AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

L'empire du Chaos

Bienvenu dans L'empire du Chaos, un forum RP ou le monde magique et médiéval s'affronte ou s'unisse
 

Partagez | 
 

 Distorsion temporelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Niveau 3

Messages : 100
Localisation : Quelque part dans les cieux
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Distorsion temporelle   Sam 5 Mar - 16:58
Le calme était revenu depuis peu dans le Royaume des Sages, avec l'arrivé soudaine de toute ses nouvelles têtes, c'était vite devenu le bazar... Enael était soulagé de ne plus avoir Ryuki et Raytöku dans les pattes : ces deux la lui donnait froid dans le dos et le mettait mal à l'aise. Heureusement pour Melkhiel, Ryuki devait retourner dans son royaume pour le superviser même si à en croire par sa réaction, ce n'était pas son passe temps favoris.
Sa petite routine put reprendre, son entrainement, ses petites disputes avec Orimiade, les soupirs du Haut-Elfe quand il voyait qu'Enael n'en faisait qu'à sa tête... Tout se passa bien durant plusieurs semaines.
Un beau jour d'été, alors que le soleil brillait à son zénith, une violence explosion retentit faisant trembler le ciel comme la terre. Tout le monde put la sentir. Une deuxième explosion secoua la planète, créant la panique. Les habitants crièrent et rentrèrent chez eux en courant. Enael avait peur lui aussi mais la curiosité l'empara. Qu'est ce qui avait put provoquer une telle secousse ?
Les informateurs du royaume ne surent pas plus de choses que les autres, il n'y avait aucune trace ; la seule chose qu'ils découvrirent, était que l'origine du bruit se trouvait dans les Terres Désolées. Douze autres détonations suivirent, beaucoup moins puissantes que les deux premières. Une fois passée, plus rien ne se produit. Plus personne n'en parla jusqu'à ce fameux jour.
Alors qu'il se baladait dans les rues, Enael surprit une conversation entre deux Elfes très âgés.

??? : -Tu as entendu les rumeurs en ce moment sur les explosions ?
??? : -Non ?
??? : -Les deux anciennes empereurs et leur apôtres serraient de retour...
??? : -Tu veux parler de Mathaël et Gabriel ?
??? : -Oui et de Shana et Mizuki...

Son sang ne fit qu'un tour en entendu le nom de Mizuki, c'était le même prénom que l'homme qui lui avait brisé le cœur. Sans plus attendre, il s'envola jusqu'au palais, courant vers Melkhiel. Il fit irruption dans son bureau où il réglait quelques affaires importantes avec Alanel.

Enael : -Je pars pour les Terres Désolées, je veux aller voir d'où provienne ses explosions.

Le souverain ouvrit grands les yeux d'étonnement. Il était déjà surpris par cette intrusion soudaine et encore plus par ce que venait de dire le jeune ange. Il ne trouva rien d'autre à dire à part :

Melkhiel : -Pourquoi ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-chaos.forumactif.org
Niveau 3

Messages : 103
Localisation : A la Capitale du Royaume des Sages
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Sam 5 Mar - 18:42
Le calme était revenu dans le Palais. Enfin… La venue de Ryuki et de Raytöku était encore dans les mémoires de tous. Le comportement indécent de se roi avait gravé les esprits, tant ceux des serviteurs que celui de Melkhiel. Comment une telle personne pouvait être Souverain. C’était à n’y rien comprendre… Heureusement pour eux, ils devaient repartir pour pouvoir s’occuper un peu de leur Terre. Bien que cela semblait désespéré le Ténébreux, qui aurait sans doute voulu rester un peu plus en ces lieux, il se plia aux demandes de son garde du Corps. A moins que ce soit la possibilité que quelqu’un lui prenne le pouvoir qui l’ait fait changer d’avis ? Dans tous les cas, ils repartirent avec leurs hommes dans le même bateau. Avant de quitter ces terres, Ryuki lança un nonchalant « A très bientôt » à tout le monde. A très bien tôt ? Est-ce que une absence de plusieurs décennies pouvait s’appliquer à ce cas ? Sans doute que non malheureusement…
 
            En rependant à tout cela, Melkhiel avait un frisson qui le parcourait, quels drôles de personnages ils étaient… Enfin, petit à petit leur venue semblait de plus en plus loin, et la vie reprit son cours. Le Haut-Elfe partageait son temps entre les audiences publiques, les rendez-vous diplomatique et les conseils ministériels entre autre. Dés qu’il avait un peu de temps libre, il en profitait pour rejoindre Orimiade et Enael, et prendre de leur nouvelle. Cette petit « vie de famille » l’amusait beaucoup, même si tout n’était pas drôle.
 
            La Kitsuné passait la plus grande partie de son temps à la bibliothèque, en approfondissant ses connaissances, mais aussi elle parcourrait la ville en compagnie de sa servante personnelle. Enael, quant à lui, dépensait son temps en entraînement avec Marael, le maître d’arme de la caserne. Après chaque séance, son corps était parcouru de divers bleu. Jamais il ne s’en plaignait ou demandait des soins, sauf quand Melkhiel l’obligeait, soignant lui-même plusieurs blessures. Le caractère borné et têtu du jeune Ange était à la fois une force, le poussant à terminer ce qu’il avait commencé, comme un défaut. Le Roi avait arrêté de compter le nombre de fois où Enael avait fait fit de ses ordres…
 
            Dans tous les cas, l’été s’installait sur tout le Royaume. Les jours se rallongeaient considérablement, les oiseaux chantaient à longueur de journée, et la chaleur devenait bien présente. Personnellement, Melkhiel préférait le printemps, il faisait un peu plus frais et le paysage s’habillait de fleur de toute la végétation. C’est lors de ces jours que plusieurs événements firent leur apparition… Un après midi, deux puissante explosion se firent entendre et ressentir, tant dans la cité, que dans le Palais. Pris de peur, la population s’était cloîtrée dans leur habitation, craignant une attaque ennemie. D’ailleurs, on n’écartait pas un assaut de la part de Ryuki. Heureusement, ce ne venait pas de lui.
 
           Dans la bâtisse plusieurs bibelots étaient tombés des étagères, rien de bien sérieux. Cependant, Melkhiel envoya plusieurs garnisons de gardes dans la ville vérifiée l’état des maisons. Il espérait que les secousses n’ont pas endommagé les édifices et qu’ils ne s’écroulent pas. Heureusement, seul quelques blessés légers furent à déplorer. A la suite de sa, ce fut pas moins de douze autres détonations qui se firent entendre, bien moins intense que les deux précédentes. Rapidement, on put déterminé que ces explosions étaient survenues dans les Terres désolées. Le Haut-Elfe envoya une missive au Roi fou, demandant l’autorisation d’amener sur ses lieux, plusieurs hommes. Ne recevant aucune réponse, il le prit comme un oui. Après tout, qui ne dit mot, consent. De plus, si ce Roi testait de nouvelles armes pour combler sa folie, il fallait absolument qu’il en sache plus. Une troupe de soldat et d’érudit partir pour étudier ce phénomène. Mais ils ne trouvèrent que bien peu de chose…
 
            Ces événements sortirent peu à peu des esprits. Pourtant, Melkhiel y pensait régulièrement. Tout cela le laissait perplexe… Dans tous les cas, pour le moment, il était dans son bureau, avec son conseiller Alanel. Il avait déroulé devant lui, sur son secrétaire, deux cartes. La première, était celle de son continent, pour le moment encore unique. Il attendait encore celle que Ryuki ou Raytöku devait lui envoyer pour compléter sa mappemonde. L’autre, était centré uniquement sur les Terres désolées. Ils réfléchirent ensemble sur les meilleurs endroits à chercher de nouveau afin de trouver de nouveaux éléments. Soudain, les portes de la pièce s’ouvrirent brusquement, et Enael entra en trombe. Il annonça alors sans aucun préambule :
 
Enael : -Je pars pour les Terres Désolées, je veux aller voir d'où provienne ses explosions.
 
            Devant sa venue impromptue, Melkhiel ne sut quoi répondre. Cependant, alors que le jeune Ange tourna les talons, prêt à partir, il prit finalement la parole :
 
Melkhiel : Pourquoi ?
 
            Après un petit silence, il reprit,
 
Melkhiel : Eneal, venez ici je vous prie et expliquez vous en de plus ample détail.
Enael : Je vous ai déjà tout dit. Je veux en savoir plus sur ses détonations, je pars sur le champ.
Melkhiel : Stop ! Restez ici, je pense avoir mon mot à dire non ? Je doute fortement que si je vous interdis de partir vous m’écouterez. Plusieurs expériences me l’on déjà montré. Pourquoi maintenant ? Jusque là, vous ne vous êtes pas intéressé à tout cela, alors qu’est-ce qui vous a fait changer d’avis.
Enael : Eh bien…
Alanel : Parlez sans ambages, jeune homme.
Enael : J’ai entendu une rumeur en ville. Deux vieux Elfes discutaient et en tendant l’oreille, j’ai entendu que selon l’un d’eux ces explosions étaient synonymes du réveil des anciens Empereurs et de leurs Apôtres.
 
            Il avait sciemment édulcoré son récit, occultant le passage où il avait entendu un prénom lui étant bien familier. En entendant cela, Melkhiel se redressa, et regarda Enael, avec un visage des plus sérieux :
 
Melkhiel : Avez-vous entendu des noms ?
Enael : Oui, Mathaël et Gabriel.
 
            En entendant ces prénoms, le visage du souverain se fit plus sombre. Il avait entendu parler de ces deux Empereurs… Ils se sont fait la guerre durant des siècles et siècle. Mathaël, Empereur de la Lumière, Glaive de Dieu pour donner le Châtiment divin à Gabriel, Empereur Noir. Si ces renseignements étaient vrais, on pouvait craindre le pire. Le réveil d’une nouvelle guerre qui risquera de changer la face de ce monde.

Melkhiel : Pourriez vous faire une description de ces deux personnes ?
Enael : Je… je ne sais pas… Je n’y ais pas prêté attention.
Melkhiel : Alanel, vous pensez que nous pourrions les retrouver ? Ils semblent bien au courrant des choses.
Alanel : Avec si peu de détails, cela me semble bien compliqué, voire impossible. Cependant nous pouvons toujours essayer.
Melkhiel : Enael, si vous vous souvenez de quelque chose sur eux, prévenez Alanel. Cela pourrait nous aider.
Enael, commençant à partir : Très bien.
Melkhiel : Attendez, je n’ai pas fini. Je vous demande solennellement, une seule chose, attendez demain pour partir. Ne vous précipitez pas dans les Terres désolées sans préparation. Les points d’eau y sont rares, et sans équipement adéquat, la survie est compliquée. Attendez demain, là, nous pourrons partir et enquêter sur tout ça.
Enael : Nous ?

Melkhiel : Si vraiment les anciens Empereurs se sont réveillés, vous y rendre seul serait du suicide. Malgré tous les siècles, ils doivent encore posséder une certaine puissance. Je sais que je ne peux pas vous convaincre de ne pas y aller, donc, j’y appose deux contraintes. Vous partez avec moi là-bas, et pas avant demain. N’allez pas contre mes ordres, sinon, je vous ramènerai moi-même au Palais. Nous sommes bien d’accord ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti

Messages : 65
Localisation : Wonderland.
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Sam 5 Mar - 20:35
Cela faisait bientôt deux mois que le duo était rentré à Wonderland. Bien que le séjour fut mouvementé, Ryuki mourrait d'envie d'y retourner. Il n'avait pas oublié le jeune Ange et ses 2 paires d'ailes d'Argent, ainsi que ce Roi Sages. Ni ce fou qui lui avait accueilli et le bretteur qui s'occupait d'un gosse. Bref! Il se souvenait de tout ce petit monde. Il serait bien resté, mais son Royaume l'appelait. Il devait reprendre ses affaires en mains ainsi que ceux des autres. Qui allait satisfaire les besoins de son peuple, si ce n'est lui? En plus, il devait s'occuper d'un prisonnier et lui faire avoué ce qu'il savait sur un de ses rivale, et les tensions avec Thyrée semblait ne pas d'arranger. Il n'avait pas apprécié que Ryuki vienne sur leur terre pour prendre plusieurs plants de pousse aux vertus hallucinatoires, calmantes et hautement addictives. Avec ça sur le marché, il pourrait tant se faire plus d'argent que se détendre en belle compagnie.

Bref! Tout ça pour dire, qu'il avait pas mal de chose à faire, mais que ces écolo pouvait toujours hurlé, il ne retrouverait pas ses plants. Ou si, ils les retrouveront, quand ses équipes en auront fait poussé. Pour le moment, Ryuki était allongé sur un divan, dans ses appartements, portant qu'un jean noir. En regardant autour de lui, il vit que tout était en désordre. Il faudra qu'il appelle quelqu'un pour ranger tout ça... D'une main, il attrapa une bière ouverte à coté et en bu une gorgée. Elle était tiède... il soupira, avant de se mettre en position assise et de s'allumer une clope.

Il se leva alors, et se posta à la fenêtre. Le crépuscule colorait le ciel de couleur vive, où se découpait la silhouette de plusieurs gratte-ciel. Dans la rue, les lampadaires allumés illuminèrent les voitures qui roulaient au ralentit, prit dans les bouchons du soir. Soudain, il repensa aux petits séismes que ses équipes de sismologue avaient enregistrés. Ils était plutôt faible, mais leur nombre, douze, était étonnant. Avec les appareilles modernes, ils réussirent à déterminé le foyer. Il se trouvait sur cet autre continent à plusieurs kilomètres du Royaume de Melkhiel. En apprenant cela, Ryuki avait voulu absolument y aller, pour en savoir plus sur ce phénomène. Cependant, Raytöku lui avait indiqué sa désapprobation pour ce projet. 

Selon lui, il fallait les laisser régler ce problème entre eux. Ici, à Wonderlant, il y avait assez de problème pour ne pas s'intéresser à ceux des autres. N'en faisant qu'à sa tête, le Roi prépara ses affaires prêt à partir, tout en boudant. Cependant son garde du corps n'avait pas dit son dernier mot, et utilisa sa carte secrète pour convaincre son maître. Et on pouvait dire qu'il avait une manière bien... agréable et exaltante d'exposer ses arguments. Il était bien doué dans ce domaine.

Toutefois, le Combattant n'avait pas oublié son envie, et voulait bien se rendre là bas de nouveau. Mais il lui fallait une bonne idée pour y aller... Il quitta la fenêtre et regarda autour de lui... Et soudain, sur sa table basse, entre deux bouteilles d'alcools et de paquet de cigarette vide compacté, il trouva une enveloppe contenant la carte que Melkhiel lui avait commandé deux mois plus tôt. Cela faisait un moment qu'elle était là, comme en témoigne les éclaboussures d'alcools ornant l'enveloppe. Voilà son billet d’aller!

D'une voix forte, Ryuki appela dans un premier tant un de ses sbires. Il lui ordonna de commencer à charger un bateau, pour se rendre sur le nouveau continent. Il acquiesça et quitta la pièce. Puis, le Roi cria le nom son cyborg, qui arriva quelques secondes plus tard. Le Roi mit sous son nez la carte et lui déclara:

Ryuki: Prépare toi Gamin, on part pour le Royaume des Sages!
Raytöku: Je vous ait dit de ne pas vous mêler de ce qui ne vous regarde pas maître...
Ryuki: Change de ton, *prenant un ton moqueur* et puis déjà, je vais pas là-bas pour ça, mais pour une livraison spéciale.
Raytöku, levant un sourcil, dubitatif: Vraiment?
Ryuki: On va livrer cette carte, que ce Roi m'avait demandée. Allez, va te préparer Gamin.
Raytöku: Et ce n'est pas pour ses séismes que l'on y va?
Ryuki: Si on peut les aider, nous participerons bien entendu. Nous ne sommes pas des mécréants.
Raytöku: Dîtes plutôt que vous voulez assouvir votre curiosité et les revoir.
Ryuki, en lui tirant la langue moqueur: Certes, mais c'est secondaire.

           Tandis que le Roi enfilait une veste longue sans manche noir elle aussi, avec divers motif rouge sang, Raytöku se glissa jusqu'à lui, et joignit ses lèvres à celle de son maître. Ce dernier lui rendit son baiser, allant titiller la langue du combattant de la sienne. Alors, Ryuki passa sa main dans les cheveux de son protégé, serra le poing et tira légèrement, brisant ainsi leur étreinte.

Ryuki: Bien tenté Gamin... Mais cette fois on y va pour de bon.
Raytöku: Rien ne vous fera changer d'idée.
Ryuki: Tu peux toujours tenter...
Sbire, derrière la porte, après avoir toqué: Maître, votre bateau est fin prêt, nous partons quand vous voudrez.
Ryuki: Parfait! Nous y allons.

Sans laisser le temps à Raytöku de répondre, il lui prit la main et l'emmena à travers les couloirs, jusqu'à une voiture, pour rejoindre leur embarcation.


Le meilleur moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mon AMV [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Merci à Raytöku!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti

Messages : 34
Localisation : Là où se trouve mon maître
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Sam 5 Mar - 20:54
Depuis leur retour, Ryuki et son protégé avaient eu le temps de régler quelques affaires au pays, malgré que le ténébreux cherchait sans cesse à trouver des idées farfelues, le brun trouva un moyen bien prononcé pour que son maître lui obéisse ; en quelque sorte. Ce voyage fut très intéressant pour le Cyborg, qui resta dans la cour pour observer le paysage. Près de la fenêtre de son maître, il consommait une bouteille de bière, pensant à autre chose que les caprices du ténébreux. Mais bon, cette facette lui plaisait bien après tout. Et revenir au palais devenait ennuyant désormais. Quand il entendit son maître l'appeler, il se réjouit et alla le rejoindre.
Et après des tentatives pour l'obliger à rester à Wonderland, ils finirent, malheureusement, par partir de nouveaux au Royaume des Sages. Raytöku ne disait rien et espérait que ça se passe bien, cette fois. La bonne grâce du Roi n'allait pas rester intacte longtemps, surtout avec Ryuki...

Une fois sur la bateau, le couple put profiter de ce voyage pour enfin avoir un peu d'intimité.
- Tu sais Ryuki, je pense que je n'arriverai jamais à te soumettre à mes bonnes idées.
- C'est pour ça que je t'apprécie Gamin ! 
- Pourquoi donc ? demanda le brun, incrédule.
- Parce que tu penses pouvoir me persuader alors que tu en es loin ! s'exclama-t-il moqueur.
-  Tu es vraiment irrécupérable...
- Oui ! Je pensais à cet Ange là... Hum... Enael si je me souviens bien. 
- Que comptes-tu lui faire ? foudroyant le ténébreux.
- Oh rien de bien méchant ! Ne t'inquiète pas, tu seras mon complice de toute manière.
- J'espère que ça ne va pas mal finir...
- On est presque arrivé ! ignorant les inquiétudes du brun.

Raytöku sourit, pensant que son maître pouvait ne pas avoir ce qu'il voulait ; c'était tout bonnement impossible. Ryuki avait toujours ce qu'il voulait et ça il l'avait prouvé des milliers de fois.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti

Messages : 80
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Sam 5 Mar - 23:51
Voilà plus de deux mois que j’ai rencontré deux souverains et une partit de leur … entourage ? Bref moi de mon côté je me suis remis à parcourir le continent en long en large et en travers, semant la pagaille et faisant chié tout le monde sur mon passage ! Faisant chier tout le monde à défaut de pouvoir faire plaisir à tous. Hé ouais ! Bref j’étais donc sur le territoire des terres désolé. Quand je pense qu’avant il y avait ici une forêt verdoyante ! Sa me trou le cul de voir ce que le souverain en a fait ! Les lieux sont semblable à un désert … ou alors à la savane africaine en pleine période de sécheresse. La faune et la flore locale et loin, très loin d’être commode. Entre les carnivores (chupacabra, les crocatas, et les karkadans,  et je ne vous parle même pas des manticores !) qui ont essayé de me bouffé et les charognards qui attende que je crève !  je me « baladais » si je puis dire au milieux de ce désert a la recherche d’une rose des sables tout en chantant une chansons paillarde. Que voulez-vous on s’occupe comme on peux. 

Moi : _ A la pêche au moules moules moules , je veux y retourné maintenant 
Les jolies jeunes filles filles filles veulent que je leur fasse du rentre dedans !

Cependant je fus interrompu dans ma chansons ainsi que dans mes recherche par un détails qui me heurta. Il n’y avait plus aucuns sons. Ce n’est pas que d’habitude les oiseaux chantent et tout mais ya quand même des bruits de la faune local normalement même le vent a cessé de souffler c’est comme si dame nature toute entière retenais son souffle.  
Puis d’un seul coup une violente explosions retenti dont le soule me projeta a plusieurs a mètre. Celle-ci se retrouva suivie par tout une série d’autres explosions. 

Moi m’étant abrité derrière un rocher pour me protéger : Mais bordel qu’est ce qui se passe ici ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3

Messages : 100
Localisation : Quelque part dans les cieux
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Dim 6 Mar - 20:40
Attendre jusqu'à demain ? Comment pouvait il attendre jusqu'à demain ? Il était furieux et impatient mais pour une fois il n'avait pas le choix. Il sait très bien que Melkhiel est quelqu'un de bon et patient mais quand on dépasse trop les bornes, il vaut mieux ne pas être dans son sillage... En rage, il tourna les talons et se dirigea vers sa chambre. Il avait décidé de désobéir, une fois de plus, peu importe les conséquence. Cependant il devait attendre la nuit pour qu'il soit le moins visible possible lors de sa fugue.
Il passa par la cuisine pour se restaurer et reparti dans ses appartements pour préparer un maximum d'affaire. Il prit uniquement une tenue légère lui permettant de voler rapidement sans faire de bruit ainsi qu'une épée simple. Il mit un pancho par dessus, s'en servant pour cacher son visage et ses ailes bien trop reconnaissables. Lorsque la nuit tomba, il attendit que tout le monde rentre chez soit, que les gardes mettent en place leur ronde nocturne. Il connaissait déjà leur trajet et savait exactement où passer pour être discret.
Au moment opportun, il sauta par la fenêtre et atterrit délicatement au sol avant de courir vers la ville. Une fois en ville, il ralentit l'allure et se dirigea d'un pas calme et posé vers la sortie. Les gardes lui ouvrirent la porte sans poser de question. Il fit quelques mètres  avant de jeter son pancho et de s'envoler. Les gardes comprirent que c'était lui, sonnant l'alerte.

Gardes : -C'est Sir Enael ! Allez prévenir Sir Melkhiel, vite !

Malgré l'alerte, il était bien plus rapide que ses éventuels poursuivants. Avoir quatre ailes avait parfois des avantages, notamment au niveau de sa vitesse de vol... Il put prendre la direction des Terres Désolées, se guidant par sa vision nocturne. Cependant cette vision ne lui permit pas de voir cet obstacle... Il s'écrasa de plein fouet sur quelque chose, lui faisant perdre connaissance...

Un temps qu'il ne put déterminer s'écoula et il reprit connaissance. Il était dans une grotte à flan de montagne avec un feu allumé à ses côtés. Il s'assit en se frottant la tête.

??? : -Tu es réveillé ?

Tous ses sens se mirent en alerte, quelqu'un était avec lui mais qui ? Il fouilla du regard l'endroit et vit dans les ombres un homme assez grand le fixant.

Enael : -Qui êtes vous ?! Pourquoi suis-je ici ?!

L'homme mit un temps avant de répondre, ce qui l'agaça.

??? : -Je suis une personne dont bien peu de gens se souvienne... J'ai été Roi, j'ai été mort, j'ai survécu aux ravages de la guerre et du temps...
Enael : -Arrêtez de parler par énigme et montrez vous !

Malgré sa vision nocturne, il n'arrivait pas à distinguer les contours de l'étranger, ce qui l'intrigua encore plus mais ce qui créa aussi un sentiment de méfiance. Son interlocuteur finit par daigner se montrer et ce fut un choc. Il s'attendait à voir un vieillard mais il vit un homme -certes mûr- mais assez bien conservé. Il était grand, la peau pâle, les yeux noirs, deux petites cornes trônaient sur sa tête et sa peau était écailleuse.

??? : -Je m'appelle Okita, Okita Koudai et je suis un Dragon noir.

Il comprit alors pourquoi cette apparence peu banal. Cependant il n'avait jamais vu de Reptiliens auparavant, n'étaient-il pas sensé être plus grand et... bestial ? Tant de question se bousculèrent dans son esprit....


(Je tiens à préciser que je ne veux pas que l'on me retrouve maintenant)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-chaos.forumactif.org
Apprenti

Messages : 80
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Dim 6 Mar - 22:00
Je m’était abrité derrière un rocher je n’eut pas le temps de faire une réflexion que je sentis le sol émettre des vibrations. Des vibrations très particulières qui indiquait qu’il y avait dans le coin un géokinésiste qui se sers de son pouvoir … j’eu juste le temps d’esquivé que je vis un cage sortir du sol. J’ai eu chaud. Je m’attendais à retombé sur le sol  mais une force inconnus m’en empêcha et je restais en l’air quelques secondes pour finalement m’y retrouvé plaqué. Des menottes sortir du sol au niveau des poignets et des chevilles. Je pus voir que quelqu’un flottait dans les airs en position assise. Il était entièrement vêtu de noir et une capuche m’empêchais de voir son visage. En revanche tout ce que je pouvais deviné c’est que cette personne était en projection astral
 
 
??? : _ Qui es-tu ?
Moi : _ Ha !je suis quelqu’un ou je ne suis personne tout dépend de vos critère.
??? : _ ce n’est pas aux autres de déterminé qui tu es. Chaque vie est précieuse et a son utilité.  Quel est ton nom ?
Moi : _ vous êtes philosophe a ce que je vois
???:_ Peut courant comme prénom !
Moi : _ a vous l’honneur
??? : _ Je suis paradoxe
 
Paradoxe ? ce nom me disait quelque chose mais alors quoi ?
 
Moi ? : _ Mon nom est Hansel
 

L’homme se mis a mon niveau et je pus voir son visage. Il  possédais une chevelure a la couleur de braises des yeux verts et son visage était marqué par le sourire de l’ange.  Cette tête me disait quelque chose. Comme s’il s’agissait d’un lointain souvenir. Si loin qu’il remonterait a une autre vie.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3

Messages : 103
Localisation : A la Capitale du Royaume des Sages
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Lun 7 Mar - 10:15
(Vu qu'il y aura que quatre personnages de Black Rose à revenir, pour le moment je ne fait pas revenir Kyo/Yko, si jamais d'autre personnes veulent faire revenir leur ancien perso, amusez vous! ^^)

Edit d'Enael : Non non c'pas ça ^^ Il y aura juste 4 personnages de Black Rose vivant en permanence ici mais le reste va revenir !



Edit de Melkhiel: Ah d'accord! Je comprend tout! Bon bah du coup, je les ferait revenir dans mon prochain post ^^

 
           Melkhiel savait que ce qu'il avait proposé à Enael ne lui plaisait pas forcément... Pourtant, c'était pour lui la meilleure solution pour le moment. S'il pouvait retrouver ces deux Elfes, il pourrait peut-être en savoir plus sur toute cette histoire. Tandis que le jeune, contrarié par les propos du Roi, tourna les talons pour rejoindre ses appartements, le Haut-Elfe resta avec Alanel, continuant à parler de ses étranges phénomènes. Il lui demanda, en plus de rechercher ces deux individus, de préparer des affaires pour un voyage dans les Terres désolées. Il s'agissait principalement de vêtements légers, mais aussi de quoi s'hydraté. Les points d'eau y étaient rares.
 
            La journée se termina dans le même élan, sans plus de problème. Le dîner se déroula sans soucis, quoiqu'il fût bien silencieux. Il espérait que l'Ange de préparait pas quelque chose dans son dos... Après avoir finit les envois des dernières lettres, la nuit étant maintenant bien installé, il rejoint enfin ses appartements pour un sommeil réparateur. Un de ses servantes l'attendait encore. Il la pria de l'excuser pour l'avoir fait attendre, et sans rancœur aucune, elle le coiffa, lui faisant une longue natte pour le nuit. Après l'avoir renvoyé, il se changea pour des vêtements plus agréables, et rejoignit son lit, dans lequel il s'endormit peu de temps après, les paupières lourdes.
 
           Toutefois, sa nuit fut stoppée brutalement, lorsqu'il fut réveillé par une personne toquant fortement à la porte, et l'appelant de manière pressante.
 
???: Majesté, réveillez vous!
Melkhiel: Iriel? Entre!
 
           Le Roi se mit en position assise, remontant le simple drap jusqu'à son torse, lors son chef de sa protection entra.
 
Iriel: On vient de m'informer que le jeune Enael n'ait quitté le Palais, pour partir en direction des Terres désolées
Melkhiel, surpris: Comment?! Ce n’est pas possible! Il n'en fera donc qu'à sa tête!
Iriel: Voulez que je me lance à sa poursuite votre Majesté?
Melkhiel: Non, je vais y aller moi-même. Comme je lui aie promis. 
Iriel: Voulez vous que je vous accompagne? 
Melkhiel: Nous verrons tout ça après, je vais me préparer
 
           Sans dire un mot de plus, le tentateur quitta la pièce après une petite courbette, laissant le Souverain seul, soupirant un grand coup. Il aurait dû prévoir ça! Mais il pensait qu'Enael aurait au moins un peu la jugeote d'attendre un peu pour partir, le temps de réunir tout ce dont ils avaient besoin. Il se leva en trombe, défaisant et refaisant rapidement sa natte. Sur son valet, il avait préparé des vêtements adaptés pour cet endroit. C'est-à-dire légers, de couleur claire, et assez large. Il les enfila rapidement, ainsi qu'un chapeau permettant de le protégé, pour évité les insolations.
 
           Une fois apprêté il mit à sa taille une ceinture remplit d'objet utile, notamment plusieurs gourdes. Il valait mieux prévenir que guérir. Après cela, il quitta ses appartement, et en commençant à descendre les marches de son Palais, il fit une rencontre pour le moins inattendue...
 
Ryuki: Ah, mais regardez! C'est mon beau Roi qui vient pour nous? Il ne fallait pas vous déranger pour si peu, on connaît le chemin de nos appartements!
Melkhiel, à lui même: Il ne manquait plus que ça... *s'adressant au duo* Que faites vous là? Je pensais que vous aviez des affaires urgentes à régler?
Ryuki: Ca s'était il y a deux mois! Maintenant c'est beaucoup plus calme. Et en plus, il fallait que je vous amène cette carte.
Melkhiel: Merci bien Sir Ryuki... Si vous voulez bien m'excuser, je dois partir, j'ai une affaire urgente à régler.
Ryuki: Vraiment quel dommage... Du coup, on va faire la conversation à Enael dans ce cas là.
 
          N'obtenant aucune réponse du Roi, le Ténébreux le rattrapa par le bras, le forçant à le regarder.
 
Ryuki: Vous feriez vraiment ça? Dîtes moi, votre urgence n'aurait pas un rapport avec lui par hasard? 
Garde: Lâchez son Altesse!
Melkhiel: C'est bon, ne vous inquiétez pas. Oui, vous avez raison... Je vais à la rechercher d'Enael.
Ryuki: C'est bien ce qu'il me semblait... Par où est-il parti?
Melkhiel: Je m'en occupe, maintenant que vous m'avez apporté votre carte, vous pouvez rentrer chez vous sereinement.
Ryuki: Vous voulez nous mettre dehors? Ce n'est pas gentil ça... En plus, on est venu pour autre chose. Dans notre Royaume, nous avons ressenti plusieurs séismes plutôt intriguant, nous sommes donc venu ici pour en savoir plus, nous ne partirons pas comme ça.
Raytöku: Laissez nous vous venir en aide, s'il vous plaît Sir Melkhiel.
 
          Après un moment d'hésitation, le Haut-Elfe les regarda et leur annonça.
 
Melkhiel: Votre aide sera la bienvenu, mais vous ne possédez pas d'ailes, vous nous ralentiriez.
Ryuki: Demandez à quelqu'un de nous porter. 

         Pendant un instant, il tenta de les convaincre de rester ici, ou de la suivre par la terre. Cependant, le Roi de Wonderland restait sur ses positions à vouloir venir à tout pris par les airs. Pourtant ils réussirent à trouver un accord. Puisque l'été était arrivé, l'aube commençait à pointer à l'horizon, éclairant un peu la terre. On donna au duo quelque provision, ainsi que deux chevaux. Sans attendre plus longtemps, ils partirent en direction des Terres désolées, pour retrouver Enael en priorité, mais aussi pour en savoir plus sur ces étranges phénomènes...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Melkhiel Inil le Lun 7 Mar - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti

Messages : 65
Localisation : Wonderland.
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Lun 7 Mar - 10:40
La nuit était arrivée lorsqu'ils arrivèrent enfin au Royaume des Sages. La traversé de l'Océan avait été plutôt calme, aucune tempête ne les avait menacé. Après avoir fait amarrer le navire, Raytöku et Ryuki mirent pieds à terre, avec la carte soigneusement empaquetée, en main. Les rues de Thyraël étaient calmes, seules quelques fenêtres de certaines maisons étaient allumées, témoignant d’insomniaque, ou de lève tôt. D'un pas calme, le duo se dirigea vers le Palais, ou une certaine agitation semblait être à l'oeuvre.
 
A peine avait-il commencer à monter les escaliers de l'entrée principale que Melkhiel fit sont apparition, dans un drôle d'accoutrement... Il semblait prêt à partir dans un désert, sur un dos de chameau. Mais en avait-il ici? Bonne question... En tout cas, en l'interceptant, le duo put alors apprendre qu'Enael était parti du Palais, sans l'autorisation du Roi, pour les Contrées désolées, où les étranges séismes avaient leur épicentre. Eh bien! Voilà de quoi faire une pierre deux coups! Ils allaient aider le Haut-Elfe à retrouver le jeune Ange, et en plus en savoir plus sur ses phénomènes. Si ça  c’est pas la classe!
 
Bref, après avoir appris tout ça, une autre problématique se posa à eux, le transport. Melkhiel, lui pouvait voler, donc il n'y avait pas de problème, cependant Raytöku et Ryuki ne le pouvait pas. Prétextant que cela allait les ralentir, le Roi leur demanda de partir sur des chevaux en le suivant de prêt. Mais c'était injuste! Lui aussi il voulait voler! Boudant à moitié, et campant sur ses position au désespoir de Raytöku, le Souverain proposa finalement au Combattant de lui faire une séance de vol, après toute cette histoire. Ryuki y réfléchit un moment... Avant de finalement accepter!
 
Une fois ceci réglé, deux garçons d'écuries apporta au couple deux étalon, déjà paré. Sans attendre plus longtemps, ils les montèrent, prêt à partir. Le Haut-Elfe déploya alors ses ailes blanches et or, au plus grand plaisir de Ryuki, avant de s'envoler dans les airs. Ils se suivirent ainsi pendant un long moment, pour finalement arriver à la frontière avec les Terres désolées.
 
Le paysage, précédemment verdoyant, laissait la place à une terre aride, craquelée, où que quelques plantes arrivait à survivre tant bien que mal. Quel changement d'atmosphère! Ces lieux portaient bien leur nom! Ils arrêtèrent les chevaux, exténué, tandis que le Roi se posa au sol, avec grâce et candeur. 
 
Melkhiel: Nous voilà arrivé. Laissez les chevaux partir, ici, leur avenir n'est pas vraiment possible. Il risquerait de mourir de déshydratation.
 
Descendant de cheval, le duo les laissa repartir, en se mettant aux coté du Haut-Elfe.
 
Ryuki: Bon, c'est pas tout ça, mais on commence par où? Ce n’est pas que c'est grand ici, mais c'est tout comme!
Melkhiel: J'ai réussi à pister la présence d'Enael jusqu'ici...
Ryuki: Vous êtes quoi? Une sorte de médium?
Raytöku: Et maintenant? Où devons nous aller?
Melkhiel: Je ne sais pas... Il y a beaucoup de présence près de nous... J'ai du mal à les différencier... Elles semblent... Comment dire ça... Appartenir à un autre monde, à un beaucoup plus ancien. 
Ryuki: Vous pouvez dire tout ça qu'en sentant leur... Leur quoi... Leur Aura?
Melkhiel: Je vais dire oui, pour simplifier. 
Ryuki: Vous en reconnaissez?
Melkhiel: Elles sont plutôt puissantes et anciennes comme je le disais... Je ne les aie jamais rencontré avant, je ne pourrais dire à qui elles appartiennent... Pourtant...
Raytöku: Pourtant?
Melkhiel: Il y en a une qui me semble bien familière... Mais elle appartient à une personne maintenant disparut... Je dois me faire des idées. Bien, continuons à avancer, et restez sur vos gardes. Nous ne sommes sans doute pas les bienvenus ici.


A ces mots, Ryuki dégaina son arme, et mis son autre main sur son pistolet...


Le meilleur moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mon AMV [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Merci à Raytöku!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti

Messages : 34
Localisation : Là où se trouve mon maître
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Lun 7 Mar - 18:51
La marche du trio se continuait sur les routes des Terres désolées. Les Auras s'intensifiaient petit à petit, ce qui donna des mots de tête au Roi, qui porta sa main à son crâne quelques fois en espérant que la douleur disparaisse.

De leur côté, Ruyki fusillait le paysage, prêt à attaquer si jamais quelque chose d'anormal survenait de nulle part. Le Cyborg, quant à lui, semblait apprécier le voyage ; il regardait autour de lui et pensait à la présence que lui avait signaler le Roi quelques minutes avant. Une présence ancienne ? D'après ce que Raytöku savait de la science, il était rare de sentir ce genre de présence et encore moins ancienne. A part si cette présence désignait une autre vie. Dans ce cas, Melkhiel aurait vécu quelque part autre qu'à son royaume ; mais vu que cette vie est dans un autre monde, il n'a que de vague souvenir. Comme si son esprit avait voyagé dans le temps pour venir retrouver son corps qu'il possède là maintenant. 
Dans le monde, l'univers est composé de plusieurs voire des milliers de particules ; cependant dans ce cas, ce serait entre deux mondes que la présence se baladerait. 

Le brun voulut en savoir plus sur ce phénomène. Il s'approcha du Roi.

- Sir Inil, est-ce possible que je vous demande quelque chose ?
- Bien entendu. Que veux-tu ?
- Quelles sont vos douleurs ? Je veux dire comment qualifiez-vous vos maux de tête ?
- Je ressens comme une sorte de bourdonnement, et à la fois, j'ai l'impression que ce corps n'est pas le mien.
- Je vois. Si vous le permettez, après notre mission, je pourrais tenter de trouver des réponses à vos questions.
- Tu ferais ça ? dit-il surpris.
- Oui. Je suis devenu très doué dans le domaine scientifique, disons que c'est ce qui va à l'encontre de la magie. 
Melkhiel agita la tête de haut en bas, en cachant un rictus de douleur. Le brun retourna aux côtés de son maître, qui celui-ci, souriait.
- Quel prétentieux tu fais ! 
- N'est-ce pas ce que vous aimez chez moi ? 
- Oh je n'ai pas dit le contraire, tirant la langue.

Le trio s'aventura un peu plus sur les Terres désolées, à la recherche d'Enael.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3

Messages : 103
Localisation : A la Capitale du Royaume des Sages
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Mar 8 Mar - 0:46
Le trio continuait à avancer dans les steppes arides des Terres désolées. Le soleil se levait petit à petit, mais la chaleur commençait bel et bien à monter... Melkhiel s'y était préparé, et arrivait plutôt bien pour le moment à supporter cela. Bien qu'il n'aime pas vraiment la chaleur, il ferait avec pour le moment. Cependant, un autre problème se posait à lui... Un bourdonnement emplissait son crâne, lui donnait une migraine douloureuse. Tout en avançant, il se massait les tempes dans l'espoir, bien futile, de faire diminuer cette souffrance.
 
           Il ressentait toujours les différentes auras. Douze ainsi que deux autres, plus proche d'eux. Une semblait être sacré, tandis que l'autre... Etait... Comment dire... Difficilement cernable, elle était plutôt changeante. Ce qui était sûr, c'est que la première devait sans doute appartenir à Enael, il en avait la certitude. Cependant, l'ampleur de ces autres auras rendait complètement impossible. C'est ce moment que choisi Raytöku pour venir lui parler gentiment, pour voir s'il pouvait lui venir en aide... Il lui expliqua son ressenti vis-à-vis de ce qu'il ressentait. Ryuki, lui, avait ses mains sur ses armes, et malgré son apparente décontraction, il était sur ses gardes, prêt à prendre les armes.
 
Melkhiel, la tête basse, regardant le sol: Raytöku, en vérité, c'est un sentiment bien différent qui étreint mon cœur. Il est vrai que j'ai l'impression que mon corps agit seul. En ce moment, j'ai beaucoup de mal à réfléchir... Ces douleurs ne me laisse aucun répit, et elle semble encore s'accentué de minute en minute...
Ryuki: J'ai des anti-douleurs si besoin.
Melkhiel: Non... Je ne suis pas vraiment friand de vos... Médicaments? Je préfère avoir un certain contrôle sur moi même que d'être dans un état second.
Ryuki: Ca, c'est vous qui le dîtes... Beaucoup de monde paye cher pour ces quelques comprimés... 
Melkhiel, se frottant encore les tempes: En votre monde, sans doute... Mais pas moi...
Raytöku: Et donc? Vous disiez?
Melkhiel: Oui... Ces présences... Certaines me semble familière, comme dans un souvenir lointain, voire même dans un rêve. Cependant, une d'entre elle m'est proches. Il me semble l'avoir côtoyer dans ma plus tendre enfance... Pourtant, bien qu'elle soit familière de mon souvenir, pouvant presque la décrire, elle est différente en plusieurs points... Semblable, et pourtant différent, n'est-ce pas...
??? et ???: Paradoxale?
 
         En entendant un timbre de voix différent, le trio se tourna vers l'endroit d'ou provenait ses deux voix, l'une féminine, l'autre masculine. Avant qu'il n'ait pu faire le moindre geste, la femme, aux vêtements taillés courts, c'est a dire un croc top noir et un pantalon en cuir de la même couleur, au regard de braise, aux formes plantureuses et à la longue chevelure ébène s'élança contre Ryuki, tenant une épée à une main dirigée droit contre lui. Ayant prévu une attaque, le Combattant réussi à dégainer son arme et à parer l'attaque.
 
??? (femme): Un vrai bretteur? Tu es intéressant mon mignon...
Ryuki: Tu es pas mal dans ton genre ma belle. Tu sais manier une épée.
???(femme): Si tu savais ce que je sais manier d'autre.
Ryuki: Je suis curieux de le découvrir...
 
        La femme se recula alors pour avoir de nouveau la liberté de se mouvoir à sa guise. Les deux à la chevelure ébène se mirent en garde, chacun avec un sourire malsain et pervers barrant leur visage.
 
Ryuki: Puis-je savoir ton nom, bretteuse?
Daélia: Je me nomme Daélia, Succube, ou Incube selon tes préférences et fine lame de mon Maître Gabriel... Et toi? Quel est ton doux nom?
Ryuki: Je m'appelle Ryuki Etsuya, Roi du Royaume de Wonderland, ma belle.
Daélia: Etsuya? Quelle coïncidence... Sous ma forme originelle, on me nommait Riyuki Etsuya... Ainsi j'ai un Roi devant moi? Vous me faîtes trop d'honneur, Altesse.
Ryuki: Ainsi, nous avons le même patronyme? Et qu'entendu par "forme originelle"?
Daélia: Tu veux vraiment savoir mon mignon?
Ryuki: Montre moi tout...
 
        Baissant les armes, la femme, connu sous le nom de Daélia, prononça une courte incantation en passant une main dans ses cheveux. Alors, ses formes changèrent, sa carrure se développa, sa poitrine disparut, devenant des pectoraux plutôt s'aillant. Bref, tout ça pour dire que la ravissante femme devint un homme à la silhouette musculeuse, quoiqu'au nez un peu pointu...
 
Ryuki: Waa... Cela doit être pratique en bien des situations... Ouvrant tant de possibilités et de nouvelles sensations.
Riyuki (D): Tu n'as même pas idée mon mignon...
 
          Les deux esprits malsains, se ressemblant en de nombreux points continuèrent ainsi, discutant et échangeant plusieurs coups. Durant ce même laps de temps, l'autre inconnu était resté surélevé sur un rocher. Melkhiel pouvait voir qu'il s'agissait d'un homme, d'environ la même taille que lui. Il portait une robe de nécromancien, la capuche couvrant la grande partie de son visage, des crânes ornant sa taille en une ceinture macabre, tandis que des runes funestes flottaient sur des parchemins. Son torse était orné d'un thorax humain, les côtes enserrant son buste. Ses manches semblaient déchirés, et des bandes recouvraient ses bras. Dans sa main, il tenait un grand bâton, où trônait un crâne démoniaque.
 
???: Eh bien? Qu'avons nous là? 
Melkhiel, se tenant la tête sous la douleur: Qui êtes-vous? Pourquoi vous nous attaquez?
???: Vous ne vous êtes pas présenté... Ce n'est poli...
 
        L'inconnu leva la main, et une mare d'un liquide rouge sang s'avança vers Melkhiel et Raytöku. Il serra alors le poing, et des piques effilés se créèrent, se dirigeant droit vers le duo. D'un geste souple, le Cyborg tira sur le Haut-Elfe, le mettant hors de porté de l'attaque.
 
Raytöku: Tout va bien?
Melkhiel: Aussi bien que faire se peut...
Raytöku: Mais qui sont-ils?!
Melkhiel: Ils font parti de ces auras anciennes... 
Raytöku: Vraiment?
Melkhiel, se relevant péniblement, et regardant directement le nécromancien: Vous... Je vous connais... Nous sommes lié d'une façon ou d'une autre...
???, intéressé: Vraimeennt?
Melkhiel, troublé: Vous faîtes partie de mon passé... Vous êtes... Kyo... Kyo Arabaï? Est-ce vous? Mais... Mais je vous croyais... mort?
 
        Sans dire mot, un sourire bienveillant et doux s'afficha sur le visage de l'inconnu, tandis qu'une très faible lueur bleu était perceptible dans l'ombre de la capuche, et ses épaule se détendirent. Cependant, tout changea. Ce sourire gentil devint large et sadique, tandis que la lumière prit une teinte rouge sang. Un rire s'échappa de sa gorge et de sa main libre, il retira sa capuche, dévoilant une chevelure de blé noué en queue de cheval, ainsi qu'un regard d'or:
 

Yko: Dommage blondinet... Mauvaise pioche! Je suis Yko Arabaï!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3

Messages : 100
Localisation : Quelque part dans les cieux
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Mar 8 Mar - 10:43
Un Dragon noir ? Enael avait un Dragon noir devant lui ? Il n'y croyait pas une seule seconde. Etait-ce vraiment une de ses bêtes sanguinaire, prête à tuer pour presque rien ? Non... L'homme qui était en face de lui était quelqu'un de plus sage et posé. Il ne parlait pas en vain, attendant sagement que l'Ange réponde quelque chose. Ce dernier finit par briser le silence.

Enael : -Je me prénomme Enael, pardonnez moi mais c'est la première fois que je rencontre un Dragon...
Okita (souriant) : -Cela ne m'étonne pas venant d'un Archange jeune comme toi, tu devais être bloquer dans les Cieux.
Enael (étonné) : -En effet comment le savez vous ?
Okita (dévoilant ses crocs) : -Je suis bien plus vieux que tu le ne pense gamin. Par contre, j'ai une question.
Enael : -Laquelle ?
Okita : -Tes ailes, aurais tu un ancêtre appelé Mizuki ?

Cette question lui fit l'effet d'un électrochoc. Encore une fois il entendait ce prénom...Il tenta tan bien que mal de cacher la haine et la tristesse qui l'envahissaient, mais l'homme en face de lui sentait les remous dans son coeur. Cependant il eut le tact de ne pas insister, se contentant de sourire.

Okita : -Que fais tu loin des Cieux, sur ces Terres Désolée ?
Enael : -Cela ne regarde que moi. Et vous que faites-vous ici ?
Okita : -J'habite ici et tu m'as percuté alors que je volais paisiblement.

Ainsi c'était donc ça qu'il avait prit de plein fouet dans sa fuite. Alors qu'il réalisait cette chose, il se rendit compte d'une chose, dans ses souvenirs c'était un obstacle plutôt grand, aussi grand qu'une montagne, comment cela était possible ? Il garda toutes ses questions pour lui, préférant rester sur ses gardes. Alors qu'il se levait pour repartir, le visage d'Okita s'assombrit d'un coup. Le Reptile avait sentit quelque chose.

Okita : -On dirait que ça a commencé...
Enael : -Quoi donc ?
Okita : -Une nouvelle guerre qu'il vaudrait mieux stopper tout de suite. Des êtres mort et endormis depuis longtemps se sont réveillé et ce n'est pas normal

Le Jeune homme put voir que la nostalgie s'emparait de son visage. L'homme se releva et marcha vers la sortie, prêt à partir.

Okita : -Ce fut un plaisir de te rencontrer jeune Ange.

Cette homme bien mystérieux l'intriguait et Enael n'avait pas l'intention de le laisser partir aussi facilement. Il savait des choses sur Mizuki et ces étranges événements, il devait partir avec lui.

Enael : -Laissez moi vous accompagner.
Okita : -Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, je risquerais de te blesser si tu voles à mes côtés et puis ce n'est pas un endroit pour un jeune ange égaré comme toi.
Enael (ferme) : -Je veux venir quand même.

La détermination dont il faisait preuve impressionna le vieux Dragon qui ne put s'empêcher de penser qu'il était comme lui en étant plus jeune, têtu et borné... Il finit par accepter sa requête.

Okita : -Je te préviens, je ne suis pas du genre nounou. Je ne suis pas responsable de se qu'il peut t'arriver.
Enael : -Ça me va, j'en ai assez qu'on me materne.

Okita sourit encore une fois avant de sauter dans le vide. Il entama sa transformation pendant sa chute, grossissant au fur et à mesure, encore, encore, encore... et encore....  Quand allait-il s'arrêter ? Le feu dans la grotte s'éteignit d'un coup et une bourrasque violente fouetta l'Ange. Ce dernier avait la bouche grande ouverte, il ne pouvait qu'être impressionné par ce qu'il voyait... Un Dragon aussi gros qu'une montagne se maintenait dans les airs. Une petite voix raisonna dans sa tête.

Okita : -Tu comptes gober les mouches ou venir ?
Enael : -Okita, est-ce vous ?
Okita : -Non c'est le père Noël. Allez dépêche toi.


L'ange mit un moment avant de se mouvoir de nouveau. Il déplia ses quatre ailes et s'envola à son tour. Il se sentait comme une fourmis à côté de ce géant ce qui le mit mal à l'aise... Une fois à hauteur de sa tête, qui était déjà facilement dix fois plus grande que lui, ils entamèrent leur voyage. Il avait beau regarder le Dragon mais ses yeux ne voyaient qu'une ombre trouble...

Okita : -Vole dans mon sillage sinon tu vas être balayer par le vent de mes ailes. En route.


(Pour la suite : Ne décrivez pas tout de suite mon arrivé)
(NB : -Les apôtres sont un peu différent d'avant, ils ont pour objectifs de reprendre le contrôle de la terre pour Gabriel/Mathael)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-chaos.forumactif.org
Apprenti

Messages : 34
Localisation : Là où se trouve mon maître
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Mar 8 Mar - 18:40
Les nouveaux arrivants laissaient perplexe le Roi et le Cyborg, quant à Ryuki, son nouvel ami correspondait parfaitement à ses attentes. Quoique, ils étaient pareils en fait ! Ce qui fit surgir d'un lointain souvenir et incertain des images d'un autre monde, totalement opposé à celui dans lequel le brun vivait. Pourquoi ce Riyuki lui disait autant quelque chose ? De plus que ces gestes et son allure lui semblaient encore plus familière que son propre maître ; et quand bien même il connaissait le ténébreux par cœur ! 

Voyant que "Melky" (plutôt mignon comme surnom) était déjà très affaibli par ses maux de tête, il venait de se faire propulser par une sorte de Mage sortant de nulle part. Raytöku se posta devant Ledit Yko Arabaï et gueula à pleins poumons.

- Ryuki ! Dégage de là, ce sont des ennemis ! 
Sans en dire plus, le ténébreux pointa sa lame sur l'homme semblable à lui. L'autre Riyuki se mit aussi sur ses gardes, en sortant également une magnifique épée, lisse et tranchante comme un rasoir. 
- Sir Inil, laissez-nous faire, nous allons les anéantir, dit le brun sans réellement savoir si ce qu'il disait était vrai.
- Voyons, Raytöku sois raisonnable, tenta le Roi.
- Je ne peux l'être Sir, surtout quand on a un tel maître, fit-il en se moquant.

Yko Arabaï et Riyuki sentirent les menaces arriver à grands pas, tout comme le trio. Raytöku savait que toute cette histoire allait les envoyer dans un combat et pour le bien du Roi et pour sauver Enael, il devait les vaincre. Le ténébreux pointa son épée en face de son ennemi et une bataille s’enchaîna, frappant arme contre arme. 

Le brun fit de même, le Mage blond récita une formule et une vague magique propulsa le brun un peu plus loin. Mais, se relevant, il accourut au secours du Roi. Yko s'était approché du blond et avait joué avec ses mèches de cheveux.

- Je vois que tu n'es pas mal en ton genre. Dommage que tu ne sois pas perspicace...
- Dégage ! 

Raytöku arriva comme un fou, blessant d'un coup de point le Mage. 

- Ah on aime jouer avec les grandes personnes... Dans ce cas, jouons ! déclara le Mage.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti

Messages : 80
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Mar 8 Mar - 22:46
[Point de vue d’Hansel]
J’étais cloué au sol par cet homme au sourire de l’ange. Qui me posait de multiples questions
Paradoxe : _ ou somme nous ?
Moi : _ Nous somme sur les terres désolées
Paradoxe l’air surpris : _  Les terres désolé ? De quel pays s’agit-il ? Cela-fait-il partit de black rose ?
Moi : _ Black rose ? Remet-toi à la page ! Black rose c’est l’ancien nom de ce monde !
Paradoxe : _ L’anciens monde tu dis ?
Tandis que nous discutions du grabuge se fit entendre au loin ce qui attira notre attention à tous les deux. L’homme leva son sort d’entrave  et se dirigea en direction des bruits. En ce qui me concerne, je le suivi par curiosité.
[Point de vue de Paradoxe]
Alors comme ça black rose n’existe plus ? Aurais-je voyagé dans le temps pour aller dans le futur ? C’est impossible ! je sais que j’ai passé énormément de temps dans le monde astral depuis que j’ai quitté ma couronne de roi d’émeraude ! Même si le temps s’y écoule différemment quand même !
Pendant que j’interrogeais ce drôle d’énergumène des bruit de combats me sortir de mes pensées. je pus également reconnaitre  deux auras qui m’était familières. En parlant d’aura il y a quelque chose qui me choquait chez ce gugusse aux oreilles pointus c’est que la siennes était étrangement semblable à la mienne … étrange  …. Je libéra mon prisonnier et partit en direction des bruits l’autre gugus me suivit de près.
 
Hansel : _ Pourquoi tu ne retrouves pas ton corps physique ?
Moi : _cela fait longtemps que mon corps est retourné a la terre !
Hansel : _ Mais alors t’es un fantôme ?
Moi : _ Pas exactement
Hansel : _ Je sais ! tu es devenus un esprit après ta mort !
Moi : _ c’est ça
Je partit en direction des bruits de combats et la j’y vis quelque chose qui me laissa sur le cul ! Raytoku ? Mais comment est-ce possible ? Il est censé être morts ! Et où sont ces ailes ? Et Puis Deux Ryuki ?! Ce n’est pas possible ! Seigneurs pourquoi tant de haine ! Et je vis également celui qui avait été mon fiancé jadis .Le revoir me laissa un gout amer dans la bouche et réveilla en moi une profonde colère. Je me mis a stoppé le combat en gueulant.
 
Moi : _ ASSEEEEEERRRR !
Je déclenchais une tempête de sable qui stoppa dans leurs élans les combattants ; dans le même temps je déshydratais le sang qu’utilisait Yko et écarta par télékinésie les Ryukis.
 
Hansel : _ On fait dans le spectaculaire a ce que je vois ?
Moi : _ Crois- moi ‘est la seul manière de capté l’attention de ces deux uluberlues … ça ou se mettre a poil …
 
Je vis Yko se rapproché de moi je ne sais pas ce qu’il avait en tête mais je savais d’avance que n’allait pas aimer.
Yko :_Pa …Paradoxe ? C’est bien toi ?
 
Dès qu’il fut suffisamment près je rassemblais mon énergie pour me rendre tangible  et serra le poing pour l’envoyé dans la figure du blondinet.
Moi : _ ESPECE D’ORDURE !TU M’A LAISSER SEUL PENDANT PLUSIEURS SIECLES ET TU CROIS QUE JE VAIS T’ACCEUILLIR LA Bouche EN CŒUR ?
Ryuki l’incube : _ C’est qu’il se rebiffe notre petit paradoxe !
Je me retourne vers l’incube en le fusillant du regard , la seul chose qui permettait de différencier l’apotre de sa copie est la couloeur de leur yeux . l’un les avait rubis et l’autre améthyste.
 
Moi : _ TOI ! T’AS GUEULE !!!

Hansel l’air amusé : _ Tant de violence !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti

Messages : 65
Localisation : Wonderland.
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Mar 8 Mar - 23:37
oir son double féminin en face de soi est une chose... Mais la voir se transformer en homme est une expérience bien... Spéciale... Extrêmement drôle, c'est vrai. Les deux hommes aux cheveux d'ébènes se regardaient, se tenant en garde dans des postures bien similaire. D'après leur nom, ils étaient de la même famille. Etsuya... Pourtant ce gars ne lui disait rien... Mais un si joli minois ne s'oublie pas pourtant! La voix de son garde su corps le fit sortir de ses pensées, ces hommes seraient leurs ennemis? Qu'à cela tienne! Il avait besoin de se défouler!
 
Riyuki: Tu me défi mon mignon? Ce n'est pas très futé...
Ryuki: Vraiment? Qui te dit que tu es meilleurs que moi?
Riuyki: Toi, meilleur que moi? Je demande à voir!
Ryuki: Un Roi ne peut pas perdre, voyons.
Riyuki: C'est vrai que tu te prétends souverain... Mais de quelle Royaume je te pris?
Ryuki: Wonderland, Nation des plaisirs...
Riyuki: Quel nom plaisant... Cependant, je n'en ait jamais entendu parler!
Ryuki: Quel inculte tu fais... Tu ne sais pas ce que tu manques!
 
Sans en dire plus, les deux hommes s'élancèrent l'un contre l'autre, les armes sorties. Les premiers coups furent donnés, et tous furent parés, voire esquivés. Les deux adversaires se débrouillaient plutôt bien, ne subissant pour le moment aucun dégât. Mais ce n'était que le début... Après un petit moment où il jugeait le niveau de l'autre, ils commencèrent à se battre plus sérieusement. C'est à ce moment que les premières blessures apparurent. En vérité, il ne s'agissait que de coupures bien superficielles.
 
Riyuki, avec un sourire pervers: Tu te débrouilles bien mon Mignon...
Ryuki, lui rendant son regard: Je te retourne le compliment.
 
Sans perdre un instant, leur lame se rencontra de nouveau. Mais en plus, ils utilisèrent leur propre corps comme une arme. Si leur arme était bloquée, ils assénaient de violent coup de poing ou de pied.
 
Riyuki: On n’avait dit pas le visage.
Ryuki: Ni en dessous de la ceinture.
Riyuki, moqueur: C'est toi qui a commencé.
Ryuki, taquin: Mais quelle mauvaise foi...
 
Ils continuèrent ainsi, pendant de long moment, sans prêter attention à ce qui les entourait, trop occupé à se répondre et à se taquiner. Deux égocentrique qui rencontre leur double parfait... Il ne fallait pas en attendre plus. Cependant, un événement bien étrange se produisit. En effet, sans facteurs précurseurs, une violente tempête de sable se créa, obligeant les deux adversaires à stopper leur combat. Puis, une étrange force invisible les sépara, les éloignant de plusieurs mètres.
 
En tournant la tête, pour trouver l'origine de tout cela, Ryuki aperçut alors Hansel, en compagnie d'un homme, à allure fantomatique, à moitié transparent. Leur conversation les intéressa grandement:

Hansel: On fait dans le spectaculaire a ce que je vois ? 
Moi: Crois-moi, c‘est la seul manière de capter l’attention de ces deux uluberlues … Ca ou se mettre à poil …
Ryuki, levant la main: Je vote pour!
Riyuki: Moi aussi, même si j'ai déjà pu voir.
Ryuki: Chanceux...
Riyuki: Privilège de l'âge mon Mignon. Tu verras ça plus tard.
Ryuki: Parle pour toi, le vieux.
Riyuki: Jaloux?
Ryuki: Sans doute moins que toi.
???, après qu'Yko se soit avancé vers lui: ESPECE D’ORDURE ! TU M’A LAISSER SEUL PENDANT PLUSIEURS SIECLES ET TU CROIS QUE JE VAIS T’ACCEUILLIR LA BOUCHE EN CŒUR ? 
Riyuki: C’est qu’il se rebiffe notre petit Paradoxe !
Paradoxe, fusillant du regard l'homme au regard rubis: TOI ! TA GUEULE !!!
Hansel l’air amusé : Tant de violence !
Riyuki: J'en suis horrifié! Depuis quand es-tu devenu ainsi mon Paradoxe.

Raytöku: Mais que se passe-t-il ici?


Le meilleur moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mon AMV [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Merci à Raytöku!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3

Messages : 103
Localisation : A la Capitale du Royaume des Sages
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Mer 9 Mar - 0:54
(Du coup, je vois que le surnom de Melky est officiellement adopté :-P)
 
        Les choses s'annonçaient mal... Ryuki était pour le moment occupé avec un double au regard de braise, tandis que Raytöku et Melkhiel était au prise avec un Mage, semblant maître dans l'hématologie... Le mal-être du Séraphin ne passait pas, et semblait même s'être légèrement accentué. Il connaissait l'aura de cet homme... Mais il ne s'agissait pas de la personne de ses souvenirs. Comment cela était-il possible...?
 
         Après avoir vu sa première attaque échoué, celui se faisant nommer Yko n'allait pas en rester là. Il fit un large mouvement de bras et une slave de magie déferla sur le Cyborg qui fut projeté à plusieurs mètres de là où il se trouvait. Après avoir constaté son travail, le Mage s'avança d'un pas quasi félin vers le Roi:
 
Melkhiel: Raytöku! Tout va bien?
Yko, l'attrapant par les cheveux et le forçant à le regarder: Tu devrais plutôt t'inquiéter pour toi. La gentillesse c'est bien beau mais... Ca ne rapporte pas. -il se tût un moment, scrutant le visage du Haut-Elfe- Je vois que tu n'es pas mal en ton genre. Dommage que tu ne sois pas perspicace...
Raytöku, fonçant: Dégage!
 
        N'ayant pas prévu une telle riposte, Yko se prit le poing de Raytöku et plein dans la figure, le faisant reculer de plusieurs pas, lâchant par la même occasion prise. 
 
Raytöku: Vous allez bien?
Melkhiel: Grâce à vous, oui...
 
        L'Homme à la robe de nécromancien se redressa alors, et passa la paume de sa main contre sa lèvre où s'échappait un petit filet de sang. Il contempla un moment le liquide écarlate, avant de poser un regard inquisiteur sur le duo:
 
Yko: Ah on aime jouer avec les grandes personnes... Dans ce cas, jouons ! Tout ne fais que commencer!
Melkhiel: Restez sur vos gardes. Il s'agit d'un adversaire puissant, ayant plusieurs siècle d'existence.
Raytöku: Bien sûr, vous aussi.
Yko: Oh... Tu en sais peut-être un peu plus que je ne le pensais... 
 
         Yko rassembla sa mare de sang, et la lança contre le duo. Des nouveaux pic effilés s'élevèrent, tentant d’empaler ses deux compagnons. Bien heureusement, ils arrivèrent plutôt facilement à les esquiver. Même le Séraphin, malgré son manque d'entraînement au combat et ses ailes le rendant plus facilement touchable. Etait-ce vraiment une bonne chose? Il y avait un truc qui clochait. Anguille sous roche. Melkhiel regarda autour de lui, et vit sur le sol d'étranges signes incrit par le sang.
 
Melkhiel: C'est un piège! Ecartez vous Raytöku!
Raytöku: Comment?
Yko, avec un visage victorieux: Trop tard. Vous êtes à moi! 
 
         C'est à ce moment précis que des chaînes sortir du cercle magique formé. Les maillons s'enroulèrent autour des membres du Cyborg et du Haut-Elfe, leur empêchant tout mouvements. Tel des insectes dans une toile d'araignée, ils étaient prit au piège... Cependant, ce ne fut pas tout... Le Mage crut bon, pour rassasier sa soif d'amusement d'installer le Séraphin sur un simulacre de croix et Raytöku solidement enchaîné contre un rocher.
 
Raytöku: Merde!
Melkhiel: Relâchez-nous! Que comptez vous faire?!
Yko, avec un sourire sadique: Toi... Je vais te le dire juste après... -Se tournant vers Raytöku- Ce qui est sûr pour toi, c'est que mon ami ici présent sera ravi de s'occuper de toi. Tu es tout à fait à son goût. Comme au mien, c'est bien vrai...-S'adressant à Melkhiel- Bien... A nous deux... Reprenons où nous en étions...
 
          Le Mage s'approcha de la prison du Roi du Royaume des Sages. Ce dernier avait les bras tendu, ne pouvant qu'attendre... Lorsqu'ils furent qu'à quelque centimètre l'un de l'autre, Yko prit le menton du Séraphin plongeant son regard or dans le sien:
 
Yko: Des yeux vairons hein? Ce n'est pas commun... Dis moi... Qui es-tu? C'est vrai, je ne connais même pas ton prénom, alors que tu connais le mien.
Melkhiel: Je me nomme Melkhiel Inil. Haut-Elfe et Roi du Royaume des Sages.
Yko: Tu es toi aussi un Roi? Mais quelle chance avons nous! Cependant, alors que je suis plutôt calé dans ce domaine, je ne connais pas du tout ton Royaume. A moins que ce ne soit les nouveaux...
Melkhiel: Votre monde n'existe plus... Les Nations que vous avez connu sont tombées, comme ceux de votre maître. Nous avons bâti par dessus, pour installer une paix durable.
Yko: La paix? Tu crois vraiment que c'est possible? Laisse moi rire. J'ai vécu suffisamment longtemps pour savoir qu'une telle chose n'est pas envisageable. J'espère que tu as dit adieu à ton Royaume, Sir Inil, car nous sommes là pour reprendre ce qui nous appartient de droit. 
Melkhiel: Comment?
Yko: En aurais-je trop dit? Qu'importe... -sa voix prit une drôle de teinte, sombrant à la limité de la perversité, tandis qu'il se rapprochait encore plus du Séraphin- Tu sais, pour un être ailée prônant le bien, la justice et tout ça, tu n'es pas désagréable à regarder...
Melkhiel, rouge: Qu'est-ce que...?
Yko, riant: Qu'est-ce que vous êtes longue à la détente les piafs! Je vois que vous êtes toujours aussi coincé! -prenant dans ses main le crucifix de Melkhiel- Oh... Un membre du clergé? Ceci explique peut-être cela... -élargissant son sourire- Je pense que je vais vraiment bien m'amuser avec toi... Je vais prendre du bon temps avec toi... Et ensuite... Je m'occuperai de tes ailes dorées...
Melkhiel: Je vous interdit...
 
         La fin de sa phrase mourut lorsque l'index d'Yko vint se poser sur ses lèvres. Il lâcha un simple "Chuuute..." tandis qu'il dirigeait son visage vers son cou. Une main froide se pressa contre le torse de Melkhiel tandis que le nécromancien commençait à mordiller son lobe. Etant au plus haut point mal à l'aise, le Séraphin se tenta de se reprendre. Il ferma les yeux et commença à se concentrer:
 
Yko: On se résigne?
Melkhiel: Lorsque le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, 
Avec tous les anges, il s'assiéra sur son trône glorieux.
Toutes les nations seront rassemblées devant lui. 
Il séparera les uns des autres 
comme le berger sépare les moutons des chèvres

Yko: Quoi?!
Melkhiel: il mettra les moutons à sa droite et les chèvres à sa gauche.
 
         Tandis qu'il continuait à entonné ses versets, les nuages du ciel se dissipèrent et laissèrent passé un rayon lumineux sacré qui éclaira Raytöku, Yko et aussi Melkhiel. Sous cette nouvelle luminosité, le Mage recula rapidement, sentant des brûlure sur sa peau. De leur coté, les chaînes les emprisonnant se brisèrent libérant le duo.
 
Melkhiel: [...]  Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche :
« Allez-vous-en loin de moi, maudits, 
dans le feu éternel préparé pour le diable et pour ses anges.
Yko, furieux: Saleté de prêtre... Il ne manquait plus que ça.
Melkhiel: où vous n'avez pas fait cela 
pour l'un de ces plus petits, 
c'est à moi que vous ne l'avez pas fait. »
Et ceux-ci iront au châtiment éternel, 
mais les justes, à la vie éternelle. ...”

Amen... Yko Arabaï, toi qui a choisi la non-vie pour continuer à perpétrer tes crimes, tu t'es dérobé aux lois naturelles! Tu viens de t'attirés le courroux divin, prépares-toi à en subir les conséquences! Que le jugement commence!
Yko: Approches donc. Que vaux un envoyé de Dieu...
 
         Petit à petit, la lumière diminua, revenant à son niveau normale. Autour de Melkhiel se tenaient quelque disque de lumière, semblait aussi tranchant que des lame de rasoir. Du coté d'Yko, il avait rassemblé sa magie rouge, prêt à attaquer à toi moment. Les premiers assauts ne tardèrent pas à commencer. La magie divine contre la magie corrumpu... L'issue de se combat pourrait être intéressant, cependant il fut interrompu pas une violente tempête de sable. Elle fut plutôt brève, mais lorsqu'elle disparut, laissant aux opposants la possibilité de rouvrir les yeux, Yko et Melkhiel eurent la surprise de constater que le sang n'était maintenant que poudre déshydraté.
 
          Tous les regards se tournèrent alors vers deux nouveaux venus, Hansel et ... un parfait inconnu... Il possédait une chevelure rousse, des yeux émeraude, et son visage était barré par un sourire d'Ange. Melkhiel détourna alors les yeux, et les posa sur Yko, qui semblait bouche bée. Le Mage se rapprocha de l'inconnu:
 
Yko: Pa …Paradoxe ? C’est bien toi ? 
 
         Lorsque ce dernier fut prêt de ce Paradoxe, ce dernier lui asséna un coup de poing aussi violent, si ce n'est plus que celui que Raytöku lui avait donné:
 
Paradoxe: ESPECE D’ORDURE ! TU M’A LAISSER SEUL PENDANT PLUSIEURS SIECLES ET TU CROIS QUE JE VAIS T’ACCEUILLIR LA BOUCHE EN CŒUR ? 
Riyuki: C’est qu’il se rebiffe notre petit Paradoxe !
Paradoxe, fusillant du regard l'homme au regard rubis: TOI ! TA GUEULE !!!
Hansel l’air amusé : Tant de violence !
Riyuki: J'en suis horrifié! Depuis quand es-tu devenu ainsi mon Paradoxe.
Raytöku: Mais que se passe-t-il ici?
Yko, se redressant, furieux: QUOI?! DEPUIS QUAND CE SERAIT MA FAUTE? JE TE SIGNALE QUE JE CHERCHE DEPUIS UN PETIT MOMENT! ET TOI TU NE VIENS QUE MAINTENANT? C'EST L’HÔPITAL QUI SE FOUT DE LA CHARITE!
Riyuki, blasé: Tel que c'est parti, on est bon pour un engueulade...
Ryuki, soupirant: J'en ai bien l'impression...
Paradoxe et Yko: VOUS ETES PAS CONTENT VOUS?!
Melkhiel, se frottant les tempes: Ne criez pas, je vous pris... Il y a d'autre manière de résoudre tout cela.
???: Il a raison, calmez vous... Et si vous voulez vous disputer, faites le en privé.
 
          Une nouvelle voix se fit entendre, elle était la même que celle d'Yko, mais elle était beaucoup plus calme et posé. Elle se fit entendre alors que les lèvres du Mage ne bougèrent pas...

Melkhiel: Exactement. Enfin, là n'est pas la question. Mais bon sang! Qui êtes vous et que faîtes vous ici?! Comment cela se fait-il que vous soyez en vie?! Expliquez vous!
Riyuki: Trop de questions...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3

Messages : 100
Localisation : Quelque part dans les cieux
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Mer 9 Mar - 13:44
L'Ange s'était envolé avec ce fameux Okita, il suivait bien ses consignes afin de ne pas être percuté une fois de plus. Ils voyagèrent pendant presque une demi-heure. Le Dragon n'arrêtait pas de pousser des grognements de mécontentement à intervalles réguliers ; apparemment il sentait quelque chose qui se passait au loin qui ne lui plaisait pas. Enael quant à lui ne pouvait rien ressentir, ce qui l'agaça grandement. Son cœur battait de plus en plus vite en approchant du lieu du combat, il allait peut-être revoir son bien aimé... Ils finirent par voir en dessous d'eux une énorme plaine où plusieurs personnes se battaient. Enael put reconnaitre Hansel, Melkhiel, Ryuki et Raytöku mais qui était les autres ? Ce fut Okita qui y répondit avant même qu'il pose la question.

Okita : -Voici, Yko et Kyo, Riyuki et Paradoxe, tous était aux services de Gabriel, l'empereur du mal qui sévissait il y a presque un millier d'année.
Enael : -Presque un millier d'année ? Comment sont ils en vie alors ? Ce sont ni des Elfes, ni des Dragons...
Okita : -C'est pour ça que nous sommes là.

Une tempête de sable frappa la champ de bataille, stoppant tous les combats. Okita comprit que c'était Paradoxe qui l'avait créé pour arrêter un massacre naissant.

Okita (pour lui même) : -Tu es devenu bien plus sage et fort mon ami...

Enael : -Pardon ?
Okita : -Je parlais pour moi...

Le Dragon écouta leur conversation avec attention et la retransmit par télépathie au jeune Archange. Au bout d'un moment ils décidèrent de descendre quand ils entendirent ceci.

Melkhiel: Exactement. Enfin, là n'est pas la question. Mais bon sang! Qui êtes vous et que faîtes vous ici?! Comment cela se fait-il que vous soyez en vie?! Expliquez vous!
Riyuki: Trop de questions...

L'arrivé soudaine d'une telle masse si imposante prêt du sol fit vibrer ce dernier. Les battements de ses ailes soulevèrent la poussière et obligea tout le monde à se coucher et à s'accrocher solidement pour ne pas se faire balayer. Enael quant à lui attendait que le Reptile finisse sa manœuvre avant d'atterrir à son tour. Profitant de l'écran de poussière, Okita reprit forme humaine. Une fois fait, il balaya par magie d'un revers de la main tout ce remue ménage, rendant de nouveau l'endroit visible correctement. Ce fut les apôtres qui se relevèrent en premier.

Kyo : -Sir Okita ! Je n'en crois pas mes yeux ! Vous êtes vivant !
Okita : -Kyo, mon ami, évidemment puisque je suis déjà mort !

Ils rirent de bon cœur alors que les autres ne comprenaient rien à cette scène.

Yko : -Kyo, dois-je te rappeler que nous ne sommes pas là pour des retrouvailles ? Nous avons une mission et tu sais que Gabriel n'aime pas attendre.

Le Dragon le foudroya du regard avant de l'immobiliser grâce à sa magie des ombres, lui clouant le bec, il avait beau se débattre, rien n'y faisait, il était prisonnier. Riyuki se mit sur ses gardes, menaçant Okita.

Riyuki : -C'est comme ça que tu accueilles tes amis ?!
Kyo (calmant le jeu) : -Du calme, du calme... Pour te répondre Yko, je connais notre mission mais laisse moi discuter un peu veux tu ? Sir Okita, pouvez vous libérer mon frère ?
Okita : -Uniquement s'il se tait, dans le cas contraire je le bâillonnerai à nouveau.

Kyo acquiesça de la tête, intimant par le regard à son frère de se taire. Le reste du groupe était silencieux, n'osant pas interrompre cette discussion.

Kyo : -Je vois que vous avez bien vieilli Sir Okita, vous n'avez pas prit une ride !
Okita : -Crois moi, je suis bien plus vieux que tu ne le penses, vous êtes mort depuis plus de mille an.

Un silence s'installa, personne ne comprit ce qui se passait. Cette discussion n'avait aucun sens. Kyo ne put s'empêcher de rire.

Kyo : -Je vois que vous n'avez pas perdu votre sens de l'humour. Si nous sommes mort, comment sommes nous ici ? Nous ne sommes pas des vulgaire goules ramenées à la vie, je m'y connais bien trop en nécromancie pour savoir ça.
Okita (d'un ton sérieux) : -Mizuki vous a ramené du passé.

Mizuki. Encore une fois Enael entendait ce prénom. Ce coup ci, personne ne put rester calme, l'Archange le premier.

Enael : -Mizuki ? Quel Mizuki ? Mizuki l'Ange aux ailes grise ? Mizuki le bel homme arrogant ?
Melkhiel : -C'est impossible de ramener à la vie des gens en les transférant du passé ! Ça demande bien trop de puissance et de magie !
Ryuki : -Je comprends rien à votre charabia....
Raytöku : -Moi non plus...

Tout le monde commençait à discuter dans son coin, créant un brouhaha insupportable. Seul Paradoxe et Hansel ne disaient rien, se contentant de regarder. Okita n'en pouvait plus de tout ce bruit qui lui tapait dans le crâne. Il poussa un grondement faisant trembler les montagnes environnantes à cause de l'écho. Au moins le calme était revenu.

Okita : -Je vais vous résumer l'histoire. Quand la guerre s'est finit et quant vous avez été tué, seul trois des apôtres ont survécu : Liminir, qui est devenu le pape suprême du clergé, Hanna qui est une prêtresse de la reine de Thyrée et Mizuki qui vagabonde.
Kyo : -Ce n'est pas possible... Liminir devrait être mort, un Bookman ne peut survivre aussi longtemps, il en va de même pour Mizuki. Un Ange a une longue vie mais pas millénaire.
Okita (souriant) : -Il faut croire que le livre de Liminir a plus de page que nous le pensions... Et pour Mizuki, as tu oublié que c'était un expert de la magie spatio-temporelle ? Il l'utilise pour rajeunir son corps autant qu'il le souhaite. Il a atteint un niveau tel que même les empereurs ne pourraient lui tenir tête.
Kyo : -Pardonnez moi Sir, mais vous divaguez, il semblerait que la solitude vous ait rendu fou. Voilà que est bien dommage...

Alors que le Dragon soupirait, une voix d'homme se fit entendre, elle semblait éloigné mais proche à la fois. Cette voix, Okita la connaissait que trop bien.

??? : -Mizuki pourrait me défaire ? Ou est passé ton bon sens Okita ?
Okita : -Gabriel, tu as donc tout écouté ?
Gabriel : -Il semblerait bien, j'en ai appris plus que ce que je voulais... Je te remercie. Yko, Kyo, Riyuki, rentrez; je dois m'entretenir avec vous.
Yko, Kyo, Riyuki : -A vous ordres maître !

Ils s'évaporèrent d'un seul coup, laissant tout le monde bouche bée dans le flou le plus total. Maintenant qu'ils étaient en sécurité, ils pouvaient parler de façon calme et ordonné. Enael présenta Okita à tout le reste du groupe. Tous avait des questions à poser et le Dragon était prêt à y répondre. Ryuki et Raytöku quant à eux étaient bien trop impressionné par ce qui se tenait devant eux.

Ryuki : -Gamin regarde ça ! Un Dragon, un vrai comme dans les livres !
Raytöku : -Effectivement mais n'est-ce pas dangereux de l'approcher ?
Ryuki : -Je m'en fiche ! J'en veux un pour mon palais ! Il me servira d'animal de compagnie !
Raytöku : -Je ne pense pas que ce soit une bonne idée maître...

Tandis qu'ils débattaient entre eux, Melkhiel s'approcha d'Enael et le gifla violemment. L'Ange garda la tête tournée, honteux de ce qu'il venait de faire ; fuir le palais, désobéir, se mettre en danger... Il était également choqué par ce qu'il avait entendu sur Mizuki, beaucoup d'autres questions se bousculaient dans sa tête. Il fut interrompu par Melkhiel qui le secoua, il lui parlait depuis un moment et en avait marre de pas avoir de réaction. Il était tellement en rogne contre l'Ange qu'il se mettait à le tutoyer.

Melkhiel : -Tu m'écoutes quand je te parle ?
Enael : -Oui...
Melkhiel : -Qu'est ce qui t'as pris de partir comme ça ? De fuguer ? De ne pouvait pas attendre le lendemain comme je te l'avais dit ? Tout ça parce que tu as entendu parler de Mizuki. J'étais mort d'inquiétude tu te rends compte ? Heureusement que tu es tombé sur ce Dragon ! Imagine si c'était une personne mal intentionnée ? Qu'aurais tu fais ?! Réponds moi bon dieu !

L'Archange était choqué par tout ça, il ne savait quoi répondre...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-chaos.forumactif.org
Apprenti

Messages : 34
Localisation : Là où se trouve mon maître
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Mer 9 Mar - 17:08
Tout ces chamboulements s'étaient produits à une vitesse incomparable : d'un côté, on avait Hansel et son frère jumeau sans l'être réellement, physiquement, ils n'avaient rien en commun mais au niveau caractère, ils étaient semblables. Melky et les jumeaux blonds : Yko et Kyo, Yko s'étant amusé avec le Roi, comme si cette image disait quelque chose à Raytöku... Le plus flagrant fut de croiser le regard de Riyuki, aussi impressionnant que ça puisse paraître, il ressemblait énormément à son maître. Il avait même l'impression de le connaître... 

Une fois que le Dragon nommé Okita arriva, Ryuki débattit avec le Cyborg sur le fait d'avoir ou non un reptile en guise d'animal de compagnie. Quant à Enael, enfin revenu de son escapade sans prévenir, il se faisait sermonner par Melky, inquiet. 

Ryuki s'approcha du Dragon et il tenta de le toucher, bizarrement Okita recula et souffla une bourrasque d'air qui fit reculer le ténébreux. 

- Ne me touche pas ! cria Okita
- Si on ne peut plus s'amuser... souffla le ténébreux en faisant la moue.
- Maître, ne soyez pas capricieux, nous devons aider Enael. Evitons qu'il se fasse disputer par Melky.
- Depuis quand tu l'appelles "Melky" ?!
- N'est-ce pas un surnom mignon ? 
- C'est vrai... dit-il en tirant la langue. 
- N'ayez pas ce genres d'idées !! hurla le brun.

Le couple alla rejoindre Enael et le Roi pour intervenir dans cette discussion et tenter de calmer les foudres du blond.

- Sir Inil, malgré tout le respect que je vous dois, je pense que l'Ange Enael a compris.

Le Roi regarda le Cyborg, étrangement, il paraissait vraiment mal : ses yeux étaient rougis et sa bouche frémissait de colère. Raytöku pensait qu'en aidant Enael, cela permettrait à leurs nouveaux compagnons qu'ils pouvaient leur faire confiance, malgré que Ryuki n'était pas le premier à qui on pouvait se confier. Quoique le ténébreux pouvait être fidèle en ce qui concernait la protection et la vie, mais pour le reste... Il suffisait de le trahir et il ne se gênerait pas.

- Oui... dit Melky. Pardonne-moi Enael, je me suis emporté mais j'étais inquiet pour toi. Ne me refait jamais ça !
- Oui, répondit Enael en hochant la tête.

Ryuki intervint dans le trio pour demander ce qu'ils devaient faire désormais. Les présentations faites, ils n'allaient pas en rester là. Même si Enael fut retrouvé, il voulait savoir ce qu'ils allaient bien faire. Raytöku sourit face à l'attitude de son maître, si enfantine.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti

Messages : 80
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Mer 9 Mar - 20:34
(Edit d'Enael : J'ai pas dit que Gabriel était la, j'ai juste dit qu'on entendait sa voix, j'ai donc modifié un peu ^^)

[point de vue de paradoxe ]
Yko, se redressant, furieux: QUOI?! DEPUIS QUAND CE SERAIT MA FAUTE? JE TE SIGNALE QUE JE CHERCHE DEPUIS UN PETIT MOMENT! ET TOI TU NE VIENS QUE MAINTENANT? C'EST L’HÔPITAL QUI SE FOUT DE LA CHARITE!
 
Dans le même temps Ryuki et raytoku faisaient des commentaires je n’ai pas fait gaffe a ce qu’ils disaient mais sans chercher midi à 14 h je les envoie chier direct avec mon tact légendaire.
Moi me retournant en direction de ce que je pensais être le vieux couple : _ ALORS VOUS ! LE SADOMASO ET SA CHIENNE EN CHALEUR SOUMISE MELEZ VOUS DE VOTRE CUL Y’A DEJA BEAUCOUP DE BOULOT !
Hansel : _ Pauvre raytoku il a rien dit il se fait engueuler !
Moi reprenant  avec Yko : _ AH OUAIS ? TU M’AS CHERCHER ? BA PAS ASSER BIEN FAUT CROIRE ! MAIS DISMOI QU’EST-CE QUI T’A INTERROMPUS DANS TES RECHERCHE ? LA LASSITUDE OU L’ENVIE DE BECOTER L’AUTRE BLONDINET LA ?! (Pointant du doigt le haut elfe)
 
Comme à chaque fois que je m’énerve je deviens tellement rouge qu’on n’en voit presque plus mes cicatrises.
 
(Pardonnez-moi ce coup de gueule mais j’aime trop l’engueulade in rp c’est tellement bien et puis ça change des scènes un peu olé olé)
Quelque secondes après une immense masse noire assombrit le ciel. Et j’eus la surprise de voir de ce vieille Okita (dans tous les sens du terme !) accompagner de … Mizuki ? à bas non il a quatre ailes lui .
 
[Point de vue de Hansel]
 
Paradoxe avait donc séparé les combattants pour ensuite engagé une scène de ménage avec l’un des inconnus … c’est marrant sa gueule me disait quelque chose j’avais même l’impression de très bien le connaitre … de son coté l’esprit était devenus tellement rouge qu’on aurait dit qu’il allait explosé
Puis un dragon noir s’incrusta et vint donc nous expliqué ce qui se passait … Tandis que tout le monde se faisait des messes basse à chaque paroles du reptile  paradoxe et moi ne disions rien se contentant d’observé et d’écouter. L’esprit retrouvait des couleurs normal … Puis la voix d'un parfait inconnus se fit entendre pour ramener avec lui les trois apôtres.
 
Moi : _ Pourquoi tu n’es pas rappelé toi aussi ?
Paradoxe : _ Je n’ai jamais été un serviteur de Gabriel, les deux seuls contrats que j’ai signé ont été avec Kyo et Yko et ils ont tous les deux prix fin a leur mort et s’est définitivement rompu à la mienne.
Puis Ryuki essaya d’approché le dragons pour finalement se faire refoulé.
 
Paradoxe : _ Mais c’est qui ce mec ? Il s’appelle Ryuki , il ressembla ryuki, il se comporte comme ryuki mais ce n’est pas Ryuki !
Puis l’esprit se rapprocha du dragon pour le saluer en lui tendant la main avec un sourire amical
 

Paradoxe : _ Sa fait plaisir de te revoir mon vieux après tous ces siècles !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti

Messages : 65
Localisation : Wonderland.
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Jeu 10 Mar - 9:51
Le combat fut plutôt amusant, mais ce qui vint ensuite le fut beaucoup plus. Après l'arrivée d'Hansel et de son nouvel ami Paradoxe, voici que le nouveau groupe se vit renforcé par la venue d'un gigantesque Dragon noir, ainsi que d'Enael qui montrait enfin le bout de son nez. Une jolie engueulade naquit entre l'esprit et celui qui possédait une tenue nécrotique. Les scènes de ménages sont toujours marrantes à regarder. Généralement, c'est toujours dans ces conversations que l'on en apprend le plus sur le caractère d'une personne.
 
Cependant, cette dispute se fini bien trop tôt au goût du Combattant. En effet, une voix masculine se fit entendre, demandant au blond et à son double de revenir auprès de lui pour leur parler. Ce qu'ils firent sans plus attendre, en disparaissant dans un nuage noir. Quelle classe! Il n'avait pas ça dans leur monde! Ryuki se fit une note mentale de presser ses chercheurs sur la téléportation. Dans tous les cas, le Roi de Wonderland avait bien compris que beaucoup de chose s'était dites précédemment, et sans doute avec des révélations surprenantes au vu des visages. Enael était blanc comme neige, tandis que Melkhiel était concentré tentant de comprendre la situation actuelle.
 
Ryuki, lui, n'écoutait pas un mot de tout ça. Il avait complètement décroché dés le début, ne connaissant ni les personnes de qui ils parlaient. En plus, ils s'engageaient sur le sujet de la magie, le perdant complètement, lui et aussi Raytöku... La seule chose qu'il comprit était que le Dragon se nommait Okita. Du coup, il reporta toute son attention sur lui, qui se tenait devant lui. (Désolé pour les prochaine expression) Un PUTIN de Dragon! Un vrai en chair et en os, qui vol et qui crache du feu! Merde! Pourquoi ce monde possède plein de truc super classe!... Lorsque leur deux adversaire, ce Riyuki et Yko/Kyo partir, Okita se tourna vers l'ensemble du groupe attendant des questions, auxquelles il était près à répondre. Le Combattant pris la parole, mais pour un sujet tout autre.
 
Ryuki : Gamin regarde ça ! Un Dragon, un vrai comme dans les livres !
Raytöku : Effectivement mais n'est-ce pas dangereux de l'approcher ?
Ryuki : Je m'en fiche ! J'en veux un pour mon palais ! Il me servira d'animal de compagnie !
Raytöku : Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, maître...
 
Ryuki tenta d'approcher le Dragon pour pouvoir le toucher, mais il se fit verbalement renvoyé. Pffff... C'est pas drôle si on ne peut toucher qu'avec les yeux... De son coté, Raytöku se dirigea vers Melkhiel et Enael, tentant de calmer les tensions. Soudain, il entendit un voix l'interpeller.
 
Paradoxe : Mais c’est qui ce mec? Il s’appelle Ryuki, il ressembla Riyuki, il se comporte comme Riyuki mais ce n’est pas Riyuki !
Ryuki, avec un large sourire: Je suis bien mieux que lui! Et au moins, moi je suis un Roi! Je n'ai pas de maître à qui rapporté un bâton quand bon lui semble! C'est à moi qu'on le rapporte.
 
Après ces paroles, Paradoxe se tourna vers Okita, lui adressant un sourire amical. Le Roi de Wonderland repris alors le cour de ses pensées:
 
Ryuki: Je m'en fous, je veux un Dragon! 
Raytöku: Maître...
Ryuki: Quoi? En plus ça garde le Palais quand je ne suis pas.
Raytöku: Les gardes le font aussi bien.
Ryuki: Oui, mais ça crache du feu!
Raytöku: Comme un lance flamme. Nous en avons déjà, vous nous en avez fait commander tout un stock.
Ryuki: Mais c'est bourrin ça! Et imagine, une statue équestre de moi, sur le dos d'un Dragon... Quelle classe.
Okita, fulminant: Je ne suis pas un animal!
Raytöku: Veuillez l'excuser...
Ryuki, en soupirant: Vous êtes pas amusant les gars... Melky! Tu ne pourrais pas nous expliquer tout ça?
Melkhiel: Ne m'appelez pas ainsi, je vous prie Sir Ryuki...
Ryuki, en tirant la langue: Je refuse.
 

Ce fut en soupirant que le Roi du Royaume des Sages, regarda un moment son protégé, avant de se tourner vers le majestueux Dragon noir...


Le meilleur moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mon AMV [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
 
Merci à Raytöku!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3

Messages : 103
Localisation : A la Capitale du Royaume des Sages
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Jeu 10 Mar - 11:15
Melkhiel essayait de suivre toute la conversation que tenait les anciens Apôtres avec le Dragon noir Okita. Tout ceci prenait une tournure bien inattendu, et surtout bien embêtant. Il commençait à intégrer les nouvelles, lorsque la voix d'un inconnu se fit entendre, priant ses deux (voire trois) inconnus de partir, ce qu'ils firent sans sourciller. Riyuki et Kyo/Yko partie, la tension diminua d'un cran, avant de nouveau augmenter lorsque le Séraphin s'avança vers l'Ange, lui assénant une gifle, et lui posant mille questions pour comprendre pourquoi il lui avait désobéi. Cependant, semblant trop honteux, Enael ne lui répondit pas... Raytöku intervint alors, pour tenter de calmer tout le monde. 
 
Melkhiel: Pardonne-moi Enael, je me suis emporté mais j'étais inquiet pour toi. Ne me refait jamais ça !
Enael: Oui.
Melkhiel: Cependant, ne pense pas que cela soit une affaire classée. Quant tout ceci sera réglé, nous reparlerons de ton insubordination, en privé. Et tu devras répondre à toute mes question. Cependant, nous avons un problème plus urgent à résoudre.


           Sans laisser le temps à Enael de répondre quoique se soit, le Roi du Royaume des Sages se retourna vers Okita, qui semblait fêter ses retrouvaille amical avec un nouveau personnage, semblant se nommer Paradoxe:
 
Melkhiel, la main sur le coeur, faisant une petite révérence: Sir Okita. Je vous remercie d'avoir prit soin d'Enael. J'espère qu'il ne vous a causé aucun tort. Vous avez toute ma gratitude, je vous en suis redevable.
 
            Il fit une courte pause, avant de reprendre en s'adressant à Paradoxe:
 
Melkhiel, rougissant: Je... Je vous prie de m'excuser Sir Paradoxe. Je ne voulais en aucun provoqué une dispute entre vous et Yko... 
 
           Finalement, encore un peu honteux, le Roi se retourna de nouveau vers le Dragon noir, la tête remplis de questions:


Melkhiel: J'ai beaucoup de question à vous poser Sir Okita. Si cela vous dérange, prévenez moi. Si j'ai bien compris, Liminir, notre Pape, est le même que le Liminir Apôtre de Mathaël? C'est vraiment improbable et surprenant...
Ryuki: Attend attend... Tu veux dire que la Reine de Thyrée, qui me casse les... bonbons... Etait déjà vivante il y a plusieurs siècles? Je ne la pensais pas si vieille que ça... Elle ne les fait pas...
Melkhiel: Et ce... Mizuki, s'il est devenu si puissance, ayant pratiquement atteint une sorte d'immortalité, pourquoi a t-il fait revenir les Apôtres et les Empereur ici, sur ces terres? D’ailleurs… -se tournant vers Enael- Quelle relation avez-vous avec cet homme ? Vous semblez en savoir bien plus que ce que vous nous en dîtes.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niveau 3

Messages : 100
Localisation : Quelque part dans les cieux
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Jeu 10 Mar - 13:15
(Tu passe niveaux 2 Hansel, tu gagnes donc 10 points que tu peux dépenser ^^)

Enael était tout secoué, pour la première fois de sa "longue" vie, il venait de se faire gifler. Même ses parents n'avaient jamais levés la main sur lui ; il se contentaient de répéter sans cesse "Dieu se chargera de toi". Il se sentait à la fois et heureux. Heureux que quelqu'un se fasse vraiment du soucis pour lui au point de le gifler. Melkhiel pouvait lui faire toutes les excuses du monde entier, il les accepterait avec plaisir. Cependant son intention était capté par autre chose, par ce que venait de dire Okita. Était-ce possible que le Mizuki dont il parle soit le même que le sien ? Cela semblait impossible et pourtant quelque chose au fond de lui lui faisait sentir que c'était la vérité. Pour le moment il devait répondre de ses actes et répondre aux question du Haut-Elfe...

Melkhiel : [...]Quelle relation avez-vous avec cet homme ? Vous semblez en savoir bien plus que ce que vous nous en dîtes.

Une boule se forma dans sa gorge c'était le moment de vérité, le moment qu'il voulait éviter à tout prix. Il détestait en parler et encore moins en public ; cependant il devait bien ça...

Enael : -Vous vous souvenez à mon arrivée, je vous avais parlé d'une peine de cœur...
Melkhiel : -Oui je m'en souviens.
Enael : -Je ne voulais pas vous en parler en détail...
Melkhiel : -Arrêtez de tourner autour du pot et expliquez vous.

L'Ange ravala difficilement sa salive avant de parler.

Enael : -La vérité c'est que j'ai rencontré un Ange aux ailes grises appelé Mizuki, il avait l'air jeune, un peu plus vieux que moi et avait le même caractère quoiqu'un peu plus arrogant...
Melkhiel : -Et donc ?
Enael : -Je suis tombé amoureux et il m'a brisé le coeur. En rentrant chez mes parents, ceux ci m'ont clairement dit que je n'avais que ce que je méritais... Sur un coup de tête, l'ayant mal pris, je me suis enfui et vous m'avez trouvé....

Le Haut-Elfe avait la bouche grande ouverte, il n'en revenait pas de ce qu'il venait d'entendre. Ryuki quant à lui affichait un sourire malsain. Okita restait passif mais au fond de lui, ne pouvait s'empêcher de ricaner. Melky se remit à la tutoyer ; décidément, c'était beaucoup d'émotion pour lui aujourd'hui....

Melkhiel : -Tu... tu... tu es...
Enael : -Gay ? Oui....
Ryuki : -En voila une bonne surprise !
Melkhiel : -Pourquoi ne pas m'en avoir parler ?
Enael : -C'est peut-être facile d'annoncer ça comme ça d'une seule traite sans aucune raison ?

le Haut-Elfe se mura dans le silence un long moment, au fond de lui il savait qu'Enael avait raison, ce n'était pas facile pour un Ange, un envoyé de Dieu d'être homosexuel. C'était contraire à l'étique... Plutôt que de laisser un malaise s'installer, Okita se racla la gorge pour prendre la parole. Le souverain se reprit en main et lança une dernière phrase à l'Ange pour clôturer le dialogue.

Melkhiel : -Nous en parlerons en privé. Sir Okita, nous vous écoutons.
Okita : -Merci. Pour vous répondre, Liminir est bel et bien la même personne. Cependant n'ayez aucune inquiétude à son sujet, c'est un être pure et bon, loyale à Dieu uniquement. S'il servait Mathaël, c'était pour la bonne raison que ce dernier était l'élu de Dieu. Il avait hérité d'une partie de sa force, servant de bras armée divin. Pour la Reine de Thyrée, c'est aussi Hanna, elle doit avoir au bas mot presque 1200 ans, c'était la promise de Mathaël, douce mais ferme. Ces trois personnes en comptant l'empereur était un peu les parent adoptifs de Mizuki. Sa famille s'étaient fait massacrée par des fanatiques à cause de sa race.
Enael (se reprenant) : -Sa race ? Ce n'était pas un Ange normale ?
Okita : -Non, c'était un Ange Gris, un Ange qui s'occupait de faire régner la loi divine sur terre pendant la nuit. Ils sont très peu aujourd'hui et à en croire par tes ailes grises, tu dois avoir du sang gris qui coule en toi.

Ce fut un choc pour tout le monde, y comprit pour Enael. Comment pouvait il ignorer ça ? Pour confirmer ses doutes, Okita posa une question.

Okita : -Tes ailes brillent elles les nuits de pleine lune ?
Enael : -Oui, comment le savez vous ?
Okita : -C'est un pouvoir dont tu ignores tout mais il te permet, à un haut niveau, de guérir n'importe quelle blessures. Avec de l'entrainement, tu peux maitriser ce pouvoir.
Enael : -Je vois... Et donc pour Mizuki... ?
Okita : -Il s'agit sûrement du même.

Deuxième choc. Désormais il était fixé mais était-ce une bonne chose ? Il l'ignorait. Melkhiel intervint pour poser une deuxième fois une question qui le turlupinait.

Melkhiel : -Pourquoi ce... Mizuki, a fait revivre les empereurs et les apôtres ?
Okita : -Je l'ignore mais nous allons devoir le découvrir. Avant toute chose, il faut que nous trouvions Liminir et Hanna, eux seuls pourront le raisonner. Pour Hanna, la tâche va être facile mais pour Liminir, j'ignore où je peux le trouver, le savez vous Melkhiel ? D'après votre magie et votre crucifix, vous êtes un homme du clergé.
Melkhiel : -C'est à dire que c'est plus compliqué que vous ne le pensez... Personne n'a jamais vu le pape sauf quelques privilégiés qui vivent à ses côtés...
Okita : -C'est plus compliqué que je ne le pensais... Nous devons faire vite, pour le moment les apôtres ne sont pas au maximum de leur puissance, je peux leur tenir tête mais ça ne durera pas éternellement...

C'était beaucoup d'informations à enregistrer d'un coup pour le groupe mais ils comprirent l'essentiel. Okita se tourna vers Ryuki et Raytöku.

Okita : -Vous venez de l'autre monde n'est-ce pas ?
Raytöku : -Oui.
Okita : -Nous allons avoir besoin de vous pour y aller. Je ne peux garder ma forme draconique là-bas.
Ryuki (avec un sourire) : -J'accepte ! Mais je veux monter sur votre dos pour aller jusqu'au bateau !
Okita : -Qu'il en soit ainsi... Cependant il va falloir trouver une solution pour vos ailes... Elles ne disparaitront pas comme mes attributs animaux....

Le groupe devait donc partir à Thyrée pour essayer d'y trouver Hanna et de la convaincre de venir avec eux pour raisonner Mizuki...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-du-chaos.forumactif.org
Niveau 3

Messages : 103
Localisation : A la Capitale du Royaume des Sages
Niveau 3
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Jeu 10 Mar - 17:53
La journée était remplis de... révélations. Il avait posé la question sur la relation entre Mizuki et Enael de manière inquisitrice. Il avait posé un regard dure sur lui, attendant une réponse précise. S'il savait quelque chose qui permettrait d'en savoir plus sur tout ça, il fallait absolument qu'il le dise. Cependant, il ne s'attendait pas à la réponse de l'Ange. En apprenant la vérité, sur cette relation amoureuse, le Souverain devint rouge, et commença à bégayer. En plus, lui et l'Amour, ce n'était pas vraiment ça... Il n'avait pas du tout imaginé cela, se qui le déstabilisa un peu... En tout cas, il y en a une que la nouvelle ravissait. Le Combattant, ne lâchait pas son sourire carnassier et pervers qui maintenant le caractérisait...
 
          Un raclement de gorge de la part d'Okita fit sortir Melkhiel de ses pensées pour le ramener sur l'affaire qui les amenait là. Il reparlerait de tout ça au calme, et en privé avec Enael. Il était déjà suffisamment gêné. Le Dragon noir partagea avec eux son savoir sur tout cela, et permit de leur en apprendre plus sur les différents personnages concernés. Le Séraphin connaissait très peu Hanna, devenu Reine de Thyrée. Ce qu'il savait provenait de livre sur l'ancien monde. Ensuite, il n'avait rien. Cependant, peut-être que Raytöku et Ryuki en savent plus. Il fut tout aussi surpris en apprenant la vérité sur Liminir, devenu Pape. Melkhiel vouait une admiration pour cet homme. Cependant, l'approché était une tâche ardue... Ce n'est pas le genre de personne que l'on peut rencontrer comme ça, au débotté. Cependant, Melkhiel proposa quelque chose:
 
Melkhiel: Si je puis me permettre, en tant qu'homme d'église, je peux toujours adresser une missive à Sa Sainteté. Je ne suis pas dans les plus haut grade de la religion, cependant je suis sûr qu'en expliquant la situation, il acceptera de nous recevoir.
Ryuki: Encore des lettres?! Vous ne trouvez pas que vous écrivez plus que vous n'agissez?
Melkhiel: La diplomatie est une compétence requise pour conserver de bonne relation entre les Nations.
Ryuki: Permet moi d'en douter Melky. Tu trouves que tu as une bonne relation avec Wolfram? Ou avec celui de ces terres?
Melkhiel: Là n'est pas la question. Et vous, Sir Ryuki? Vous êtes mieux avec vos voisins?
Ryuki: Moi? On ne s'apprécie pas du tout! Mais je ne m'ennuie pas avec la paperasse, aussi.
Melkhiel: J'écrirais au Saint Père moi même. Je préfère mes méthodes.
Ryuki: Si tu le dit...
 
          Après cette échange, Okita se tourna vers les deux humains:
 
Okita : -Vous venez de l'autre monde n'est-ce pas ?
Raytöku : -Oui.
Okita : -Nous allons avoir besoin de vous pour y aller. Je ne peux garder ma forme draconique là-bas.
Ryuki (avec un sourire) : -J'accepte ! Mais je veux monter sur votre dos pour aller jusqu'au bateau !
Okita : -Qu'il en soit ainsi... Cependant il va falloir trouver une solution pour vos ailes... Elles ne disparaîtront pas comme mes attributs animaux....
Enael: Nos ailes resteront visibles?
Melkhiel: En effet, et je doute que cela soit courant sur l'autre continent...
Raytöku: Pas vraiment non...
Ryuki, impatient: Bon, on y va? On trouvera de quoi improviser sur place !
 

         Le combattant semblait pressé de se rendre à dos de Dragon jusqu'à son navire. Un vrai enfant. Mais une chose turlupinait le Séraphin. N'avait-il pas dit qu'il avait des relations conflictuelles avec le Royaume de Thyrée? Cela promettait d'être mouvementé...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti

Messages : 34
Localisation : Là où se trouve mon maître
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Jeu 10 Mar - 18:46
Maintenant que les tensions moins présentes et les présentations des nouveaux et anciens personnages se finirent, Raytöku devait bien l'admettre : c'était extraordinaire. Il gardait son air indifférent pour éviter de satisfaire les caprices de son maître. Pour le première fois, le couple voyait un Dragon, et pas n'importe lequel : un vrai et immense. Okita leur avait demandé si ils venaient de l'autre monde. Alors c'était comme ça qu'ici on appelait le monde moderne... "autre monde". A en voir les expressions de chacun, ils ne sortaient pas de chez eux souvent... Le couple était bien tombé quand même.

Ils décidèrent d'aller chercher ses deux personnes connues, Hanna et Liminir. Raytöku avait déjà vu leurs noms quelque part, dans les livres d'histoire qu'il lisait pendant son temps libre, ou plutôt quand son maître le laisser vagabonder dans le palais. 

Tous se mirent donc en route pour trouver ces célébrités. Ryuki, content d'avoir réussi son coup, monta sur le dos du Dragon Okita. Okita s'amusa à battre des ailes pour faire peur au ténébreux, mais apparemment cela l'amusa bien plus qu'autre chose.

- Wouah ! C'est génial ! Gamin, viens avec moi !
- Je ne pense pas que ce soit raisonnable...
- Aller !

Raytöku interrogea le Dragon du regard et celui-ci hocha la tête. Alors le brun monta à son tour sur le dos d'Okita. Terrifié et excité à la fois, le géant s'élança dans les airs, laissant les deux hurler de plaisir. Le brun ne savait pas qu'une telle sensation pouvait exister, et pourtant, il en connaissait des sensations fortes. Mais celle-là, resta bluffante. Ryuki semblait aussi s'amusait. 

Les autres suivirent, Enael retrouva sa confiance peu à peu, cela se lisait sur son visage. Il sortit ses quatre ailes et s'envola aux côtés du Dragon, il paraissait minuscule. 

Ils volèrent comme ça jusqu'au bateau du couple. Raytöku, heureux de pouvoir enfin retourner sur la terre ferme songea tout de même à cette histoire ; tout ces noms ne lui étaient pas inconnus, c'était comme si ils les connaissaient sans réellement savoir d'où provenaient les souvenirs qu'il avait. Il alla, une fois sur terre, en direction du ledit Paradoxe pour lui poser des questions au sujet des Apôtres et de tout ça.

En le voyant arrivé, le jeune Paradoxe lui sauta pratiquement au cou. Pensant sûrement qu'ils se connaissaient, le brun ne le retira pas mais resta de marbre.

- Ray ! Qu'est-ce que tu fais là ?!
- Ray ? Pardon mais est-ce que nous nous connaissons ?
- Ah, toi aussi tu n'es plus de Black Rose.
- De quoi est-ce que tu parles ? Et pis d'ailleurs, qui es-tu ? Pourquoi tu me sautes dessus comme ça ?

Hansel sourit malicieusement dans son coin. Raytöku n'y prit pas attention et attendit la réponse de Paradoxe. 

- Dans notre monde, l'ancien monde, tu étais un Ange déchu. Tu étais en "couple" ou plutôt en relation très compliquée avec l'Apôtre Riyuki. 

Alors c'était pour ça que Raytöku connaissait toutes ses personnes sans savoir pourquoi... Il pensa à le révéler au Roi du Royaume des Sages pour qu'ils puissent comprendre. Pour Raytöku, ce n'était qu'une question de science ! Malheureusement, il était loin de se douter de la vérité.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti

Messages : 80
Apprenti
avatar
MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   Ven 11 Mar - 0:09
(Trop aimable je m’en vais de ce pat faire mes achats merci beaucoup ! J’aurais peut-être du précisé mais ce qui est dit pour Hansel vaux aussi pour paradoxe je ne veux pas qu’on le fasse agir ou parlé à ma place je ne dis rien pour cette fois car j’aurais dû prévenir)
 
Quelles journées remplis de rebondissement ! Nous eûmes droit à la résurrection de tyran d’antan ainsi que de leur serviteur, la présentation d’un dragon noir millénaire ! et pour finir en beauté cerise sur le gâteau ! (Déjà bien garnis) le coming out du prince. Personnellement je suis quand même étonné que melkiel sois autant … surpris ! Je n’irai pas jusqu’à dire que je le savais déjà mais disons que j’avais quelque soupçons … un mec qui porte autant de parures … voilà voilà ! … stéréotype, stéréotype !
Personnellement ce n’est pas cette info qui capta le plus mon attention, non c’était  plus que son ex avait  1200 ans. 1200 balaies ! Quand même !
 
Et moi dans mon infinis subtilité : _Mais alors … t’es gérontophile ?!
 
La réponse  ne vint pas de l’ange mais de l’homme au sourire de l’ange qui m’asséna une baffe monumental derrière la tête . si après sa j’ai pas une bosse !
 
Paradoxe se raclant la gorge : _ personnellement je ne vais pas m’aventuré sur ce terrain-là. …
 
Ah oui c’est vrai  lui ce n’est pas mieux il était marié avec un mort vivant c’est pas mieux …. Attend … comment je sais ça moi ?
Bref revenons à nos moutons il fallait donc que nous retrouvions deux anciens apôtres le pape ! Et un habitant du monde moderne. Autant sa me réjouissait de pouvoir allé dans le monde moderne ; Nouveau monde nouveau terrain de jeu, mais alors pour le pape … beaucoup moins.  Être entouré d’une bande de curaillons cul serré ! Merci je repasserais. D’autant plus que j’accumule pas mal de péché capitaux ! la Luxure, … quoique … a côté de ryuki je passe pour la vierge marie … ,un petit  peu de paresse je plaide coupable et surtout la gourmandise (Quand l'appétit va, tout va !Quand l'appétit va, tout va !Vidons les futailles, à nous la ripaille Quand l'appétit va, tout va !)
Ryuki et raytoku regagnèrent donc leur bateau à dos d’Okita tandis que le reste du groupe se contentait de suivre le chemins a pied. Raytoku et paradoxe échangèrent d’ailleurs quelque mots au sujet du passé. Une fois la berge attend l’esprit nous dis au revoir.
 
Paradoxe : _ c’est ici que je vous laisse
Moi : _ tu ne viens pas avec nous ?
Paradoxe : _ maintenant que je suis un esprit je ne suis fait que de magie je ne peux pas vous suivre dans un monde qui en est dépourvue !
 Moi : _ Mais … !
*pouf*

J’ai pas eu le temps de finir ma phrase qu’il avait déjà disparus


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Distorsion temporelle   
Revenir en haut Aller en bas
 
Distorsion temporelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Question temporelle
» Echelle temporelle
» Distorsion spatiale [Magie Humaine] REFUSE
» [UU] Team Distorsion - Débutant
» [UU] Team Distorsion - Débutant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'empire du Chaos :: Monde Magique :: Les Terres désolées-
Sauter vers: