellement tout cela me laissait complétement de marbre sa devais sans doute le voir puisqu’au bout d’un moment je n’écoutais même plus ryuki, regardant ailleurs. Je sentait  par ailleurs une tension omniprésente était-ce a cause la potiche qui nous a rejoins dans la voiture ?
 
Au finale la visite se termina enfin dans le bureau … je me demande combien de personne son passé dessous ? On se demandait comment aller chez cette hanna et surtout comment se débarrassé de l’espèce d’allumeuse folle dingue qui était partit manger.  Ce fut finalement Hanna en personne une haut elfes qui se manifesta et nous ouvrit un portail vais un autre monde. Malheureusement nous ne pûmes échappé a la vampire qui blessa Enael a la jambe avec une lame des ténèbres. On pouvait voir le poison se rependre  a vu d’œil car en effet les veine noircissait au dur et à mesure de la progression des ténèbres … . Au finale se fut ryuki qui transporta l’ange en direction du point de rendez-vous … cependant un détails m’interpella….
 

Moi a okita : _ Mais deux petites minutes … si je ne m’abuse tu es un dragon noir non ? tu te nourrit de ténèbre . Alors pourquoi tu ne peux pas absorbé ceux de la plaie d’enael ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3

Messages : 100
Localisation : Quelque part dans les cieux
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Dim 20 Mar - 14:56
Enael se portait de plus en plus mal, le poison se répandait de plus en plus vite dans son sang, grignotant petit à petit les cellules de son corps. Devant ce spectacle plutôt rapide et impressionnant, tous se sentirent impuissants. Alors qu'ils avançaient, Hansel posa une question qui avait lieu d'être.

Hansel : Mais deux petites minutes … Si je ne m’abuse tu es un Dragon noir non ? Tu te nourris de ténèbres. Alors pourquoi tu ne peux pas absorber ceux de la plaie d'Enael ?

Tous se tournèrent vers Okita qui restait de marbre. Au bout d'un petit moment, il soupira et daigna répondre.

Okita : -Il est vrai que je me nourris de ténèbres mais ceux ci appartiennent à Shana. Même si j'ai gagné en puissance ces derniers siècle, je ne prendrai pas le risque de les absorber.

Cette fois ci, ce fut Melhkiel qui intervint.

Melhkiel : -Pardonnez moi Sir, mais il me semble qu'Enael m'a dit que vous étiez déjà mort, est-ce vrai ?
Okita : -Pas tout à fait. Mon âme appartient à un prince de l'enfer mais mon corps reste 'normal'. Si je me blesse ou meurs, je ne subirai les même dégâts que les gens 'normaux'.
Melhkiel : -Je vois... Ne pouvez vous rien faire ? Il va mourir avant même que nous n'arrivions... Je ne veux pas perdre un être cher à mes yeux.
Ryuki : -Tu fais dans le mignon maintenant ?
Melhkiel : -Oui et je n'ai pas de honte à l'avouer.
Okita (soupirant encore) : -Très bien, posez le au sol, je vais voir ce que je peux faire.

Le Combattant déposa l'Ange par terre en prenant soin de ne pas le blesser plus qu'il ne l'est. Le Dragon s'approcha du jeune homme et posa une main sur son front. Il ferma les yeux et marmonna quelques paroles tous juste audibles. Quelques instants plus tard, la progression ralentit considérablement mais continuait quand même. Il venait de plonger Enael dans une stase, ralentissant son corps entier. Il s'occupa ensuite de la plaie et approcha sa main. Comme pour Melhkiel, les traits d'ombres se mirent à l'attaquer mais il résista autant qu'il le put. Il entama le processus d'extraction et commença à absorber les ténèbres. Il grimaça mais tint bon.
Quand il eut finit, il se releva en serrant son poing contre la poitrine, visiblement il souffrait.

Okita : -Comme je m'y attendais, elle est toujours aussi puissante... J'ai ralentis le processus mais ce n'est que temporaire. Je ne pourrai le faire une seconde fois. Nous devrions nous dépêcher.

Le groupe acquiesça et ils reprirent la route.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-chaos.forumactif.org
Niveau 3

Messages : 103
Localisation : A la Capitale du Royaume des Sages
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Dim 20 Mar - 17:36
Après une visite de la tour appartenant à Ryuki, où se dernier présentait au groupe toute ses richesses, ils se rendirent dans son bureau. D'après les dires de Raytöku, il ne devait pas passé beaucoup de temps en ces lieux... Pourquoi cela n'étonnait-il pas le Séraphin? Dans tous les cas, ils réussirent à faire partir la Vampire dans un autre endroit de l'édifice, leur permettant de pouvoir parler sans se faire espionner.
 
         Bien que leur objectif était d'aller à Thyrée pour pouvoir rencontrer Hanna, la priorité était de se débarrassé de Shana, pour qu'ils puissent progresser sans problème. Tandis que tout le monde réfléchissait à un moyen d'y parvenir, une invitée surprise apparut dans la pièce. Il s'agissait rien de moins que la Reine du royaume écologiste en personne. Elle s'était téléporté ici, proposant au groupe de pénétrer en ses terres directement par un portail qu'elle ouvrit devant eux. Ce détail interrogea le Séraphin, quelle pouvait être la puissance de l'Elfe? Lui, qui se sentait si faible, ne ressentant plus du tout sa magie, cette femme était capable de se téléporter, et d'ouvrir un portail de téléportation sans le moindre problème...
 
         Dans tous les cas, ils ne se firent pas prier pour l'emprunter, malheureusement, la pupille, sentant sans doute la magie d'Hanna revint dans le bureau, visiblement irrité qu'ils la laissent ainsi en plan. Elle invoqua son arme, fonçant sur la seule personne encore présente, à savoir Enael. Ce dernier se dépêcha de rejoindre ses compagnons, mais ne put éviter l'attaque de la Vampire qui le blessa au mollet. Il tomba alors au sol, le visage crispé par la douleur...
 
         En voyant se spectacle, le Séraphin se précipita à son secours. L'entaille ne semblait pas profonde, il aurait pu la soigner... Cependant, en approchant sa main, il se fit violemment repoussé par des tentacule d'ombre. Sa plaie était emplie de la magie des ténèbres! Melkhiel se releva tant bien de mal, quelque peu désorienter. Il se tenait le bras qui avait effleuré la plaie, paralysé temporairement. Ce qu'il craignait venait de se produire... Les Ombres empoisonnaient petit à petit Enael, l'emmenant vers une mort certaine. 
 
Melhkiel : -Il faut l'emmener auprès de Dame Hanna, elle seul pourra le guérir. Ses jours sont en danger, nous n'avons que quelques heures devant nous. Hâtons nous.
 
         Tandis qu'ils se mettaient en route, Hansel demanda si Okita ne pouvait pas absorber le mal rongeant Enael. Après une courte discussion, ce dernier accepta de voir ce qu'il pouvait faire... Melkhiel commença à se ronger les ongles, priant le Seigneur d'épargner la vie de son protégé... Le Dragon noir se releva après un moment, le visage sombre:
 
Okita : -Comme je m'y attendais, elle est toujours aussi puissante... J'ai ralentis le processus mais ce n'est que temporaire. Je ne pourrai le faire une seconde fois. Nous devrions nous dépêcher.
Melkhiel: -C'est déjà beaucoup ce que vous avez fait. Je vous en suis redevable Sir Okita.
 
         Sans en dire plus, ils se remirent tous en route. Ryuki mit l'Ange sur son dos, le calant de sorte à ne pas de faire trop mal au dos. Ils marchèrent d'un pas rapide, à la limite de la course. Le Séraphin ressassa ses souvenirs, tentant de se remémorer un sort pouvant encore ralentir le poison, voire même le soigner... Il se maudissait lui même, ne retrouvant rien.
 
Ryuki: Arrête de te tracasser, Melky! Tu es moins mignon quand tu stresses!
Melkhiel: Ce n'est pas vraiment ma priorité pour le moment.
Ryuki: Mais moi j'y fais attention... En plus tu m'es redevable maintenant!
Melkhiel: Je ne vois pas en quoi...
Ryuki: Je porte Enael simplement
Melkhiel: Vous avez fait tout cela pour que j’ai une dette envers vous?
Ryuki: Qui sait?
 
          Melkhiel préféra ne rien répondre... Il ne servait à rien de parler avec une telle personne. Le groupe continuait au sud, suivant le chant des oiseaux. Ce dernier se faisait de plus en plus présent, indiquant qu'ils se rapprochaient de leur but. Finalement, en sortant de la forêt, une grande ville se présenta à leur yeux. Cependant, elle était bien différente d'Asmorian... On était bien loin de l’atmosphère morne, froide, morte et bétonné de cette cité. Ici, tout était rayonnant de vie, et chaleureux.


          Chaque habitation possédait un petit jardin où poussait fleurs, légumes et arbre fruitier. C'était un spectacle reposant, et calmant. Cependant ils n'étaient pas là pour ça. Ils pénétrèrent dans la ville, toutefois un autre problème se posa à eux... Melkhiel et Enael possédaient toujours leurs ailes...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti

Messages : 65
Localisation : Wonderland.
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Lun 21 Mar - 9:17
Le groupe avançait dans la forêt d'un pas pressé. Bien qu'il ait été plongé dans un sommeil profond, la vie d'Enael était toujours en péril... Ce serait dommage de perdre cet Ange si tôt! Ryuki n'avait pas encore bien eut le temps de s'amuser avec lui. En tout cas, pour le moment, il le portait sur son dos. Tandis que le groupe progressait dans la forêt, le chant des oiseaux se faisait de plus en plus omniprésent. Cela voulait-il dire qu'il se rapprochait? Pour une fois qu'il suivait les indications de quelqu'un, il fallait que ça marche! 
 
Finalement, ils arrivèrent dans un clairière, où était battit tout une ville. Chaque habitation vivait en harmonie avec la nature, faisant pousser dans leur potager une partie de leur alimentation... Ryuki, lui faisait pousser des plantes, mais pour une toute autre raison... D'ailleurs cela lui fit penser à sa tour. Comment allait-il la retrouver? Car, aux dernières nouvelles, une Vampire instable était toujours à l'intérieur, et elle était quand même un poil énervé contre eux pour lui avoir faussé compagnie... S'il se passait la moindre chose, Hanna devrait en répondre et aussi Okita! Il avait intérêt à retrouver son Palais tel quel...
 
En arrivant il vit que Melky s'était stopper à l'orée de la forêt. Qu'avait-il?
 
Ryuki: Tu viens Melky?
Melkhiel: J'arrive, mais... N'allons nous pas attirer l'attention avec nos ailes?
 
Pas faux... Mais en même il y avait d'autre priorité... Et puis bon, c'est pas comme si on ne savait pas que l'autre continent existait... Cela fais maintenant plusieurs moi que le monde à prit connaissance de ce fait, du coup, même les habitant de Thyrée ont dû déjà voir des Séraphins, non? Au pire il y plusieurs gamin qui voudrait toucher leurs ailes et puis voilà. Bon, d'accord, il y avait l'histoire avec les Inquisiteurs qui veulent la mort de toutes créatures magiques... D'ailleurs, est-ce qu'il leur avait parler de ce groupe? Boup, on verrait ça une prochaine fois!
 
Ryuki: Replie tes ailes et celle du petiot. Tu lui met une de tes toges sur lui, ça cachera un peu. Et sinon... J'en sais rien!
Okita: Très utile ton intervention...
Ryuki: Que ferais-tu sans moi? 
 
Melky contracta ses muscles pour que ces ailes épousent au maximum son corps. Ils firent de même pour Enael et se remirent en route. Le chant des volatiles était toujours présent, et ils décidèrent de continuer à le suivre un maximum. Ils empruntèrent alors des petites ruelles, évitant ainsi un maximum de personne. Ce système était pratique, c'est vrai... Mais moins qu'un GPS, il faut l'avouer... Finalement, ils arrivèrent à l'arrière d'une habitation, où plusieurs oiseaux se désaltéraient dans une petite fontaine à eau. C'était ici? En tout cas, Melky alla à la porte et toqua... Cependant, pas patient le moins du monde, Ryuki intervint, relevant un peu Enael:


Ryuki: La vieille Taupe elle arrive? Ce n’est pas que je n'ai pas que ça à faire, mais j'ai quand même une Vampire qui squatte chez moi!


Le meilleur moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mon AMV [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Merci à Raytöku!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3

Messages : 100
Localisation : Quelque part dans les cieux
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Jeu 24 Mar - 14:09
Après plusieurs minutes de déambulation dans les bois, le petit groupe finit par arriver devant la demeure d'Hanna, isolée du restant de la ville. A leur plus grande surprise, personne ne fut surpris mais les ailes de Melhkiel et Enael. Chacun continuait de vaquer à leurs occupation saluant simplement les visiteurs.
La pays émanait d'une vie chaleureuse et bienveillante. Tous vivaient en communion avec la nature, construisant les habitations entre les arbres sans les abattre ou les taillader. Les oiseaux et autres animaux allaient et venait sans se soucier de la présence des humains. Ils continuèrent leurs route jusqu'à la périphérie de la ville où une jolies demeure fleurie se tenait. Une élégante fontaine abreuvait les oiseaux pour leur plus grand bonheur. Melhkiel frappa à la porte et attendit une réponse. Ryuki quant à lui perdit patience et commença à remuer.

Ryuki : -La vieille Taupe elle arrive ? Ce n’est pas que je n'ai pas que ça à faire, mais j'ai quand même une Vampire qui squatte chez moi !
Melhkiel : -Un peu de retenu je vous prie...
Ryuki : -Je voudrais bien t'y voir ! Il pèse son poids le gamin et puis je ne sais pas dans quel état je vais retrouver ma demeure !
Melhkiel : -Ce n'est pas une raison pour être désobligeant.

Ils continuèrent à discutailler pendant un petit moment avant d'être interrompu par l'ouverture de la porte. Hanna en personne apparut et les salua poliment. Melhkiel se courba devant elle tandis que les autres se contentèrent de regarder et attendre. D'un signe de tête elle les invita à rentrer. Elle remarqua bien vite l'état du jeune Archange et le fit allonger sur un lit. Elle s'approcha de la blessure et tout comme les deux autres tentatives, elles fut agressé par les traits d'ombres. Elle grimaça avant de se relever.

Hanna : -Allez me chercher du sel, de l'eau, des linges propres, une craie et cette liste de plante. Tout doit être dans l'étagère du fond.

Elle donna la liste à Melhkiel qui se pressa d'aller chercher le nécessaire. Sous les ordres de l'Elfe il fit bouillir les plantes et trempa les linges dedans par la même occasion. Hanna quant à elle traça des cercles étranges tout autour d'Enael en marmonnant des prières. Quand ce fut finit, elle demanda à tout le monde de reculer et s'agenouilla au pied du lit, un chapelet à la main. Elle se mit alors à prononcer des incantations en vieille langue elfique. Les cercle se mirent à briller, créant une aura bienfaitrice. Les ténèbres de la plaie se mirent à bouger frénétiquement avant de disparaitre petit à petit.
Quand ce fut presque finit, elle invita Okita à rentrer dans le cercle pour continuer. Ce dernier ne broncha pas et obéit sans poser de question. Une minutes plus tard le rituel se termina et l'état de l'ange s'améliora à vu d'oeil. Okita se sentit mieux lui aussi. Elle fit un bandage autour de la blessure avec les linges et se releva. Elle épousseta ses vêtements avant de se tourner vers le groupe.

Hanna : -Si nous passions maintenant à la raison de votre visite ? Asseyez vous là-bas, je prépare un thé.

Tous acceptèrent sauf Ryuki qui ne voulait d'un 'pisse-mémé'. Ce fut Melhkiel qui parla pour tout le monde. L'Elfe écouta attentivement sans rien dire, se contentant d'un petit acquiescement de temps en temps. Quand il eut finit, elle but une longue gorgée avant de répondre.

Hanna : -Je voudrais vous aider mais hélas je ne peux bouger d'ici trop longtemps.
Melhkiel : -Vous êtes la seule avec Liminir à pouvoir raisonner Mizuki, faîtes quelque chose par pitié !
Hanna : -Je n'ai pas dit pour autant que je ne vous aiderai pas.
Melhkiel : -C'est à dire ?

Elle se leva et se dirigea à l'étage supérieur. Elle déverrouilla un coffre et prit un objet emballé qu'elle tendit à l'Ange. Il enleva les linges protégeant l'objet et découvrit avec stupeur une épée magnifique d'une facture rare.

Hanna : -Ceci est l'épée de Mizuki. Une épée forgée il y a des millénaire de cela dans les anciennes Terres de Gakui par mon peuple. Elle a beaucoup de valeur à ses yeux, prenez également cela.

Elle tendit deux lettres cachetées. L'une pour Liminir et une autre pour Mizuki.

Hanna : -La première permettra d'obtenir un rendez vous avec Liminir. Ce n'est pas un papier officiel mais ça peut vous aider. Pour la deuxième lettre... Ce sont des paroles que j'aurais aimé dire à Mizuki avant de nous quitter. Peut-être que cela sera utile... S'il a fait revenir tout le monde, c'est pour une raison particulière. S'il ne veut pas entendre raison, l'épée l'emprisonnera temporairement, le privant d'une partie de ses pouvoirs. Il va vous falloir du courage car c'est un homme doux et gentil mais quand il a une idée en tête, il devient le pire des démons...

Melhkiel s'inclina une fois de plus pour remercier la Reine. Elle lui demanda gentiment de ne pas en faire autant pour si peu. Elle proposa également de laisser le groupe se reposer ici le temps qu'Enael se remette de sa blessure. Ils acceptèrent volontiers, heureux de pouvoir passer une nuit dans le calme et la tranquillité. Elle lança cependant une mise en garde.

Hanna : -Vous pouvez rester ici mais vous devez obéir aux règles. On ne tue pas d'animal, on ne tue pas de plantes, on fait attention à la nature. Est-ce clair ? Une zone de non violence est active en permanence dans ce royaume mais si l'un d'entre vous brise un de ses règles, vous serez traquer et tuer.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-chaos.forumactif.org
Apprenti

Messages : 80
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Ven 25 Mar - 13:40
Enfin nous arrivions donc chez cette Hanna . Prépara le rituel charger d’exorciser enael et nous donna une liste de plante a aller chercher dans sa réserve personnel.  Parmi cette liste on pouvait compté l’incontournable sauge blanche qui était souvent utilisé en fumigation pour purifier des ondes négative, de la rue officinale qui celon la légende pourrait guérir des poisons aussi violent que celui du basilics et du cocatrix. Et pourtant le niveau est extrêmes élevé avec ces deux bestiaux. Le célèbre  estragon connus pour ces propriétés médicinales. Et surtout l’indémodable angélique, qui parait-il aurait été apporté aux humains  par les anges eux même. Du coup il n’y avait pas un lieu de culte au dieu unique ou elle n’était pas cultivée.  Enfin entre autre quoi.
 
En ce qui me concerne plus l’elfe parlait de mizuki plus j’avais bourdonnement dans l’oreille qui se faisait omniprésent.  j’avais la tête qui tournait ce qui me forcea a m’assoir par terre j’avais pleins d’iage qui tournait dans ma tête.
 

Je voyais par exemple un ange au ailes grises et au cheveux blanc se transformé en être a moitié démons et affronter ce qui ressemblait à une vampire .  devant une statut d’Hécate. Autre visions je voyais se même ange affronter les gugus qu’on a croisé dans le désert et son image recouvrai la lune.  Je le voyais aussi dans une montagne accompagné de hanna et d’autre personne affronter shana et les home du désert.  Je ne me souviens pas pas avoir vécus se moment ni même y avoir été présent pourtant cela rssemble a belle et bien a des souvenirs.  Mais qu’est ce qui m’arrive ? Est-ce que je deviens fous ? …  a ba non je suis con je le suis déjà donc sa ne peut pas être ça .


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3

Messages : 103
Localisation : A la Capitale du Royaume des Sages
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Sam 26 Mar - 1:11
Melkhiel avait tenu à assister Hanna dans les préparatifs de purification de la plaie d'Enael. Elle qui avait déjà eut la bonté de les recevoir par dialoguer sur le problème posé par Mizuki, il ne tenait pas à ce qu'elle réalise tout le rituel sans une quelconque aide. Il prit la liste de l'Elfe et parti d'un pas pressé chercher tout ce dont elle avait besoin. Heureusement, elle possédait tout ce dont elle avait besoin en sa demeure... Après quelques minutes, le Séraphin revint dans la pièce où se trouvait tout le groupe, les bras encombrés de nombreux objets: linges, plantes, craies, sel, eau, etc...
 
          Ecoutant les ordres de la Souveraine, le Haut-Elfe devint son acolyte, préparant toutes les petites décoctions, ou autres petits détailles pour que tout ce passe pour le mieux. Il tenta de ne rien rater, gravant dans sa mémoire chaque partie du rituel. Les inscriptions et la litanie que psalmodiait l'Elfe provenait d'une langue ancienne et presque oublier de tous. Melkhiel la connaissait, mais bien trop peu malheureusement... Les fragments entreposés à la bibliothèque n'offrait qu'un vocabulaire limité, et ne montrait pas l'étendu de cette langue. Il put comprendre quelques mots, mais la signification de la majeure partie lui échappa...
 
          C'est au plus grand soulagement du Souverain qu'il vit les ténèbres quitter le corps d'Enael, ôtant ainsi la menace pesant sur sa vie. On l'emmena par la suite dans une des chambres, afin qu'il puisse récupérer toutes ses forces, et se réveillé en douceur. Pendant ce temps, le groupe, réunit autour d'une boisson chaude, discutait de la situation actuelle. Ce fut Melkhiel qui parla tout le long. Au final, la Reine leur annonça qu'elle ne pourrait leur venir en aide directement. C'est-à-dire en se déplaçant jusqu'à Mizuki, cependant, elle confia à l'équipé deux lettres, l'une pour sa Sainteté Liminir,  et l'autre l'Ange lui même, ainsi qu'une épée d'une qualité rare, devant lui appartenir. 
 
           C'est avec beaucoup de respect, de solennité et de gratitude que le Séraphin prit avec lui ces précieux objets. Il remercia infiniment Hanna, qui proposa au groupe de resté ici pour la nuit, pour qu'ils puissent se reposer convenablement... Ils acceptèrent rapidement, et fut prévenu des règles à respecter sur ces terres. Bien sûr, la question ne se posait pas pour Melkhiel qui ne comptait pas s'y dérober. Chacun vaqua à ses occupations durant ce moment de temps libre et de liberté qui leur avait été offert, avant de reprendre la route le lendemain à la première heure.
 
            En se dirigeant vers la chambre où se trouvait son protégé, Melkhiel passa devant Hansel, qui était assis par terre. Ce dernier affichait un teint plutôt pâle, et était étonnamment silencieux... C'était pourtant bien contraire à ses habitudes... Le Séraphin s'approcha de lui, plia ses jambes pour se mettre à sa hauteur et lui demanda calmement: 
 
Melkhiel: Hansel? Vous allez bien?

              Il attendit sa réponse sa réponse, avant de se redresser et de tourner les talons. Si le Mage lui avait parlé de son mal, sans nul doute que le Souverain du Royaume des Sages serait resté à ses coté, tentant de calmer sa douleur, tant par la parole que pas l’utilisation de divers soin. Si au contraire, il ne lui disait rien, ce dernier partirait veiller sur Enael, et surveiller que tout se passe au mieux pour lui, lui préparant une infusion pour son réveil. D’autre part, il comptait en savoir plus sur l’Ancien monde, mais aussi comme Hanna était devenu la dirigeante de ces lieux. Et pour ce faire, il irait converser calmement avec l’Efe. Après tout, il ne possédait que les tomes retraçant les missions des Apôtres du mal, et avoir un point de vue du clan opposé était intéressant…


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti

Messages : 80
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Lun 28 Mar - 13:14
Tandis que j’avais ces espèces d’images en tête Melkiel se me soucier de moi. Mais qu’est ce qu’il a à toujours être mon chevet celui-là ? Je ne lui ai rien demandé ! Malgré cela je restai un minimum courtois.
 
Moi : _ tous vas très bien ? Je suis juste un peu claqué je crois que je vais aller me coucher.
 
Le roi me répondit juste pars un sourire amical en me disant qu’après une telle journée c’est sans doute le mieux à faire.  Puis il s’en alla certainement pour veiller sur son gosse. De coté je regagnais les lieux pour dormir ou Hanna m’a dit d’aller. Je me déshabilla et le laissa tombé sur le lit . Les esprits du sommeil ne tardèrent para m’emporter dans leur dance. Cependant, tandis que je me laissai aller à la rêverie, je passais du monde des rêves au royaume astral de manière totalement extérieur à ma volonté. Normalement je ne suis même pas être sensé en être capable sans magie mais comment est-ce ? et qu’est-ce que je fais la.  C’est alors qu’une voix retentit a mes oreilles comme si  on avait  lu dans mes pensé. Cette voix m’était d’ailleurs bien familière.  En effet il s’agissait du chaman du désert.
 
Paradoxe : _ c’est moi qui t’ai amené ici.
 
Je vis alors l’homme au sourire de l’ange assis en tailleur dans le vide
Moi : _ mais comment ?
Paradoxe : _ contrairement à ce que pensent les humains les songes ne sont pas le résultat de notre inconscient, s’agit  des portes d’un monde aux contours floues, un espace ou les êtres ne sont jugé qu’a la démesure de ses rêves  mais si l’imagination est la clef de cette univers la serrure ne se  découvre qu’aux initié. C’est pourquoi il m’est facile de t’amener ici depuis tes rêves.
Moi : _ et concrètent qu’est-ce que je fais la ?
Paradoxe : _ j’ai quelque chose pour toi.
 

Le chaman posa sont index sur mon front, une onde lumineuse me traversa et c’est là que que je vis paradoxe et les monde astral s’effacé autour de moi et je me retrouve  emporté  dans un tourbillons qui ne sembla voir aucune logiques entre elles. Je vois un wendigos, un loup garous, une ilithide, une femmes mis bookman mi loup garous, je voyais okita, les hommes du déserts et bien d’autre personnes, je voyais un village en feus, un scientifique qui se fit explosé la tête, un dragons squelette, etc. La chute paraissait violentes je sentis heurté quelque chose de dure. J’ouvris les yeux et constatais  que je me trouvais au sol a côté de mon lit, je suis tombé de mon lit dans mon sommeil. Un violent mal de crane se fit a nouveau ressentir mais cette fois je compris de quoi il s’agissait. Je compris ce qui pourtant paraissait tout ce qu’il a de plus évident. Paradoxe est ma vie antérieur dont je suis la réincarnation et toute ces images sont ses souvenirs.  Petit a petit le la migraine s’estompais, j’avais reçu une importante quantité d’information assimiler d’un coup mais sa commençait déjà a allé mieux.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3

Messages : 100
Localisation : Quelque part dans les cieux
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Lun 28 Mar - 15:55
Pendant sa période de coma, Enael rêvait. Il rêvait des cieux entrecoupé par quelques violentes douleurs générée par le poison qui circulait dans son sang. Lorsque Hanna l'exorcisa, il se rendormit paisiblement mais pour combien de temps ? Un drôle de songe s'offrit à lui. Il était perdu dans un champ immense rempli de fleurs en tout genre. Le ciel était dégagé mais plusieurs gros nuages menaçant d'un orage certain. La pluie commença à tomber, il devait trouver un abris. Il leva les yeux et constata qu'un chemin fait de pierre semblait monter dans les airs vers une petite cabane en bois. Étrangement ses ailes refusaient de répondre, il devait faire le chemin à pied. Son instinct lui disait que quelque chose n'allait pas mais il n'arrivait pas à savoir quoi...
Il gravit une à une les marches pour finalement arrivé sur le porche. Il serra les dents, prit une inspiration et posa sa main sur le poignée de porte. Une sensation de déjà vu s'empara de son esprit. Il se voyait allongé dans un lit, faible à la porte de la mort avec Mizuki à ces côté, veillant sur son état.
Il se frotta les tempes pour reprendre ses esprits et poussa la porte. La sensation de déjà-vu reprit le dessus. Il connaissait cette endroit mais il ne se souvenait pas être déjà venu ici... Son coeur se serra quand il vit une silhouette familière devant le feu, immobile.

Enael : -Mizuki...

L'homme se leva et laissa apparaître de longues ailes grises mais aussi... une queue de démon ? A quoi cela rimait il ?

Mizuki : -C'est bien ce qu'il me semblait....
Enael : -Quoi donc ?! Tu me dégages de façon violente, tu me brises le coeur, je te retrouve et tu me dis juste ça ?! Te fous-tu de moi ?!
Mizuki : -SILENCE !

Son hurlement couvrit n'importe quel petit bruit et un silence inbrisable s'installa. Les nuages dehors commençaient à se faire de plus en plus menaçant. Mizuki s'approcha du jeune homme le regard féroce. Il fabulait à ne plus en finir.

Mizuki : -Akura ?! Où es tu ?! Je sais que tu es ici ! Il ne peut pas rentrer dans mon esprit sans ton aide. Montre toi !
Enael : -Mizuki... Il n'y a personne ici à part moi et toi... Et de toute manière ce n'est qu'un rêve...
Mizuki : -Un rêve ? Espèce de crétin, tu es dans ma dimension que j'ai crée. Elle réagit en fonction de mes émotions. Je l'ai crée pour Akura, tu n'as pas le droit d'y mettre les pieds. DEHORS !
Enael : -Mais enfin, qui est ce fameux Akura ?!

Au lieu de répondre, l'Ange gris prit une épée qui était accrochée au dessus de la cheminée et l'attaqua sauvagement. Enael était pris de court et ne put parer le coup, il se contenta de se protéger de ses bras, attendant le coup final.
C'est alors que quelque chose d'improbable se produisit. Une lumière aveuglante apparut et l'instant d'après, un guerrier Neko bloquait le coup avec une épée étrangement lumineuse. Mizuki blêmit en voyant l'arme et l'homme qui se tenait au bout.

Mizuki : -Te voila donc enfin Akura, je savais que tu veillais sur lui. Je te revois enfin après tant de siècles...
Akura (calmement) : -La haine t'a encore emportée, tu n'es plus celui que j'ai aimé. N'espère pas me revoir si tu veux toujours atteindre ce but absurde.
Mizuki : -Absurde ? C'est ce monde qui est absurde, je vais le changer.
Akura : -Et tu crois que commettre le pêché ultime va t'y aider ?

Enael ne comprenait rien de la discussion. Qui était cet homme et pourquoi était il ici ?! L'homme chat se tourna vers lui avant de lui sourire. Il lui ordonna de se réveiller et de ne plus revenir ici avant de le bannir d'un geste de la main.
L'Archange se réveilla en sursaut et en sueur. Il mit un long moment pour reprendre son souffle et constater que ce n'était qu'un cauchemars. Melhkiel, qui s'était endormi à son chevet sursauta lui aussi. L'épée de Mizuki qui se tenait sur le table brillait et vibrait à ne plus en finir avant de s'éteindre au bout de quelques minutes. Le souffle court, Enael comprit enfin.

Enael : -Je sais où est Mizuki....
Melhkiel : -Avant toute choses, allez vous bien ?
Enael (ignorant la question) : -Il n'est pas dans ce monde, il est dans sa dimension où il prépare son plan. Comment peut il oser vouloir faire ça ?!
Melhkiel : -Mais enfin de quoi parlez vous ?
Enael : -Il faut l'arrêter, la folie le gagne, il va commettre un déicide... Il a fait revenir les apôtres ainsi que les empereurs pour absorber leurs pouvoirs...
Melhkiel : -Enael ! Reprenez vous !

Le souverain gifla le jeune homme pour le faire revenir sur terre ; ce qui marcha plutôt bien. Il fixa Melhkiel droit dans les yeux et lui raconta tout de son "rêve". Le Haut-Elfe écouta en silence prenant très au sérieux ses paroles. Ils devaient se remettre en route le plus vite possible, dès que l'aube se lève. Il va falloir aussi en parler aux autres ainsi qu'à Hanna..

Enael (pour lui même) : -Tuer un Dieu et prendre sa place... Je le savais arrogant et prétentieux mais de là à faire ça...

Il serra son poing contre sa poitrine. Il avait encore plus de questions qu'avant... Il voulait surtout savoir qui était cet Akura...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-chaos.forumactif.org
Niveau 3

Messages : 103
Localisation : A la Capitale du Royaume des Sages
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Lun 28 Mar - 19:03
Tandis qu'Hansel assura au Souverain qu'il était seulement fatigué, ce dernier ne put s'empêcher de de discerner dans son regard une petite lueur d'agacement. Melkhiel ne le prit pas pour lui et se contenta de sourire simplement, avant de se diriger vers la chambre où se reposait Enael. Il s'agissait d'une chambre simple, décorée avec goût, notamment avec plusieurs plantes fleuries, offrant ainsi des explosions de couleur aux yeux. Dans un coin, se tenait une table, avec trois chaises. Melkhiel en prit une, la plaça juste devant le lit de son protégé.
 
            Il y prit place, se calant plus ou moins confortablement. Le dossier était plutôt étroit, lui permettant de ne pas être trop encombré par ses ailes. Il joignit les main, adressant une prière silencieuse à son Dieu, lui demandant de veiller sur toute l'équipé, mais aussi sur le monde. Prononçant ultime mot "Amen" il fut prit de sentiments bien étranges et contradictoire... Il se sentait apaisé, et confiant mais il avait une sorte de pressentiment de danger. Comme si un grave événement n'allait pas tarder à se produire...
 
            C'est ce moment que choisi Hanna pour entrer dans la pièce. Elle s'installa aux cotés du Séraphin avec grâce et candeur. Melkhiel la salua de nouveau, et ils discutèrent calmement, tandis qu'ils veillaient sur le jeune Arc-ange. La conversation, après quelques banalités sur leur royaume respectif, tourna autour de l'ancien monde, sur les Apôtres, et les Empereur. C'est ainsi qu'il apprit beaucoup de chose, notamment sur les différents suivants de la Lumière, mais aussi des hommes qu'il avait croisé dans le désert... Il découvrit la vraie nature du Kyo/Yko Arabaï. Il appartenait à une race disparut, nommé les Bookmans. Ils possédaient un livre retraçant leur vie entière.
 
              Le duo partagea aussi leur connaissance sur leur monde respectif, et aussi sur les aventures vécues par les Apôtres: le recrutement d'un Dragon blanc dans les rangs de la lumière; le réveil d'une Vampire millénaire, qui avait conduit Mizuki à révélé sa nature de cambions; la destruction d'un Dragon noir mort-vivant; l'enquêtes sur la disparition d'enfant; le retour des deux Bookman en un corps; la tragédie qui avait frappé Okita; etc... Une fois tous ses sujets abordés, l'Elfe s'excusa auprès du Séraphin et le quitta pour rejoindre ses appartements.
 
              Melkhiel resta dans la pièce surveillant Enael. Il croisa les bras, et garda un oeil sur son protégé, qui semblait en plein cauchemar. Quelle pouvait en être la cause? Dans tous les cas, il fronçait les sourcils... Le Souverain prit un linge, l'humidifia et le passa sur le visage de l'Arc-Ange. D'un coup, il entendit un gros "Boom" venait de plusieurs mètres... Quelqu'un venait de tomber? Peut-être... Il se souvint que de très peu de chose par la suite, le sommeil l'ayant sans doute rattrapé. Il fut seulement réveillé en sursaut par le réveil d'Enael. Ce dernier semblait dans un état second, les yeux hagards, comme s'il était toujours dans son rêve:
 
Enael : -Je sais où est Mizuki....
Melkhiel : -Avant toute choses, allez vous bien ?
Enael (ignorant la question) : -Il n'est pas dans ce monde, il est dans sa dimension où il prépare son plan. Comment peut il oser vouloir faire ça ?!
Melkhiel : -Mais enfin de quoi parlez vous ?
Enael : -Il faut l'arrêter, la folie le gagne, il va commettre un déicide... Il a fait revenir les apôtres ainsi que les empereurs pour absorber leurs pouvoirs...
Melkhiel : -Enael ! Reprenez vous ! 
 
            Voyant qu'il ne répondait à aucune de ses sollicitations, le Souverain gifla le jeune homme, pour le faire revenir à lui. La joue rouge, ce dernier sembla enfin revenir à lui. Alors, calmement, il lui raconta ce qu'il avait vu... Son pressentiment était donc juste. Quelque chose de grave se tramait! Le dénommé Mizuki voulait commettre un déicide, le meurtre de Dieu. Comment osait-il rien que penser à faire un tel acte! C'en était inadmissible! Quel Blasphème!
 
Enael (pour lui même) : -Tuer un Dieu et prendre sa place... Je le savais arrogant et prétentieux mais de là à faire ça...
Melkhiel, contenant sa colère, serrant les poings: C'est inadmissible! Nous ne pouvons laisser passé une telle chose! En tant qu'homme d'église et exorciste, il est de mon devoir de mettre hors d'état de nuire ce Mizuki. Serviteur de Dieu ou non, il est clair que sa folie l'a poussé à vouloir commettre le pire des pécher. Bien que se soit Dieu, il s'agit aussi, indirectement, de son créature, et donc de père. Il n'est malheureusement pas le premier à vouloir commettre à telle acte, mais assurons nous de mettre fin à son projet insensé. 


            Sur ces mots, Melkhiel s'assura de l'état de santé d'Enael, regardant sa blessure, mais il fit attention tant à sa santé physique que mentale. Il quitta d'ailleurs la pièce, uniquement après être sûr que le jeune aille bien, et qu'il ait supporté cet "rencontre" avec Mizuki. Après tout, il venait de revoir son ancien amant, l'être qu'il avait le plus aimé; pour réunir tout le monde. Il fallait qu'ils partent au plus vite...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   
Revenir en haut Aller en bas
 
Distorsion temporelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Question temporelle
» Echelle temporelle
» Distorsion spatiale [Magie Humaine] REFUSE
» [UU] Team Distorsion - Débutant
» [UU] Team Distorsion - Débutant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'empire du Chaos :: Monde Magique :: Les Terres désolées-
Sauter vers: